Le baiser du mammouth – Antoine Dole

mammouthArthur aime Fiona. De tout son cœur. Passionnément même… Mais Fiona ne le sait pas. Ce qui, finalement, n’est pas le plus gros obstacle à leur histoire qui n’a même pas encore débutée… Arthur a 9 ans, Fiona en a 15, et ça, c’est un problème, un gros problème. Pour couronner le tout, Fiona est la meilleure amie de la grande sœur d’Arthur, Louise, et dieu sait ce qui pourrait se passer si elle apprenait qu’il avait le béguin pour sa copine… 

 

Autre problème de taille : Fiona le trouve trop mignon, gentil et absolument craquant. En gros, Arthur n’existe pas, « un petit machin qui sert à rien, un bidule de pas d’importance. ». Ras le bol d’être un gamin à qui on pince la joue ou à qui on ébouriffe les cheveux. Arthur veut une amoureuse, une vraie, et son amoureuse, c’est Fiona…

 

Jusqu’à l’idée lumineuse qui pourrait tout changer. Celle qui pourrait lui permettre de vivre cette histoire d’amour au grand jour, celle qui ferait, à coup sûr, tomber les dernières barrières. Arthur va congeler Fiona. C’est tellement simple… Un jeu d’enfant. Comme ce mammouth retrouvé intact, conservé dans la glace depuis trente mille ans. Elle est là la solution : congeler Fiona pendant 6 ans jusqu’à ce qu’ils aient enfin le même âge. Pour les détails techniques, il sera toujours tant d’aviser… ou d’improviser…

 

Antoine Dole est un véritable touche à tout ! S’il n’a pas son pareil pour se mettre dans la peau d’adolescents tourmentés, il nous prouve ici qu’il se glisse tout aussi facilement dans le costume d’un gamin de 9 ans ! Et il faut avouer qu’il lui va comme un gant ! Tout sonne juste ! A commencer par les considérations sur l’amour de ce petit bonhomme… « C’est bête un cœur, ça s’ouvre pour un rien, et ça bat la chamade, ça s’épluche même, comme un artichaut. » Ou encore : « Si on baisse les bras dès que c’est compliqué, si on lâche l’affaire, alors on ne va jamais rien vivre de tout ce bonheur-là, on ne va jamais ressentir comment c’est tendre au-dedans, comment ça crépite, comment ça bouillonne, comment c’est plein de caresses, de rires et de joie. » Rien à faire, je fonds…

Et puis il y a ce plan hilarant visant à congeler Fiona… Quelle trouvaille ! Avouez qu’il fallait y penser ! Arthur a trouvé LA solution, du moins il y croit dur comme fer…

 

Une réussite ! Avec délicatesse, inventivité, humour et intelligence, le facétieux Antoine Dole se met à hauteur d’enfant en leur racontant une histoire d’amour pas banale qui n’a rien de naïf..! Les inconditionnels de l’auteur, eux, retrouveront sa patte avec bonheur et le sourire aux lèvres. Du tout bon ! A glisser dans toutes les petites mains dès 8 ans !

 

 

Une nouvelle pépite jeunesse que je partage avec Jérôme, comme chaque mardi ou presque..!

 

 

Premières phrases : « Tous les jours, à la même heure, je reste à la fenêtre. Et je guette le bas de la rue, au loin. Je ne dis plus rien. Je retiens mon souffle. Je ne cligne plus des yeux, j’aurais trop peur de louper quelque chose. Et tant pis si les copains m’attendent dans le jardin de Noé pour capturer des cow-boys, des Indiens ou des extraterrestres. Tant pis si je rate un nouvel épisode de Magic Eddy à la télévision. Tant pis si mes armées de Playmobil se livrent une guerre intersidérale au pied de mon lit et qu’il n’y a personne pour piloter le grand vaisseau. J’ai plus important à faire.

C’est pareil tous les jours de la semaine, du lundi au vendredi, chaque fin d’après-midi. Je rentre de l’école, j’avale mon goûter en deux minutes, je me dépêche de faire mes devoirs, et je me poste là, derrière la fenêtre de ma chambre. Je ne bouge plus. Je ne dis plus rien. J’attends. »

 

 

Éditions Actes Sud junior (Mars 2015)

Collection Premier roman

78 p.

 

Prix : 6,90 €

ISBN : 978-2-330-04824-2

 

pepites_jeunesse

8 commentaires sur “Le baiser du mammouth – Antoine Dole

  1. Un petit garçon qui m’a l’air bien attendrissant. Pour l’histoire de la congélation, je comprends mieux le titre maintenant et c’est très bien vu !

    Pour quoi c’est toujours pour vous les pépites hein ?!!!

    😉

  2. Il ne va pas vraiment la congeler, hein ?!!!
    Je viens de regarder et ma biblio ne l’a pas. Comme je le dis à Jérôme… pour plus tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *