Poil au nez – Cécile Chartre

Poil-au-nez.jpgJ’ai commencé ce très court roman en prenant mon café ce matin, pas très réveillée, encore un peu dans les vapes… Quand je l’ai refermé, mon café était froid, lu d’une traite tellement c’était beau ! Encore une petite pépite en littérature de jeunesse, un concentré d’émotions, un petit bijou se sensibilité, un vrai cadeau ! Quatre-vingt dix pages qui défilent à toute allure, une jolie découverte sur un thème pourtant difficile.

 

Angel a 16 ans. En ce 31 décembre 2009, il n’a pas trop le coeur à la fête. Alors quand tous ses copains se pointent « à l’aube » avec leurs stupides cotillons et leur satanée bûche à la pistache, Angel n’apprécie que très moyennement : 11h18 du matin, Angel a passé une mauvaise nuit, comme toutes les autres d’ailleurs, et ça fait dix ans que ça dure… Avec son vieux pyjama rayé et sa petite moustache, la dégaine d’Angel prête à rire, lui veut seulement être seul. Personne ne peut savoir qu’Angel a un rendez-vous important aujourd’hui, un rendez-vous qu’il ne manquera pour rien au monde, un rendez-vous qu’il attend depuis dix ans, depuis ce 31 janvier 1999 où son père lui a parlé pour la dernière fois. Jamais il n’oubliera ce jour, ce mois, cette année, où son père lui a confié une petite boîte blanche au contenu mystérieux qu’il ne doit ouvrir que le 1er janvier 2010, à zéro heure, zéro minute… Depuis ce fameux jour, Angel grandit sans son père, et ce soir, il a rendez-vous avec lui.

 

Quel joli roman, et quel joli moment j’ai passé en sa compagnie ! Une écriture sans chichis, fluide et émouvante, comme j’aime ! C’est la voix d’Angel qu’on entend, il parle à son père. Le lecteur découvre tour à tour son histoire et le récit du déroulement de cette fameuse journée si importante pour lui. Un très beau texte sur le deuil, l’absence du père, la difficulté de se construire et de grandir sans lui… Un texte qui fourmille de beaux moments, très émouvants, très justes. Je suis encore marquée par le personnage d’Angel, mais aussi par celui de sa mère : présente sans être envahissante, aimante, touchante. Un texte fort, plein d’espoir et d’amour qui fait couler les larmes et que je n’oublierai pas de sitôt ! Un vrai coup de coeur !

 

Un livre qui a touché Stéphie, Marie, Gaëlle, Mel, Clarabel, Sharon

 

Premières phrases : « Ils sont tous là, papa. Tous, pas un ne manque. Ils sont tous là, et qu’est-ce que je me sens seul ! »

 

Au hasard des pages : « Depuis ce matin, je m’évertue à ne pas croiser son regard. A ne pas trop m’y attarder, en tous cas. Les 31 décembre sont des journées encore plus critiques que les autres, pour tous les deux. Des journées où nous sommes toujours très entourés, avec plein de monde, plein de bruit autour. Des journées si bien remplis que nos deux cerveaux devraient être totalement exemptés de la moindre pensée. Mais cette agitation est peine perdue. Depuis ce matin, il n’y a pas une seule seconde durant laquelle je n’aie pas pensé à toi, papa. Quant à maman, ses yeux ont été squattés tout la journée par des espèces de poussières invisibles. Des poussières qui ont fait pleurer ses jolis yeux clairs. Et c’est vrai qu’ils sont toujours beaux, les yeux de ma mère. Ces derniers mois, ils semblaient même s’être animés d’une nouvelle lueur. Sa nouvelle coupe de cheveux lui va à ravir, et les quelques sorties au ciné qu’elle a fait ces derniers temps lui ont redonné le teint frais. Elle est belle, maman. Je l’avais presque oublié. » (p. 69-70)

 

Éditions du Rouergue (Janvier 2010)

Collection doAdo

90 p.

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-poil-au-nez-cecile-chartre-58127858.html

12 commentaires sur “Poil au nez – Cécile Chartre

    • Merci! Mais j’ai peu de mérite, je peux lire au boulot moi! 😉 Et puis 1h de transports en commun par jour ça aide, vive la région parisienne! Sinon je profite des siestes, super créneau et le soir je boycotte la télé très souvent… Et je n’avale pas de pavés ou très peu, l’avantage de la littérature jeunesse, des albums et des bd! ;-))

    • Merci Petite Noisette ! C’est vraiment un super bouquin, il faut que je lise le premier de l’auteur qui cumule aussi les commentaires élogieux! Une très jolie découverte! 😉

    • Niais???? Rhooooooo, ils n’ont pas du lire le même livre que nous!! Je suis bien d’accord avec toi, c’est émouvant et juste! 😉

  1. Nous avons sélectionné ce livre pour le défi lecture du bassin de Fréjus/ Saint Raphael. J’attends de voir si les élèves vont accrocher…

    • Je crois comprendre ce que tu veux dire… Néammoins, je garde un excellent souvenir de cette lecture, j’ai été happée par l’histoire qui j’ai trouvée très émouvante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *