Les aventures de Zigomette. Tout commence par un Z – Pénélope Pastel

Les-aventures-de-Z.jpg

 

Au collège Léon-Sazie, Clara Zeller est une collégienne somme toute assez banale : elle a des  amies « pour la vie  » et des préoccupations de son âge. Le seul hic, c’est la bande de garçons qui jouent les caïds dans la cour de récré : intimidations, méchanceté gratuite, violence… la coupe est pleine ! Le pire dans tout cela, c’est que le petit chefaillon de la bande n’est autre que son propre cousin Alexis, petit ange à la maison, véritable tyran en culottes courtes au collège où il fait sa loi. Arthur, petit nouveau venu tout droit d’Australie, petit bonhomme atypique et sensible qui « parle » aux animaux, en fera malheureusement les frais… Surnommé « Skippy » dès son arrivée dans la classe de 5e de Clara, Arthur est la proie rêvée. Et les choses vont vite trop loin…

 

Pour Clara, la coupe est pleine : il faut de toute urgence empêcher ce coq de basse-cour de semer la terreur. Bien décidée à lui tenir tête voire même à l’empêcher de nuire, Clara a une idée… Elle va devenir Zigomette, et signer son nom d’un Z ! Reste à trouver la tenue adéquate… Un petit tour au grenier et Clara se transforme en justicière masquée… « Un fuseau, un justaucorps noir… une paire de bottes lacées avec… un talon bobine », en face du miroir, une super-héroïne apparaît. Une perruque noire, un masque de fête, et le tour est joué ! Clara est prête, Alexis n’a qu’a bien se tenir…

 

Une bonne idée, vraiment ! Clara alias Zigomette est une héroïne moderne qui ne supporte pas l’injustice. Avec son cousin Alexis, c’est la guerre ouverte. Celui ci est ouvertement menaçant, agitant sous le nez de Clara un prétendu secret que lui seul connaît… De quel secret est-il question, mystère, la suite des aventures de notre justicière nous révélera sûrement cette fameuse histoire… Alexis a donc un certain ascendant sur sa cousine et ne s’en prive pas. La solution trouvée par Clara pour lui voler dans les plumes n’est pas banale et même un brin rétro : devenir la super-héroïne des temps modernes, rien que ça ! Il faut dire que le personnage d’Alexis est puant au possible, férocement méchant, voire carrément odieux. Je dois dire que les scènes où il maltraite des animaux m’ont mise hors de moi !

Les aventures de Zigomette plairont sans nul doute aux plus jeunes. Pour la lectrice adulte que je suis, certaines petites choses m’ont néanmoins fait tiquer… Le langage utilisé ne colle pas toujours avec le public visé, parfois trop recherché, d’autres fois trop simpliste, tout cela manque quelque peu de cohérence. De même, les situations sont souvent « too much ». Certes, les cours de récré sont souvent des jungles mais tout de même… Tout y est un peu trop tout blanc ou tout noir, sans réelle surprise donc.

Quelques bémols mais n’oublions pas que ce tome est le premier d’une série, d’autres aventures sont à venir… Nul doute que le personnage de Zigomette va continuer à s’étoffer, que le lecteur pourra en savoir plus sur elle et les autres personnages, que nous en apprendrons un peu plus sur sa famille par exemple ou sur ce fameux « secret »… Zigomette nous réserve sûrement des tas de surprises !

 

Les avis de Canel, Thalie, Liliba et sa fille Charlotte

 

Vous pouvez suivre les aventures de Zigomette sur son blog, elle a même sa page Facebook !

 

Premières phrases : « Il y a des jours comme ça. Rien ne va, rien à faire. On peut pester, taper, se mettre en colère, ça ne marche pas. »

 

Au hasard des pages : « Alexis, toujours Alexis ! Elle s’imagina brisant le nez de son cousin et le jetant dans une poubelle. En tous cas, ce rêve affreux, dicté par son inconscient, avait valeur de révélation : pas question de se laisser terroriser par Alexis, ni de le laisser faire sa loi ! Ça non ! Jamais ! Sa décision était prise. Elle allait le neutraliser. La question était : comment ? Elle ne pouvait agir à visage découvert. Elle aurait pu utiliser sa pratique du krav-maga, mais cela lui aurait certainement attiré des ennuis… Non, il lui fallait combattre l’injustice et la méchanceté en se dissimulant derrière une nouvelle identité. Clara soupira. Une justicière… Pourquoi pas… Avant tout, une justicière ne s’appelait pas Clara Zeller. Non. Il lui fallait donc se trouver un nom adéquat. » (p. 47)

 

Éditions L’Archipel (Mai 2012)

Collection Galapagos

128 p.

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-les-aventures-de-zigomette-tout-commence-par-un-z-penelope-pastel-106891058.html

2 commentaires sur “Les aventures de Zigomette. Tout commence par un Z – Pénélope Pastel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *