Parce que tu me plais – Fabien Prade

  Il m’a énervée ce Théo. Glandeur né, sans ambition, feignant, profiteur, pique-assiette, menteur. Il m’a énervée mais je l’ai quand même suivi avec le sourire, le genre de sourire indulgent et un brin nostalgique qu’on peut avoir quand on repense à ses jeunes années, insouciantes, parfois inconséquentes, toujours « too much »…   A 25 ans, […]

Tyrannicide – Giulio Minghini

« Monsieur, Vous avez enfin eu l’amabilité (j’ignore si le mot est bien choisi) de répondre par un billet de votre main à mon sixième envoi de manuscrit. Il n’était pas trop tôt, ai-je envie de dire. A votre mot, comme je vous l’avais demandé à maintes reprises, vous avez joint le rapport de lecture de […]