Les Royaumes du Nord (Tome 1) – Stéphane Melchior-Durand / Clément Oubrerie / Philip Pullman

Royaumes du nordQuand j’ai su que l’incroyable trilogie de Philip Pullman était adaptée en bande dessinée, j’ai fait des bonds ! A la croisée des mondes est probablement un de mes plus gros coups de cœur en littérature jeunesse. L’univers inventé par l’auteur est tellement fascinant, tellement inventif, tellement différent qu’il est difficile de ne pas crier au chef-d’œuvre. Car c’est un chef-d’œuvre, n’ayons pas peur des mots…

 

Voici donc venir l’adaptation BD, prévue en trois tomes pour coller au plus près à la série. Au scénario, Stéphane Melchior-Durand, dont j’avais beaucoup aimé la vision d’un autre incontournable de la littérature, Gatsby le magnifique. Au dessin, Clément Oubrerie, la papa d’Aya de Yoppougon et de la série consacrée à Pablo Picasso. Un coup de crayon qui à priori ne m’emballait pas… jusqu’à ce que je vois la couverture…

 

 

Lyra Belacqua vit à Oxford au Jordan College où elle s’ennuie ferme au milieu de tous ces vieux sages bien loin de ses préoccupations d’adolescente. Rêveuse, effrontée, rebelle, un brin garçon manqué, elle ne pense qu’à s’enfuir de cette prison dorée pour suivre son oncle, l’énigmatique Lord Asriel, dans ses expéditions mystérieuses aux quatre coins du monde. Accompagné par son « daemon » Pan, un animal-totem qui est à la fois son double, son confident et sa conscience, Lyra erre dans les couloirs de l’université en quête d’aventure, ne manquant pas d’entraîner dans son sillage Roger, le garçon des cuisines, son seul véritable ami. Elle est loin de s’imaginer qu’elle s’apprête à vivre la plus incroyable des épopées, une aventure qui la mènera aux lointains royaumes du Nord à la recherche d’enfants kidnappés par les effrayants Enfourneurs…

 

Quelle belle réussite ! Le pari d’adapter un tel univers en BD, mélange de fantasy, de fantastique et de « steampunk » était osé, les auteurs s’en sortent haut la main ! Dès les premières planches, on plonge dans un monde aussi envoutant que déroutant, un univers où les humains vivent en totale synergie avec des animaux dont ils sont indissociables, où le passé et le futur entrent en collision, où même le temps semble s’être arrêté… Un univers qui nous est pourtant instantanément familier. Si proche du nôtre… et pourtant. On ne compte plus les trouvailles de l’auteur et les mystères ne cessent de s’épaissir : quelle est donc cette fameuse « poussière » censée ouvrir les portes d’autres mondes ? A quoi sert l’aléthiomètre remis à Lyra dans le plus grand secret ? Quel est finalement son véritable rôle dans cette aventure qui semble la dépasser…?

 

Mais chuuuutt, ce n’est que le début, et un début sacrément prometteur qui me donne une furieuse envie de découvrir la suite (voire même de me replonger dans les romans en attendant… !) D’autant que le dessin, qui au départ me laissait de marbre, a réussi à me cueillir. Le trait est vif, pêchu, le rendu à la fois désuet et profondément moderne (si, si, c’est possible…), bref, je suis fan !

 

 

Le blog de Clément Oubrerie

 

Royaume-page-1

Royaume-page

© Melchior / Oubrerie / Gallimard

 

 

Éditions Gallimard (11 septembre 2014)

Collection Fétiche

80 p.

 

ISBN : 978-2-07-065380-5

Prix : 17,80 €

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres…!

 

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

18/20

 

 
 

challengerl2014

Mission accomplie pour le Challenge 1% Rentrée littéraire

chez Hérisson !

6/6 

En route pour les 2% !

 

25 commentaires sur “Les Royaumes du Nord (Tome 1) – Stéphane Melchior-Durand / Clément Oubrerie / Philip Pullman

    • Je dois dire que je suis agréablement surprise. Peut-être un peu ardue au départ pour ceux qui n’auraient pas lu la trilogie mais on entre très vite dans l’univers proposé. Vivement la suite !

  1. « A la croisée des mondes », je l’ai lu 2 fois, moi dont ce n’est pas l’habitude de relire, pour te dire à quel point j’ai aimé cette trilogie, qui figure dans le top de mes-lectures-de-toute-ma-vie !
    Bref, mon poil s’est hérissé quand j’ai entendu parler de cette adaptation BD (je suis d’un naturel méfiant quand on touche à mes livres préférés !) … jusqu’à ce que je découvre les quelques planches que tu montres, parce que là, vraiment, ça me paraît tout à fait dans le style de ce que j’imaginais. Donc j’irai voir ça de plus près !

    • C’est un régal pour les yeux, vraiment ! Et pourtant, dieu sait que je ne suis pas fan du trait de ce monsieur à la base… Mais là, ça colle, et sacrément bien même ! Tu me diras ! ;-)

  2. Je n’ai pas lu les romans, je me demande s’il est préférable de commencer par la BD. A priori non, car cette adaptation ne doit être que d’une fidélité relative par rapport à la densité du texte initial. Bref, je dois d’abord foncer sur la trilogie, ce n’est pas toi qui me contredira !

  3. Je t’avoue que je n’ai pas très envie de « gâcher » le grand plaisir de lecture que j’ai eu avec cette trilogie en lisant l’adaptation BD… même si tu es très enthousiaste… (et Oubrerie, je n’en suis pas super fan non plus)

    • Je n’ai pas vu ce film, mais je trouve dommage qu’il n’y ait finalement que le premier tome porté à l’écran… Il faudra que je la vois un jour quand même cette adaptation !

  4. Je n’ai pas lu les romans et j’ai découvert la trilogie avec ce début très prometteur…
    Un petit peu dur au début de s’immerger et de comprendre, mais néanmoins c’est très accrocheur et j’attends la suite avec impatience.

  5. Aaaah j’avais adoré cette trilogie moi aussi ! Quel univers, quelle imagination, quel talent de conteur ! Mais autant l’idée de l’adaptation cinématographique m’avait tout de suite emballée et surexcitée, autant celle de l’adaptation BD me laisse dubitative. Les romans étaient déjà parfaits pour moi, je pourrais même les relire, mais relire l’histoire en BD, je ne sais pas… A voir…

  6. Quoi quoi quoi ????? heureusement que ton avis est très positif, sinon je n’essaierais même pas tant j’ai adoré la trilogie… mais là, si je tombe dessus, je me laisserai peut-être tenter…

  7. Bonjour,
    Alors, j’ai lu la bd qui m’a été offerte pour mon anniversaire… Franchement,après avoir vu la pub, c’était plus de la curiosité qu’un réel emballement… Car, contrairement à toi, je n’imaginais pas du tout Lyra comme ça… Ja la voyais plus blonde/châtain clair… Et puis, tu dis qu’ils vont faire la bd en 3 tomes mais le premier en bd ne va pas aussi loin que le livre… Alors, j’ai du mal à y croire, j’avoue… Concernant les dessins, je ne suis pas fan même si certains décors se rapprochent de ce que j’avais imaginé (surtout dans les premières scènes). Bref, pour ma part, j’en resterai aux livres qui m’ont fait vivre des émotions que je n’aurais jamais cru pouvoir ressentir en lisant un livre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>