Poulbots – Patrick Prugne

poulbotsAvec Poulbots je fais coup double : je découvre un nouvel éditeur très prometteur et un auteur confirmé qui a vraiment tout pour me plaire. Le mélange est détonnant et donne naissance à un album de toute beauté dont la couverture attire irrésistiblement le regard.

 

Une première impression qui se confirme dès les premières planches… Paris, la butte Montmartre, des mômes des rues livrés à eux-mêmes… la balade est belle, les bouilles admirablement croquées, on s’y croirait.

 

1905. L’Aspic, Paulo, Trois Pouces, la Ficelle et la belle Manon s’ennuient. Une petite clique de mômes qui pousse comme du chiendent, un peu de traviole, un peu de guingois, guidés par une imagination fertile seule capable de faire oublier un quotidien peu reluisant. Pas grand chose à faire si ce n’est partir à la chasse à la grenouille et échafauder des blagues douteuses. Mais la Butte, c’est leur « chez eux », et les copains, c’est la vraie famille, pas celle qui fiche des raclées quand on se pointe un poil trop tard à la maison. Alors Jean, le petit bourge qui débarque un peu par hasard dans leur cercle très codé, c’est un peu le grain de sable dans un engrenage bien huilé. Ou au contraire, un allié, voire un nouvel ami inespéré pour contrer la venue des prometteurs immobiliers dans leur petit coin de paradis…

 

Le Montmartre de Renoir, Toulouse-Lautrec, Steinlen, Bruant, Dorgeles, Renard… et de Francisque Poulbot bien sûr, le « papa » de tout ces gamins miséreux qui finiront par porter son nom. Tout ce que j’aime ! Et dieu sait que Patrick Prugne rend à merveille cette atmosphère si particulière à la Butte de l’époque où le dénuement le plus extrême côtoie la bourgeoisie la plus aisée. Les aquarelles sont de toute beauté, délicates, poétiques et un tantinet désuètes, je suis complètement sous le charme ! Ce qui tombe plutôt bien vu que le papa Noël a glissé sous le sapin l’intégrale de L’auberge du bout du monde.

A la fin de l’album, un cahier graphique regroupant des études et les croquis préparatoires de l’auteur, la cerise sur le gâteau !

 

Une pépite oui, que j’ai grand plaisir à partager en ce début d’année avec mon comparse préféré. D’autant qu’aujourd’hui nous sommes un certain nombre à inaugurer un « presque » nouveau rendez-vous, celui de « la BD de la semaine », Mango ayant décidé d’interrompre pour l’instant ce moment de partage auquel je suis fidèle depuis ses débuts, « la BD du mercredi ». Yaneck, Stephie, Jacques et moi-même relaierons à tour de rôle les billets du jour, histoire de garder cet esprit que l’on aime tant et dont on ne pourrait plus se passer. En espérant vous y retrouver nombreux. Mango, on te garde ta place au chaud…!

 

Les avis de Livresse des mots, Maryline et Mo’

 

Le site de l’auteur

 

1

3

5

 

Éditions Margot (Octobre 2014)

80 p.

 

Prix : 16,90 €

ISBN : 978-2-9541157-7-1

 

 

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Yaneck !

 

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

16/20

17 commentaires sur “Poulbots – Patrick Prugne

  1. oh pas vu ! et ça me plait ! demain chez mon libraire m’en vais m’offrir des petits riens !
    et merci pour de continuer ce rdv BD, sans lui, me sentirai un peu vide 😉
    des bisous et un joli mercredi !

  2. C’est bizarre. Je suis passé complètement à coté ! Difficile de dire pourquoi ?
    Pourtant, j’aime beaucoup l’univers graphique de Prugne, mais ce nouvel album m’est tombé des mains.

  3. Je note précieusement! Heureuse de vous voir maintenir ce rendez-vous auquel j’espère être fidèle le plus souvent possible mais sans plus y participer activement comme avant. Mon but est atteint qui était de m’initier à la BD sans plus!

    • Ce rendez-vous ne serait rien sans toi Mango… Tu es responsable de mon addiction à la BD, ton mercredi BD est le tout premier rendez-vous auquel j’ai été fidèle. J’y suis particulièrement attachée… Merci pour tout ce que tu as fait !

  4. Je ne connais pas grand chose au Paris de cette époque. En fait, je ne connais pas grand chose à Paris, point 🙂 Par contre, je trouve les dessins très beaux. Pourquoi pas si je le croise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *