Fée et tendres Automates – Béatrice Tillier / Franck Leclercq / Téhy

Fee-et-tendres-automates.jpgFée et tendres automates fait partie de mes grands coups de coeur BD de ces dernières années. Réunis en coffret, les trois albums qui composent ce triptyque magique ont une place de choix dans ma bibliothèque personelle, relus chaque année, un rendez-vous que je ne manquerais pour rien au monde…

 

Au coeur de Carlotta, mégalopole tentaculaire « bâtie sur les lambeaux de l’ancien monde« , Jam repense à l’histoire de sa naissance, à sa rencontre avec la fée automate et aux évènements qui ont précipité leur séparation et la chute de l’ancienne ère…

Jam est né en décevant son créateur, Mister Cruppet’s. Car Jam n’a pas « l’oeil-fée« . Son « père » n’a de cesse de créer les êtres merveilleux qu’il ne retrouve plus dans le monde du dehors, persuadé qu’ils ont un jour existés et qu’ils portaient en eux cet état de grâce qui a quitté l’esprit des hommes. Comme des centaines d’autres lutins, farfadets, gnomes, poupées, pantins et automates, Jam est une création ratée. Relégué avec ses semblables sur le toit de leur observatoire cathédrale, il contemple le monde des hommes qui agonise. Un jour, errant dans la demeure de son créateur, il découvre au milieu d’autres oeuvres ratées, suspendue comme un lustre, une fée inachevée, « belle et muette comme un songe interdit« . Un seul regard lui suffit pour voir en elle l’oeil-fée. Il faut à tout prix que son créateur la termine… Mais la folie des hommes viendra rompre l’harmonie.

 

fee

 

Année 1020 après l’An de Grâce. Jam s’introduit de nuit dans le muséum. Il cherche la fée dont il est séparé depuis des siècles. Elle est là, exposée comme une relique, la pancarte indique « Ballerine automate-fée inachevée aux traits de porcelaine, An 30 avant l’An de Grâce« …

 

Fée planche

 

Cette série est une pure merveille de poésie et d’onirisme ! Une magnifique histoire d’amour éternel dans un univers cruel, à la fois décadent et baroque, un monde ravagé par la folie et la violence des hommes. Les illustrations sont superbes, l’histoire est à tomber par terre, un chef-d’oeuvre à découvrir d’urgence !

 

Jam

Tome 1 : Jam (Octobre 1996)

Elle

Tome 2 : Elle (février 2000)

Wolfgang MiyakéTome 3 : Wolfgang Miyaké (Juin 2003)

Fee-integrale.jpgIntégrale (Novembre 2007)

 

Éditions Vents d’Ouest

 

La BD du mercredic’est chez Mango… et chez les autres !!

 

Et cette BD marque ma première participation au challenge « PAL sèches » organisé par Mo’ la Fée

Tous les détails du challenge en cliquant sur le logo

palseches.jpg

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-fee-et-tendres-automates-beatrice-tillier-franck-leclercq-tehy-57917880.html

13 commentaires sur “Fée et tendres Automates – Béatrice Tillier / Franck Leclercq / Téhy

    • 😉 C’est à mon avis un INCONTOURNABLE ! Tu peux toujours commencer par le tome 1 mais je doute fort que tu en restes là ! 😉 Celà dit, mon billet ne résume que le premier tome, volontairement… !

    • Détrompe toi, ça ne fait pas référence à notre calendrier à nous ! 😉 Difficile de ne pas être conquis par cette BD, une vraie belle histoire, une vraie découverte…

    • C’est une très belle série, achetée en coffret tellement c’est beau ! Je pense que tu aimerasn du moins j’espère, cette BD est un petit miracle…

    • Cette intégrale est magnifique ! Je mesure ma chance de la posséder car je crois qu’elle n’est plus éditée sous cette forme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *