little_josephine.jpg« Je suis infirmière à domicile, et Joséphine fait partie de ces rencontres importantes de ma vie d’infirmière. Une indéfinissable sensation de ressemblance, d’affinité comme on le connaît rarement dans une vie. J’ai eu la chance de la rencontrer, elle, qui se disait la fille d’Arsène Lupin !

L’humour était notre langage, notre terrain de jeu et notre lien. Elle était drôle et étonnement vivante malgré les troubles dont elle souffrait.

Joséphine a questionné des choses essentielles pour moi, m’a aidé à mieux penser mon travail pour ne pas me perdre dans la passivité, l’indifférence. »

 

Joséphine a 84 ans et est atteinte de la maladie d’Alzheimer comme 800 000 personnes aujourd’hui en France. Suite à une hospitalisation après un épisode de confusion, Valérie Villieu est amenée à s’occuper d’elle pour surveiller son évolution et lui donner son traitement. Les premiers contacts sont délicats et teintés de méfiance. Enfermée dans son monde et dans sa solitude, Joséphine ne se laisse pas facilement apprivoiser. Ses seuls « compagnons » sont un chien et un ours en peluche qu’elle cajole comme une petite fille… Petit à petit, à force de patience et de douceur, Valérie réussit à établir un lien avec la veille dame et à gagner sa confiance : elle devient un vrai repère dans sa vie brinquebalante, une amie. Certes, des auxiliaires de vie passent deux fois par jour au moment des repas, mais de là à dire qu’elles vérifient que Joséphine s’alimente, c’est une autre histoire… Et puis enfin, il y a Sandra, une auxiliaire de vie compétente et maternelle qui réussira à faire sortir Joséphine de sa coquille. Grâce aux bons soins de ses deux anges gardiens, Joséphine progresse… mais la maladie n’est jamais bien loin et continue de grignoter ce qui lui reste de lucidité.

 

Je suis réellement admirative du travail qu’ont réussi à accomplir les deux auteurs avec cette Little Joséphine. Le témoignage est poignant et bien trop souvent révoltant… On ne peut que s’interroger sur la réalité et la qualité de la prise en charge des personnes âgées en général et de celles atteintes de troubles dégénérescents en particulier. Accablant. Là encore, le choix de la BD se révèle judicieux pour témoigner, informer, dénoncer, rendre hommage aussi… Chapeau.

Judicieux aussi le choix graphique audacieux de Raphaël Sarfati pour dépeindre cette maladie qui fait peur et que finalement nous connaissons peu. Tout y est déstructuré, hors normes et hors cadres, les cases « fouillis » alternent avec des cases vides d’images, tout est sans dessus dessous, chaotique, parfois incohérent… Logique puisque comme Little Némo, Joséphine ne fait plus la différence entre les rêves et la réalité. Comme lui, elle vit des aventures extraordinaires dans un monde qui lui appartient, un monde que Raphaël Sarfati nous donne à voir avec talent et grande originalité.

 

Un album percutant ! Une vraie réussite !

Little Joséphine a reçu le Prix du Jury Oecuménique de la BD 2013.


Un coup de coeur que je partage avec Canel

 

Le blog de Raphaël Sarfati

Little-josephine1.jpg

Little-josephine2.jpg

 

 

Les premières planches sur DigiBidi

 

Éditions La boîte à bulles (Septembre 2012)

Collection Contre coeur

128 p.

 

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

19/20 

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-little-josephine-et-le-vide-se-repete-raphael-sarfati-valerie-villieu-115461398.html

Catégories : Bande dessinée

30 commentaires

Commentaire n°1 posté par Moka · 20 février 2013 à 09h47

Je suis sûre de partager ton coup de coeur ! A me procurer d’urgence tant ce thème me passionne et me touche !

    Noukette · 21 février 2013 à 23h16

    Le thème est admirablement traité, c’est une découverte surprenante !

Commentaire n°2 posté par jerome · 20 février 2013 à 09h51

L’avis de Canel m’avait déjà sacrément titillé, tu enfonces le clou ! Il y a décidément de belles choses chez cet éditeur (je pense en particulier à l’Ours Barnabé^^).

    Noukette · 21 février 2013 à 23h19

    Ohhhhhhh oui, L’ours Barnabé, je l’aime celui-là ! Je suis toujours surprise de voir que mes élèves accrochent autant ! Cette Joséphine en tous cas, il faut que tu fasses sa connaissance très vite !!

Commentaire n°3 posté par OliV · 20 février 2013 à 10h03

J’ai mis cet album en réservation, je devrai le recevoir rapidement donc bientot dans ma PAL et je pense en faire un billet, vu ton enthousiasme ^^

    Noukette · 21 février 2013 à 23h21

    En voilà une bonne nouvelle, je suis impatiente de lire ton billet !

Commentaire n°4 posté par Cristie · 20 février 2013 à 10h43

Et hop sur ma liste !!

    Noukette · 21 février 2013 à 23h22

    Sage décision!

Commentaire n°5 posté par Mango · 20 février 2013 à 10h48

Je compte bien ne pas laisser passer cett BD qui traite un thème qui me tient à cœur aussi. Egalement vu et aimé dans Rides de Paco Roca.

    Noukette · 21 février 2013 à 23h24

    Je ne me souviens pas de ce titre, je vais me renseigner, ça pourrait bien m’intéresser ! Tu peux te jeter sans crainte sur Little Joséphine, tu devrais aimer !

Commentaire n°6 posté par Mo · 20 février 2013 à 13h43

Bien des sujets peuvent être portés par le medium BD !! 😛 Pas lu cet album… et je le regrette 😉

    Noukette · 21 février 2013 à 23h25

    Il n’est jamais trop tard, après tout, il est tout récent ! Et je compte bien lire ton avis un jour sur cette BD !

Commentaire n°7 posté par kikine · 20 février 2013 à 13h47

Certainement très intéressant. Je note, je note

    Noukette · 21 février 2013 à 23h28

    Intéressant, bien traité, émouvant, révoltant… et bien plus encore ! A découvrir !

Commentaire n°8 posté par Yvan · 20 février 2013 à 18h53

Et hop également dans ma liste !  😉

    Noukette · 21 février 2013 à 23h32

    Joséphine fait des adeptes, j’aime ça ! C’est qu’elle le mérite !

Commentaire n°9 posté par Manu · 20 février 2013 à 20h03

Ce genre de thème m’effraie trop. Je passe.

    Noukette · 21 février 2013 à 23h33

    C’est sûr qu’à priori dit comme ça ce n’est pas très gai… Et ça ne l’est pas effectivement ! Mais c’est une lecture nécessaire je trouve !

Commentaire n°10 posté par Yaneck Chareyre · 20 février 2013 à 21h17

Ok, je note. Ma femme étant cadre de santé, spécialisé en gérontologie et en Alzheimer, c’est une lecture qu’on pourrait faire à deux.

    Noukette · 21 février 2013 à 23h34

    Voilà une lecture qui promet ! J’avoue que j’adorerais avoir vos avis éclairés sur la question, notamment celui de ta femme ! Il faut vraiment que tu la lises celle là !

Commentaire n°11 posté par 0titi85 · 21 février 2013 à 11h08

Ce fut également un coup de coeur pour moi !!

    Noukette · 22 février 2013 à 00h09

    Je suis d’autant plus admirative que je crois que les auteurs ont mis près de 3 ans à finaliser leur projet… Une vraie réussite !

Commentaire n°12 posté par canel · 22 février 2013 à 21h20

Ah, ça marche enfin ! tout à l’heure, 5 tentatives pour laisser un comm, 5 échecs, ça moulinait dans le vide…

Bref, je re-re-re-reviens pour confirmer que cet album est une PÉPITE ! Propos très riche, bien sûr, et le graphisme est génial , tellement éloquent… Frissons rien qu’en revoyant les extraits que tu as mis (le renard du petit Prince, le lit de Nemo…). Les petites planètes/assiettes, lorsqu’elle tend les bras à ses doudous … Très, très émouvant. Et plein de subtilités géniales, comme la petite fille en carton à habiller avec des petits rabats – je ne sais pas si tu as connu ça !?

    Noukette · 1 mars 2013 à 00h24

    Bien sûr que j’ai connu ça ! J’adorais d’ailleurs !! Je te remercie en tous cas d’avoir parlé de cette BD sur ton blog, je ne l’aurais sûrement pas empruntée à la bibli si je ne l’avais pas repérée chez toi ! 😉

Commentaire n°13 posté par Emily · 24 février 2013 à 22h24

Je ne suis pas du tout BD mais celle-ci a attiré mon regard…si j’ai l’occasion de la lire, je ne la laisserai pas passer !

    Noukette · 1 mars 2013 à 00h29

    Une très belle BD publiée chez une maison d’édition de grand talent… Que du bon !

Commentaire n°14 posté par lasardine · 6 mars 2013 à 09h11

une BD qui me plairait très certainement même si je sais que ça me touchera, beaucoup, surement trop…

    Noukette · 8 mars 2013 à 00h44

    Peut-être, oui, sûrement même… Mais le thème est si bien traité ici que je te conseille de foncer sans hésiter !

Commentaire n°15 posté par lasardine · 8 mars 2013 à 00h47

Alors comme d’hab je vais suivre tes conseils les yeux fermés, et si je la voit à la médiathèque je ne passerai pas à côté, promis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *