Eleanor & Park – Rainbow Rowell

Eleanor

 

Eleanor et Park… Comme je les ai aimés ces deux là… Comme il m’a été difficile de les quitter… Et pourtant au départ, j’ai ouvert ce roman un brin sceptique. Encore une bluette pour ados, allez, on ne me la fait pas…

 

Mais elles s’y sont mises à plusieurs, Radicale, Cajou… et Cess la fée qui a donné le coup de grâce en m’envoyant la pépite. Ça commençait à sentir le complot faire beaucoup d’arguments. Téléchargé sur ma liseuse, il attendait donc tranquillement son heure. Qui est venu après la lecture de Réparer les vivants (qui m’a quand même bien remuée…) et avant la lecture de mon pavé de l’été (j’en parle plus tard, promis…) Et je l’ai dévoré…

 

 

Seize ans. J’ai eu seize ans tout au long de ma lecture… Eleanor & Park est LE livre que j’aurais voulu lire à cet âge. L’âge des premières amours, les plus fortes, celles qui vous font sentir vivant, unique. Celles qui vous donnent des papillons dans le ventre, vous font battre le cœur plus vite tout en le lacérant profondément, durablement. Ces amours qui caressent, embrassent les yeux fermés et arrêtent le temps. Ces amours qui permettent d’oublier, l’espace d’un instant, les blessures encore à vif…

 

Lumineux. Ce roman est lumineux. Et vrai. Comme ses personnages… Eleanor et Park, je les ai aimés follement. J’ai vécu avec eux des heures rares et infiniment précieuses, comme dans une bulle… J’ai assisté les larmes aux yeux aux balbutiements de leur histoire, j’ai perçu leurs regards, j’ai entendu les battements de leurs cœurs. J’ai fondu quand ils se sont pris la main, discrètement, comme une évidence. Quand ils se sont parlés au téléphone, en catimini… J’ai aimé leurs frôlements, leurs hésitations, leurs silences, leurs différences, leur fragilité… Et j’ai aimé cette fin, pas mièvre, réaliste… il ne pouvait pas y en avoir de meilleure.

 

Touchée… Coulée… Punaise…

 

 

Une lecture dans laquelle j’ai embarqué Jérôme (et je n’en suis pas peu fière !) et à laquelle se joignent miss Stephie et Leiloona

 

 

Les avis de AcrO, Anne-Sophie, Cess, Cajou, Karine, Livresse, Mélo, Radicale, Thalie

 

 

Éditions Pocket jeunesse (Juin 2014)

384 p.

 

27 commentaires sur “Eleanor & Park – Rainbow Rowell

  1. Comme je suis contente de lire ce billet.
    Et ouiiii, les frôlements, les hésitations, les silences… ça me donne envie de le relire tiens.
    De relire la première fois où ils se tiennent la main, le premier coup de fil, la fois ou Park ralentit sa lecture…
    Han, j’ai envie de le relire maintenant !

    • Pareil. Envie de le relire. Là. Maintenant. Tout de suite…! Arghhhhhhh, qu’est-ce que c’était bien ! Merci merci d’avoir mis cette pépite sur mon chemin !

  2. Elle a effectivement très bien réussi à décrire ces premières fois, hésitantes et tellement troublantes …
    En revanche, je crois que nous n’avons pas compris la fin de la même façon … :)

  3. J’ai aimé la justesse de ce roman… on a évité la mièvrerie coutumière pour découvrir une histoire sincère et émouvante.
    Encore une belle chronique qui rend un bel hommage à ce roman ! =)

    • Merci, j’ai pourtant l’impression d’avoir survolé l’histoire… Mais c’est tellement mieux de découvrir l’histoire de ces deux là sans en savoir trop…

  4. Il y a des livres comme celui-ci ou Nos étoiles contraires qui me font dire que oui, ça aurait été bien de les découvrir à 16 ans. Sauf que j’en ai le double et que j’ai beaucoup de mal à mettre cette info dans un coin de ma tête ;)

  5. Mon livre doudou, mon livre chouchou de cette année je crois.
    Et je pense qu’en fait je l’ai encore plus apprécié aujourd’hui (27 ans) plutôt que si je l’avais découvert ado.
    Il touche tellement juste. Je relis des phrases ici et là de temps en temps, juste pour les retrouver un peu, ces amoureux.
    J’avais écrit une critique conquise pour Mille vies en une : http://milleviesenune.com/le-livre-que-je-conseille-a-tous-1-eleanor-park-de-rainbow-rowell/
    Ravie de voir que le coup de coeur est partagé ici aussi :) )

  6. Il n’est à la médiathèque qu’en anglais :-( . Je vais être obligée (j’insiste sur ce dernier mot !) de l’acheter :-D . Ton billet est plus que tentateur, je note ce titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>