Ma collection d’amours – Marie Desplechin

Ma-collection-d-amours.gifAujourd’hui, une lecture savoureuse pour les plus jeunes pour poursuivre la « semaine Marie Desplechin » chez Stéphie. Un petit roman idéal pour les enfants qui commencent à lire seuls.

 

L’histoire est racontée par un petit garçon d’environ sept ans dont on ne connaîtra jamais le prénom. Un de ses passe-temps favori est de faire des collections, des collections de tout et n’importe quoi, parfois au grand désespoir de ses parents. Les bouteilles en plastique, les images cachées dans les boîtes de fromage ou de céréales, les papiers de bonbons avec des devinettes écrites dessus, les feuilles mortes…, tout, absolument tout est prétexte à collection ! Son père a bien essayé de lui faire faire une collection de timbres mais c’est quand même bien moins marrant que les bouchons ! Sa mère a bien tenté de jeter certains papiers qui traînaient mais c’était le drame assuré… Alors cette fois ci, c’est décidé, il fera une collection secrète, une collection différente.., une collection d’amours !

 

Ce petit roman est un régal ! Le petit garçon est très attachant avec sa manie de tout collectionner, par certains côtés il m’a rappelé mon fiston qui entasse cartes et autres tickets de métro comme des trésors ! Gare à celui qui tentera de les jeter à la poubelle ! J’ai aimé la relation très forte qui l’unit à son grand frère de 17 ans qui lui a déjà l’âge d’avoir une petite amie… J’ai aimé cette incapacité à choisir, ses deux « amoureuses » Capucine et Céleste, son désespoir quand il se rend compte qu’il ne pourra jamais être l’amoureux de toutes les filles de la terre… Une lecture sympathique et distrayante qui devrait plaire aux garçons comme aux filles !

 

L’avis de Malice

 

Premières phrases : « J’ai décidé de faire des collections. D’abord, j’ai commencé une collection de bouteilles d’eau en plastique, celles qui ont un bouchon blanc qui se visse. Maman n’était pas d’accord :

– Les bouteilles prennent trop de place, si tu veux les garder toutes, il va falloir jeter des jouets.

J’ai réfléchi et j’ai préféré garder mes jouets, ils sont déjà une espèce de collection personnelle. J’ai choisi de faire seulement la collection de bouchons. Comme ils sont beaucoup plus petits que les bouteilles, je peux les ranger dans une boîte à chaussures. J’en ai déjà onze (et une boîte à chaussures). »

 

Au hasard des pages : « Mon cahier a des pages toutes blanches, il ressemble à un livre. Sa couverture de carton est très épaisse et de couleur bleue, ce pourquoi on l’appelle : le cahier bleu. Sur les pages qui me restaient, j’ai fait des dessins, au feutre et au crayon de couleur. J’ai aussi collé des photos que j’avais découpées dans des magazines. Ce sont des photos de jeunes filles que je trouve belles. Maintenant, quand je tourne les pages de mon cahier, je peux voir toutes ces belles filles. Le plus souvent je suis amoureux d’elles. » (p. 33-35)

 

Éditions École des Loisirs (Octobre 2002)

Collection Mouche

62 p.

 

DesplechinLien vers les billets des autres participants

en cliquant sur le logo

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-ma-collection-d-amours-marie-desplechin-72090971.html

3 commentaires sur “Ma collection d’amours – Marie Desplechin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *