♥ Coups de coeur romans 2016 ! ♥

livrecoeur

Dernière ligne droite avant 2017…

et le traditionnel coup d’œil dans le rétroviseur

avec le top très subjectif des romans lus cette année !

 

Retour donc sur les romans qui cette année m’ont touchée, émue, parfois même au delà…

Parmi eux, de vraies pépites qui font battre le cœur,

des premiers romans bluffants et des textes courts qui laissent sans voix…

 

Des romans qui résonnent longtemps et marquent au fer rouge…

Toute la littérature que j’aime !

 

Un p’tit clic sur la couverture pour découvrir ou redécouvrir mes avis de lecture…

 

♥ Hors catégorie ♥

Marcus Malte au sommet de son art…

 

legarcon

 

Sylvie Germain et Valentine Goby, toujours…

 

germain-204x300 paquebot arbre

 

 La révélation…

 

martin

 

Le « précieux »…

 

Bouche personne

 

Les chouchous…

 

buffles bleucouv

 

Les « grands » premiers romans…

 

en-attendant-bojangles-223x330 douleur plumes de-nos-freres-blesses girls

 

Les petites parenthèses de bonheur…

 

la_petite_lumiere Apaise le temps.inddorigami 

 

Ces romans qui m’ont emmenée ailleurs…

 

station Eleven maraudeurs

 

Celui qui a une saveur toute particulière…

 

ivana

 

 Et, last but not least…

« Ceux dont j’attendais tant et dont j’ai déjà tout oublié aujourd’hui… »

 

lemaitre les_incendies l-amie-prodigieuse chanson douce

Et vous, quels ont été vos coups de cœur et vos coups de griffe de cette année ?

35 commentaires sur “♥ Coups de coeur romans 2016 ! ♥

  1. Ah j’en ai deux qui m’attendent et qui sont dans ta dernière catégorie… Sinon, très gros coup de coeur pour « The Girls » de mon côté. « Station Eleven » m’a aussi beaucoup plu.

  2. J’ai très peu de coups de cœur cette année dans cette catégorie. Je ne partage pas tous les tiens mais nous avons quelques titres en commun malgré tout.

  3. Je te rejoins complètement sur le Marcus Malte !! ;)
    J’ai adoré aussi Bojangles, et La petite lumière m’a beaucoup plu.
    J’attends la semaine prochaine pour faire mon bilan, je ne suis pas à l’abri d’une nouvelle pépite avant la fin de l’année !! :P

  4. Je note…
    Asphodèle a dit son émoi pour le Marcus Malte. Tu le dis aussi… ça va être difficile de ne pas craquer.
    Mon problème, c’est que c’est un « pavé »…. et c’est souvent rédhibitoire pour moi…
    En tout cas, merci pour ce coup d’œil dans le rétro 2016 et pour les pépites que tu mets en valeur.
    Bonne et belle fin de l’an.
    <3

  5. beaucoup de titres en commun, notamment The Girls, Station Eleven, le Goby ou encore Les Maraudeurs…
    j’ai beaucoup aimé également le Joyce Maynard (« Les règles d’usage »)
    Quant à L’Amie Prodigieuse, j’adore!! que ce soit le tome 1 ou le tome 2…et j’attends avec impatience le tome 3!

  6. Tes quatre premiers sont les mêmes que moi (hormis Valentyne Goby que je ne connais pas, oui je sais, je me cache) ! Le Garçon qui dépasse tout le monde de deux têtes, Sylvie Germain pas chroniquée mais elle aura droit à un « ce qu’il en reste » car ce livre m’a marquée, Martin Eden, ça vient mais avec Noël, c’est dur ! Et nous avons les mêmes chouchous !!! :D David Thomas et Thomas Vinau… Sinon j’attends un peu pour lire Bojangles et j’ai La petite Lumière dans ma PAL que m’a prêté Aifelle… Et je vais en noter un : « le précieux »… Il faut que je reprenne mon carnet de lectures…voir si j’ai tout noté ! ;)

  7. J’adore le nom des catégories :-)
    Alors Marcus Malte, à découvrir of course.
    Pour le reste, je ne sais pas. Le Goby m’a déçue, le bojangles aussi et je n’ai pas accroché à une bouche sans personne. J’ai envie de découvrir tes chouchous en revanche . bisous ma belle, très contente de t’avoir vue hier!

  8. Belle sélection ! dans laquelle je n’ai lu que 3 romans, mais ils ne figureraient pas dans les m^mes catégories que toi (sauf Le Paquebot!)
    « Le garçon » ne m’attirait pas du tout lorsque j’en ai lu une critique fin août, mais ton article pourrait grandement me faire changer d’avis^^

  9. L’archipel d’une autre vie d’Andreï Maline sans aucune contestation possible, bien avant le dernier de Valentine Goby. Bises et belles fêtes à toi aussi.

  10. On en a quelques uns en commun, surprenant, non ? :)
    Par contre je suis très surpris de ne pas voir Mr Moutot dans cette liste, tu as pourtant offert son roman à tour de bras, non ?

  11. Eh bien il m’en manque un paquet dans cette liste… Mais je lis carrément moins qu’avant, et juste pour le plaisir… comme je n’ai plus de SP, et pas de sous pour acheter les nouveautés, j’attends qu’ils arrivent à moi et je grappille d’autres lectures en attendant…

  12. Je ne fais jamais de bilan mais j’aime lire ceux des autres. J’offre pour Noël à un ami Le garçon de Marcus Malte… J’espère qu’il me le prêtera ensuite… Et Les maraudeurs, gros coup de coeur pour moi ! Dans ta liste, parmi ceux que je n’ai pas lus et qui me tentent beaucoup, il y a Monsieur Origami.

  13. Superbe bilan… cette année a été riche en grands et en petits plaisirs !
    Comme tu le sais, nous partageons ce constat autour du Garçon de Marcus Malte : s’il n’y an avait qu’un seul à lire dans la production 2016…
    Mais je vois que nous avons souvent vibré au diapason :-) côté premiers romans et « parenthèses de bonheur » comme tu les appelles joliment.
    Alors vivement 2017 pour d’autres découvertes, d’autres émotions, d’autres enthousiasmes !

  14. Coucou,
    que de belles idées encore pour ma part je regarderais dans le rétroviseur dès la semaine prochaine.
    Il y a dans mes lectures beaucoup moins de nouveautés mais c’est bien quand même ;-)
    Joyeux Noël avec un peu d’avance.
    Bisous

  15. Jolie sélection dont je partage quelques coups de coeur ! Billet à venir chez moi bientôt :) N’as-tu pas trouvé que « le garçon » et « à la table des hommes » avaient de troublantes ressemblances ? Bises et bon Noël !

  16. Je retrouve ici des romans qui m’ont beaucoup plus et le Malte, oui, hors catégorie <3
    Je viens de plonger dans le roman de David Thomas. Te dirai ;)

  17. Coups de coeur communs pour Le Garçon et Un paquebot dans les arbres. Un grand coup de coeur pour un premier roman Aucune terre ne sera mienne.
    4ème de couverture :
    Paco n’a que 5 ans lorsqu’il rejoint le petit séminaire des jésuites à Huesca. C’est une véritable opportunité pour cet enfant pauvre de paysans aragonais.
    Les années passent. Paco grandit dans l’enfermement des règles jésuites, coupé du monde extérieur et loin de l’amour maternel. Heureusement, au séminaire, il tisse des liens d’amitié très forts. À l’issue de ses études, il parle couramment le latin, maîtrise le français et le chant grégorien. Mais il doute de sa foi et, alors que la guerre civile fait rage en Espagne, il s’insurge contre le putsch franquiste et rallie les rangs des républicains. Le jeune séminariste lettré se transforme en homme de guerre prêt à affronter le froid, la faim, le manque de sommeil, la mort, l’exil. Et la trahison…

  18. je te rejoins pour le paquebot dans les arbres et en attendant bojangles. On m’a offert l’amie prodigieuse et je n’ai aucune envie de l’ouvrir. Le Germain me tente et la bouche sans personne aussi. Merci pour ce bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>