Ceux qui me restent – Damien Marie / Laurent Bonneau

Ceux qui me restentUn éternel recommencement. Sans cesse les mêmes questions, les mêmes errances, les mêmes bribes de souvenirs qui ressurgissent pour disparaitre aussi vite. Des souvenirs qu’il faut tenter de retenir de peur qu’ils ne s’échappent, des souvenirs qui donnent l’impression fugace d’un bonheur illusoire. Tout faire pour que les visages aimés ne s’effacent pas…

C’est tout ce qui reste à Fabien. Des images volatiles d’une femme aimée trop tôt disparue… Des images fragiles d’une petite fille au bonnet rouge pleurant à l’enterrement de sa mère… 

 

Inlassablement, Fabien tente de reconstituer le puzzle confus de sa mémoire défaillante. Sans arrêt revenir sur ses pas. Recoller les bouts d’une vie en morceaux, les lambeaux d’un passé qui l’assaille pour mieux se dérober. Encore. Chaque jour…

 

 

Admirative et véritablement impressionnée. Ceux qui me restent est le genre d’album qu’on rêve de croiser un jour sans l’attendre vraiment. Et puis bam…! On referme ce livre magnifique avec la certitude d’avoir fait une rencontre marquante et à nulle autre pareille. En sachant qu’on le relira, très vite, souvent…

Avec une belle élégance et un sens inouï de la construction, les deux auteurs nous emmènent aux confins de la mémoire. Un voyage en Alzheimer… Un voyage qui peut paraître chaotique, parfois incohérent. Il l’est. Comme l’est le monde de Fabien… Ce que rendent parfaitement les choix graphiques souvent audacieux des auteurs. Un monde en vrac hanté par le décès prématuré de la femme aimée. Un monde perpétuellement flou où Fabien ne cesse de chercher sa petite fille perdue sur le pont d’un bateau… Une petite fille qui n’a pourtant jamais vraiment disparue, qui s’est éloignée de ce père imparfait… pour finalement revenir à ses côtés et l’accompagner tant bien que mal dans son douloureux voyage sans retour. 

 

Scotchée. Baba. Voilà. C’est tout… Il FAUT découvrir cet album. Parce que c’est beau, parce que c’est fort, parce que c’est nécessaire… Ceux qui me restent est une histoire d’une force rare, d’une grande intelligence, et d’une incroyable maîtrise, assurément LE titre à ne pas manquer en cette rentrée..!

 

Ce n’est pas Cynthia, Livresse des mots ou Yaneck qui me contrediront… Ni Jérôme, Marion ou Yvan avec qui je partage cette lecture… inoubliable…

 

planche-alzheimer-01 planche-alzheimer-02

planche-alzheimer-03

planche-alzheimer-04

 

Éditions Bamboo (27 Août 2014)

Collection Grand Angle

152 p.

 

ISBN : 978-2-81893-188-2

Prix : 21,90 €

 

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres…!

 

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

19,5/20

 

 
 

challengerl2014

Et une nouvelle lecture pour le Challenge 1% Rentrée littéraire

chez Hérisson !

5/6 

 

29 commentaires sur “Ceux qui me restent – Damien Marie / Laurent Bonneau

  1. Celle-là me tente depuis quelques semaines. J’avais lu quelque chose, je ne sais plus où dessus et je l’avais notée.
    Faut que je te prépare une petite liste d’emprunt, moi ;)

  2. Le genre d’album que l’on croise de moins en moins et c’est bien dommage. Et puis il ne faut pas se contenter de le lire une seule fois si on veut appréhender la richesse de la narration. Une vraie pépite !

  3. Vous êtes déjà quatre à le présenter ce mercredi avec Yaneck précédemment, cela fait cinq, et ça ne va pas s’arrêter là, car je vais me précipiter pour le trouver et plein d’autres avec moi sûrement tellement tous vos billets sont unanimes dans l’admiration! C’est un vrai raz de marée! J’adore ça! :)

    • Oui, c’est fou cet enthousiasme pour cet album ! Et c’est tellement, tellement mérité ! J’espère que tu pourras vite te faire ton propre avis… et rejoindre le concert de louanges ! ;-)

  4. et BAM! je note, très joli billet, ça donne trèèèèèès envie.(moi aussi je veux une carte d’adhérente à ta bibli !!;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>