beaux drapsChez les Bohet-Duval, rien n’est simple. Deux noms sur la sonnette de l’entrée parce qu’il n’y a pas de place pour les autres, des allées et venues du matin au soir, quelques retentissantes crises de nerfs, des coups de gueule en pagaille et une salle de bains jamais libre quand on en a besoin. Les joies de la famille recomposée king-size. Huit personnes au total quand les deux étudiantes reviennent avec leur sac bourré de linge sale. Une mère surmenée quelque peu dépassée par les évènements, un beau-père un peu déconnecté de la réalité et six enfants tous issus de plusieurs mariages.

 

Jade, 16 ans, a donc une demi-sœur, deux sœurs par alliance et deux demi-frères. Pas simple de trouver sa place dans ce joyeux bordel où elle se sent bien souvent très seule, surtout depuis le départ de sa meilleure amie au Canada… 

 

Jusqu’à Rodolphe. Un demi-frère tombé du ciel. La vingtaine craquante et nonchalante. Une façon désarmante de lui ébouriffer les cheveux. Jade est instantanément sous le charme…

Un statut quelque peu équivoque posté sur Facebook, une photo volée du jeune homme endormi dans des draps froissés, et la machine s’emballe. La jeune fille invisible et son mystérieux petit ami se retrouvent au centre de toutes les conversations. Pourquoi démentir…? Depuis ce tout petit mensonge sans importance, on s’intéresse à elle, on la veut comme amie, même les garçons la regardent différemment… Flattée dans son égo, Jade jouit de cette popularité soudaine sans se poser trop de questions. « Il était presque trop tard pour reculer. D’ailleurs, je n’ai envisagé de revenir en arrière qu’un instant. Ce n’était qu’un mensonge pour ma bonne cause. J’avais besoin d’un petit remontant pour me remettre de ces semaines pénibles, sans mon amie. Et je n’étais pas assez débile pour me priver d’une heure de gloire. De toute façon, c’était les autres qui avaient pris trop vite les choses au sérieux. Ce n’est jamais compliqué de trouver des tas d’excuses pour lutter contre la mauvaise conscience. »

 

Le doigt pris dans l’engrenage, Jade voit très vite les choses échapper à son contrôle. Jalousie, blagues de mauvais goût, allusions salaces… jusqu’aux menaces, bien réelles.

 

Une belle surprise que ce roman pour adolescents qui frappe juste et fort. Jade, son héroïne, est à l’image de cette jeunesse hyper-connectée à la vie virtuelle parfois bien plus trépidante que la vie réelle. Téléphone portable greffé à la main, la jeune fille passe son temps à surfer, liker, commenter les statuts de ses « amis ». Pour « exister » un peu aux yeux des autres, elle s’invente une vie qui n’est pas la sienne et un petit ami qui n’en est pas un. Jade est prise dans un tourbillon. Elle ne voit rien venir… et ne peut rien maîtriser. Tout va très vite, trop vite… et le piège se referme sur elle. La rumeur enfle et les « amis » se transforment vite en bourreaux…

 

Édifiant et hyper réaliste. Avec subtilité et intelligence, Marie Colot décortique le mécanisme vicieux du harcèlement sur le net tout en pointant du doigt les dérives et les dangers des réseaux sociaux. L’effet « boule de neige » est extrêmement bien rendu tout comme cette naïveté et ce manque de méfiance propres à l’adolescence.

Dans de beaux draps va très vite se retrouver entre les mains de mes collégiens. Je n’ai aucun doute sur l’accueil qui lui sera réservé…  Il fera partie de ces romans qui passent de mains en mains, parce qu’ils parlent d’eux, de leur quotidien, de leurs centres d’intérêt. Espérons qu’il éveillera les consciences et mettra un peu de plomb dans les cervelles…

 

Un très bon roman ado, à diffuser le plus largement possible. Et une nouvelle pépite jeunesse que je partage avec Jérôme, comme chaque mardi (ou presque)

 

 

Le blog de l’auteure

 

 

Éditions Alice (Octobre 2015)

Collection Tertio

153 p.

 

Prix : 12,00 €

ISBN : 978-2-87426-270-8

 

pepites_jeunesse


19 commentaires

Mo · 23 février 2016 à 07h08

Intriguée suite à la lecture de ton avis. Je note ? ^^

Sandrine · 23 février 2016 à 07h22

Un sujet très actuel dans beaucoup d’établissements. A noter.

    Noukette · 25 février 2016 à 14h56

    Oui, et les titres qui abordent le sujet si intelligemment sont précieux !

Stephie · 23 février 2016 à 07h33

Voilà encore une bonne idée. C’est noté 🙂

Framboise · 23 février 2016 à 08h52

Très bonne idée, je note pour les copains et leurs ados 😉
merci les copains <3 pour cette nouvelle pépite <3

    Noukette · 25 février 2016 à 14h57

    Ah oui, c’est une très bonne idée ce titre là, il leur parlera ! C’est moderne, actuel et intelligent !

Leiloona · 23 février 2016 à 09h03

Ah ben oui tiens ! Noté pour mes bout’choux ! 😀

keisha · 23 février 2016 à 09h24

Voilà un roman jeunesse, mais j’essaie de ne pas passer à côté, c’est une bonne mine!

    Noukette · 25 février 2016 à 14h58

    De la bonne littérature ado, donc de la bonne littérature tout court, surtout ne pas s’en priver ! 😉

Jerome · 23 février 2016 à 12h18

Un très bon roman ado, oui. En même temps on ne les choisit pas par hasard 😉

    Noukette · 25 février 2016 à 14h59

    On commence à avoir un sacré paquet de titres dans notre escarcelle, j’adore ! 😉

Océane · 23 février 2016 à 19h08

Un roman très dans l’air du temps, entre l’hyperconnection et la peur de ne pas coller assez aux injonctions du moment. je note, histoire moi aussi de me reconnecter au monde moderne ^^

    Noukette · 25 février 2016 à 14h59

    Un roman qu’il sera toujours temps de glisser dans les mains de nos futurs ados d’ailleurs… ^^

L'or rouge · 23 février 2016 à 22h10

Il m’a l’air très bien ce roman ado, très tentant en tout cas :0)

Dans de beaux draps, Marie Colot – Les billets de Fanny · 28 avril 2016 à 18h30

[…] l’avis de Noukette et celui de Jérôme !  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *