Jeudi citation

Deuxième participation à cette chouette initiative de Chiffonnette ! Cette fois, je vous laisse découvrir un extrait d’un de mes grands coups de coeur de lecture, un pavé qu’il faudrait que je relise tellement il m’avait marqué à l’époque, sans parler de l’adaptation au cinéma avec James Dean…! 

Ce chef d’oeuvre, n’ayons pas peur des mots, c’est A l’Est d’Eden de John Steinbeck, paru en 1952…, une fresque qui retrace l’histoire de deux familles, les Trask et les Hamilton, mais qui permet aussi à l’auteur de nous raconter l’histoire de son pays. Vous n’oublierez pas de sitôt Adam et Charles, demi-frères si différents, Cathy, la femme d’Adam et les jumeaux Caleb et Aaron…

 

« Je ne sais pas ce que nous réservent les années à venir. De monstrueux changements se préparent, des forces dessinent un futur dont nous ne connaissons pas le visage. Certaines d’entre elles nous semblent dangereuses parce qu’elles tendent à éliminer ce que nous tenons pour bon. Il est vrai que deux hommes réunis soulèvent un poids plus aisément qu’un homme seul. Une équipe peut fabriquer des automobiles plus rapidement et mieux qu’un homme seul. Et le pain qui sort d’une fabrique est moins cher et de qualité plus uniforme que celui de l’artisan. Lorsque notre nourriture, nos vêtements, nos toits ne seront plus que le fruit exclusif de la production standardisée, ce sera la tour de notre pensée. Toute idée non conforme au gabarit devra être éliminée. La production collective ou de masse est entrée dans notre vie économique, politique et même religieuse, à tel point que certaines nations ont substitué l’idée de collectivité à celle de Dieu. Il est trop tôt. Là est le danger. La tension est grande. Le monde va vers son point de rupture. Les hommes sont inquiets.
Aussi, il me semble naturel de me poser ces questions. En quoi crois-je ? Pour quoi dois-je me battre ? Et contre quoi dois-je me battre ?
Notre espèce est la seule créatrice et elle ne dispose que d’une seule faculté créatrice : l’esprit individuel de l’homme. Deux hommes n’ont jamais rien créé. Il n’existe pas de collaboration efficace en musique, en poésie, en mathématiques, en philosophie. C’est seulement après qu’a eu lieu le miracle de la création que le groupe peut l’exploiter. Le groupe n’invente jamais rien. Le bien le plus précieux est le cerveau isolé de l’homme. Or, aujourd’hui, le concept du groupe entouré de ses gendarmes entame une guerre d’extermination contre ce bien précieux : le cerveau de l’homme. En le méprisant, en l’affamant, en le réprimant, en le canalisant, en l’écrasant sous les coups de marteau de la vie moderne, on traque, on condamne, on émousse, on drogue l’esprit libre et vagabond. Il semble que notre espèce ait choisi le triste chemin du suicide.
Voici ce que je crois : l’esprit libre et curieux de l’homme est ce qui a le plus de prix au monde. Et voici pour quoi je me battrai : la liberté pour l’esprit de prendre quelque direction qui lui plaise. Et voici contre quoi je me battrai : toute idée, religion ou gouvernement qui limite ou détruit la notion d’individualité. »  

(Début du chapitre XIII)

 

Alestdeden3

A L’Est d’Eden de John Steinbeck

Paru en Livre de poche

631 p.

 


importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-la-citation-du-jeudi-2-55973790.html

Catégories : Citations du jeudi

6 commentaires

Commentaire n°1 posté par blueverbena · 26 août 2010 à 11h46

MON livre cultissime: paaaarfait!!!

    Noukette · 26 août 2010 à 14h24

    Aaaaahhhhh, non !!!! Rectification : MON livre cultissime !!!!

Commentaire n°2 posté par chiffonnette · 26 août 2010 à 12h54

Il va vraiment, vraiment falloir que je lise Steinbeck! Je ne connais que Tendre Jeudi!

    Noukette · 26 août 2010 à 14h27

    Celui là est terrible !!!! Une grande fresque, des personnages profonds, et l’écriture merveilleuse de Steinbeck ! En voilà un qui n’a pas volé son prix Nobel ! 😉

Commentaire n°3 posté par irrégulière · 26 août 2010 à 13h25

Magnifique citation !

    Noukette · 26 août 2010 à 14h27

    je trouve aussi ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *