vilain défaut

« Quand je suis né, j’avais une différence. Une différence toute petite qui se voyait à peine. Si petite que tout le monde a cru que c’était un bout de moi.

Et puis j’ai grandi. Et ma différence aussi. Les gens ont commencé à trouver ça dérangeant. Ils m’ont dit que c’était un vilain défaut. »

 

Un petit défaut, un ridicule petit défaut qui petit à petit prend de plus en plus de place. Tellement de place que la vie du petit garçon ne peut que se compliquer. C’est qu’il est envahissant ce défaut, il lui met des bâtons dans les roues sans arrêt, l’empêche de se faire des amis, se fait remarquer à l’école, lui fait honte, pique des colères… Oui, c’est un vilain défaut…

 

Alors on l’emmène voir toute une armada de docteurs. « Des docteurs pour les yeux, pour les oreilles. Des docteurs pour tout et pour rien. Personne n’a compris d’où venait ce vilain défaut. » Jusqu’au jour où le petit garçon rencontre la bonne personne. Un docteur différent. Un spécialiste des grands et des petits défauts qui pourrissent la vie des petits enfants comme lui. Et ce défaut là, il ne lui fait pas peur, il est sûr qu’il pourra lui apprendre à le rendre si petit qu’il en deviendra invisible aux yeux des autres. Pour ça, il a une formule magique…

 

Un bel écrin pour un album subtil, sensible, intelligent… et différent. La différence qui est d’ailleurs au cœur de l’album. On ne la nomme pas, qu’importe après tout. Ce qui compte, c’est ce que ce « vilain défaut » va entraîner dans la vie du petit garçon. Représentée par un fil jaune qui ne cesse de s’entortiller dans l’esprit du petit garçon, la différence parasite, s’incruste, grandit… jusqu’à s’étaler sur des papiers de calque tout en transparence… pour disparaître enfin. L’idée de Csil est belle et rend magnifiquement bien.

 

Coup de cœur inattendu pour ce bel album qu’Anne-Gaëlle Balpe dédie « à tous les enfants qui luttent, chaque jour, pour dépasser leurs difficultés, et à tous les adultes qui les y aident. » Elle leur fait là un bien beau cadeau…!

 

 

Une découverte que je partage avec Jérôme

 

Le blog de l’auteure

 

 

défaut3

 

 

Éditions Marmaille & Compagnie (Février 2015)

40 p.

 

Prix : 20,00 €

ISBN : 978-2-36773-064-6

 

 

logoalbums2015-300x300


10 commentaires

Sandrine · 13 février 2015 à 08h02

Un sujet vraiment d’actualité.

Louise · 13 février 2015 à 08h12

C’est fou, ça me rappelle vraiment quelque chose. J’ai ‘impression que tout est très bien dit.

    Noukette · 18 février 2015 à 22h04

    Oui, de façon très intelligente je trouve…! Une réussite !

cristie · 13 février 2015 à 09h59

Un album à avoir sous la main !

    Noukette · 18 février 2015 à 22h03

    Je pense aussi, le sujet est admirablement traité !

jerome · 13 février 2015 à 12h22

Tellement de délicatesse pour traiter un sujet aussi difficile. J’en suis resté baba !

    Noukette · 18 février 2015 à 22h03

    Oui, c’est malin et audacieux, c’est assez rare des albums aussi intelligents finalement !

Virginie · 15 février 2015 à 10h58

Je ne le connais pas mais tu donnes envoie de le lire.

    Noukette · 17 février 2015 à 23h10

    C’est un album intelligent et très poétique, j’ai beaucoup aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *