Dis-moi tout ! Marie Desplechin

Dis-moi-tout.jpgSuite de la Semaine Marie Desplechin initiée par Stéphie avec aujourd’hui une belle histoire d’amitié entre deux jeunes adolescents publiée initialement dans la revue Je Bouquine. Une histoire fraîche et tendre qui décrit magnifiquement bien cette période de la vie.

 

Anne est une adolescente de 12 ans, flanquée d’une famille un brin compliquée et de légers problèmes de peau. Ses parents sont divorcés, son petit frère Antoine lui pourrit la vie et son beau-père Abraham passe son temps le nez plongé dans de « vieux bouquins que personne ne lit ». Un peu mal dans sa peau, Anne n’est pourtant pas une fille solitaire : elle a des bonnes copines et sa petite vie au collège se passe plutôt bien même si ses résultats sont assez moyens. Jusqu’au jour où son professeur principal décide de l’installer à côté de Wladislaw Walkawiacz, surnommé Wladys, cancre de son état, dans l’espoir que celui-ci s’assagisse. Le moins que l’on puisse dire c’est que les débuts  de leur cohabitation sont tendus et peu chaleureux… Pourtant, petit à petit, les deux jeunes gens se rapprochent : Anne prête régulièrement crayons, feuilles et livres à Wladys qui n’a jamais les bonnes affaires, le laisse jeter un oeil sur ses devoirs… Puis, au bout d’un mois, Wladys prend l’habitude de lui déposer chaque matin sur son bureau un petit pain. Anne et Wladys deviennent inséparables, partagent tout, jusqu’au jour où Wladys disparaît suite à un accrochage avec l’un de ses professeurs…

 

Très chouette petit roman ! L’histoire est racontée par Anne elle-même ce qui permet au lecteur de rentrer de plein pied dans son univers, de vivre avec elle ses doutes, ses peurs, ses petits bonheurs aussi. J’ai beaucoup aimé son personnage, c’est une adolescente quelque peu mal dans sa peau, un brin complexée, qui se débat avec des problèmes de son âge. Elle est sensible, réfléchie et a les pieds sur terre. Wladys est lui aussi un personnage très attachant : derrière ses apparences de rebelle chahuteur se cachent bien sûr des failles. L’amitié entre les deux adolescents est très belle, et on devine assez vite qu’ils connaîtront ensemble leurs premiers émois amoureux. Les adultes du roman sont aussi très bien décrits : souvent à côté de leurs pompes, empêtrés dans des problèmes à n’en plus finir, ils sont souvent drôles malgré eux.

Une jolie incursion dans le monde de l’adolescence, à la fois juste et sensible mais aussi pleine d’humour. Un livre qui trouvera sans nul doute son public dans la tranche d’âge visée et qui séduira à coup sûr garçons et filles !

 

Premières phrases : « – Déshabille-toi, m’a dit Roseline Janvier.

J’ai enlevé mon pull.

– Déshabille-toi complètement, a-t-elle ajouté.

– Même ma culotte ?

Elle a rigolé.

– Non, tu peux garder ta culotte.

J’adore Roseline Janvier. Ça tombe bien, je n’arrête pas de lui rendre visite. Quand j’entre dans son bureau, elle me regarde bien en face. Comme elle n’est pas bien grande, elle peut me scruter sous le nez. Le seul problème, c’est que je ne sais jamais, quand elle me dévisage, si elle regarde mes yeux ou ma peau. »

 

Au hasard des pages : « C’est vrai que je ne me sens pas bien. Comme si je portais toujours des habits pas à ma taille. Entendons-nous bien : mes vrais habits me vont bien. Je suis même plutôt bien habillée. Pourtant je me sens toujours mal à l’aise, exactement comme si je portais des vêtements trop grands ou trop petits pour moi. J’ai le sentiment d’être ridicule, déplacée, empêtrée dans mes mouvements. Les seuls moments où je suis bien dans ma peau sont les instants précieux où je suis seule dans la salle de bains et où je rêve, assise sur le bord de la baignoire, en me regardant dans la psyché. » (p.16-17)

 

Les avis de Fanny, Eloah

 

Éditions Bayard Jeunesse (Juin 2008)

88 p.

 

DesplechinTous les autres billets des participants

chez Stéphie !

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-dis-moi-tout-marie-desplechin-72374356.html

2 commentaires sur “Dis-moi tout ! Marie Desplechin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *