Cet été-là – Jillian Tamaki / Mariko Tamaki

Cet été làCet été-là n’est pas si différent des précédents… ou peut-être que si… Rose le passera en tous cas à Awago Beach, une toute petite station balnéaire au bord d’un lac, en pleine nature. Comme tous les ans, depuis toujours.

 

A peine les valises déchargées dans la petite maison, l’adolescente enfourche son vélo et part retrouver Windy. Windy, elle la connait depuis qu’elle est toute petite, elle a beau être un petit peu plus jeune qu’elle, en vacances, elles sont inséparables. Tant de choses à se raconter, à se confier. Parler, il faut dire qu’il n’y a pas grand chose d’autre à faire dans ce coin paumé. A part peut-être se rendre à l’épicerie du village pour y acheter des bonbons et louer des films d’horreur pour frissonner en cachette. Et y observer à la dérobée les agissements « amoureux » d’une bande de jeunes un peu plus « délurés » qu’elles…

 

Qu’elles sont attachantes ces deux là…! La longiligne Rose, empêtrée dans son corps en pleine métamorphose, taraudée par bon nombre de questions encore sans réponses… Windy le feu-follet, un brin pataude avec ses rondeurs de bébé, qui ne pense encore qu’à s’amuser. Toutes deux approchent de l’adolescence à pas hésitants, redoutant de devoir laisser derrière elles le monde si rassurant de l’enfance. Difficile ce passage… Comme quitter un cocon douillet pour se jeter sans filets dans l’inconnu. Un inconnu qui fait peur mais qui attire et fascine à la fois. C’est que le monde des adultes n’est pas toujours joli joli… pas toujours facile à comprendre non plus…

 

tamaki

 

Ce gros roman graphique est un bonbon. Un bonbon qu’on savoure lentement, qu’on fait fondre sous la langue et qui laisse en bouche un petit goût doux amer… Une vraie ambiance entre ces pages, une atmosphère qui appelle à la nostalgie. La moiteur de l’été, la douceur du monde familier, naïf et rassurant de l’enfance, l’attrait inévitable du monde fascinant et troublant de l’adolescence. Tout est juste et parfaitement décrit, les émotions, les questionnements, les errances et les doutes. Quant au graphisme, il est de toute beauté, à la fois sobre, élégant et très expressif. Il s’en dégage une réelle tendresse…

 

Une réussite…!

 

 

Les avis de Anne, Antigone, Leiloona, Sophie, Théoma

 

Cet été là

 

Éditions Rue de Sèvres (Mai 2014)

317 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres…!

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

17/20

23 commentaires sur “Cet été-là – Jillian Tamaki / Mariko Tamaki

  1. Quand je pense au retard que j’ai pris dans mes lectures… je vais sur la toile pour découvrir ce que les copines ont lu
    Et quand je vois ce genre d’articles… je me dis que j’ai VRAIMENT pris du retard dans les lectures…
    :D

    • Tu as peut-être pris du « retard » mais je te fais confiance pour raccrocher les wagons ! Et je te fais confiance pour nous dégoter tout un tas de pépites alléchantes qui vont faire mal à nos porte-monnaies ! ;-)

  2. Avec celui d’hier c’est le second titre en deux jours que tu me donnes vraiment, vraiment envie de découvrir. Je dis ça je dis rien mais s’il venait à ces deux livres l’envie de voyager quelques temps, je suis prêt à les accueillir à bras ouverts…

    • Je n’en attendais rien de particulier, je suis du coup agréablement surprise. Même s’il ne s’y passe pas grand chose, ce n’est pas un album si léger que ça. Très jolie peinture de l’adolescence !

  3. Le sujet a l’air intéressant et bien abordé, j’aime bien le graphisme des planches que tu as mis dans ton billet. Je prends note.. (ma liste à lire gonfle dangereusement :-P ).

  4. Dans ma PAL ; c’est eux de ceux que j’ai le plus envie de lire pour cet été ;0) Et je récupère du retard que j’ai pris dans la lecture de vos billets ; presque 15 jours sans ordi, ouf c’était long ;0)

    • (Tu fouilles, tu fouilles… mais j’espère surtout que tu y déniches quelques pépites pour tes « zélèves »… et pour toi ! ;-)
      Cet-été là j’aurais tendance à le réserver aux lycéens, je ne suis pas sûre que les collégiens accrochent. Ou alors les plus grands, mais je me trompe peut-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>