3000 façons de dire je t’aime – Marie-Aude Murail

3000-facons-de-dire-je-taimeQuand Chloé, Bastien et Neville assistent pour la première fois à une pièce de théâtre en classe de cinquième, c’est la révélation… Ils ne le savent pas encore, mais ils seront amenés à se retrouver, des années plus tard, sur les bancs du conservatoire d’art dramatique face au si charismatique et si redouté professeur Jeanson.

 

Chloé, la bonne élève, jongle tant bien que mal entre ses cours de prépa littéraire et ses répétitions. Difficile de concilier le rythme intense des révisions, la pression parentale et la passion des planches…

 

Bastien, lui, ne rêve que d’une chose : monter sur scène et faire rire… Pour ça, il compte essentiellement sur son potentiel comique, apprendre, très peu pour lui, personne à la maison ne le pousse à le faire d’ailleurs, ils ont bien d’autres soucis comme ça…

 

Neville porte le prénom d’un acteur de série télé et sa mère est persuadée qu’il deviendra quelqu’un, pas comme elle qui trime à faire des ménages et souffre d’une santé fragile. Heureusement, les fées se sont penchées sur le berceau de Neville à la naissance…

 

Trois amis que tout sépare qui se retrouvent unis par les liens sacrés du théâtre. Trois amis qui se cherchent, se trouvent et ne se quittent plus. Trois amis qui attendent que la vie vienne les surprendre et qui vont vivre une belle histoire d’amitié et tellement plus encore… Trois amis qui s’aiment de mille et une façons, qui se le disent, qui se le taisent, qui se le cachent. Trois amis qui se découvrent sous les yeux du lecteur et que l’on aime d’emblée…

 

Je pourrais j’en suis sûre trouver 3000 bonnes raisons pour que vous lisiez ce roman. Mais quelques unes devraient suffire… Marie-Aude Murail a le don de raconter des histoires, de vous embarquer dès les premières lignes au côté de personnages criants de vérité. Ces ados, je les ai aimés, avec leur façon maladroite et parfois dérisoire de grandir, avec leurs contradictions et leur désir d’exister, avec leurs failles, leurs révoltes, leurs rêves…

J’ai adoré redécouvrir les coulisses du monde du théâtre, de façon assez nostalgique je dois dire (aaahhh les années du Club théâtre au collège, c’était bien…!) Et ces extraits, quel bonheur ! Shakespeare, Musset, Hugo, Racine, Camus, Rostand et tant d’autres… Un bel et vibrant hommage au monde du théâtre, à ses auteurs, à ses acteurs… à ceux qui le font vivre aussi. Et puis ce « nous », étonnant, qui raconte l’histoire, c’est finalement si logique…

 

Un roman dévoré en quelques heures, sans pauses… Si ça ce n’est pas le signe d’un joli coup de coeur !

 

Les avis de Leiloona, Hérisson, Thalie, Nadael, Mathilde

 

Premières phrases : « Nous étions trois collégiens de cinquième et nous venions d’horizons si différents que rien ne nous destinait à nous dire un jour je t’aime.

Chloé avait pour parents monsieur et madame Lacouture, respectivement directeur de l’école Charles-Péguy et professeure d’allemand.

Bastien était le fils des Vion, qui tenaient un petit commerce. Comme les clients l’appelaient « le fils de l’épicerie », Bastien mit du temps à comprendre à quoi servaient les parents. dans son cas, la réponse était : à rien.

Neville se serait appelé Steevy si la voisine de palier ne s’était emparée du prénom pour son propre fils. Magali Fersen, mère célibataire, se rabattit sur Neville, un prénom qu’elle avait entendu dans une série de la BBC pendant sa grossesse. Elle ne s’était pas avisée que le héros britannique était silencieux et tourmenté. Dès le berceau, Neville décida de lui ressembler. »

 

Éditions École des Loisirs (Août 2013)

266 p.

 

 

Rentree-litteraire-2013.png

Nouvelle lecture pour le challenge 1% Rentrée littéraire

chez Hérisson !

 

3/6

 

27 commentaires sur “3000 façons de dire je t’aime – Marie-Aude Murail

  1. Je n’ai pas encore mis la main dessus mais cela ne saurait tarder ! Théätre + Marie-Aude Murail = équation gagnante, je n’en doute pas !

  2. Bon ben j’ai pas le choix je crois. C’est terrible parce que quand vous êtes plusieurs à aimer et que vous le dites si bien ça devient tout de suite contagieux.

  3. J’ai découvert Marie-Aude Murail par ce titre que je viens de dévorer comme tu le dis, j’ai adoré, une très belle histoire d’amitié/amour et une façon de donner envie de découvrir ou redécouvrir des classiques, superbe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *