sans ailes

« J’avais un grand trésor

juste au-dessus de ma tête :

une petite constellation

de trois étoiles alignées.

une…

deux…

trois… »

 

Quand vient le soir, ce petit rituel qui rassure et met du baume au cœur… Les yeux au ciel et… Là. Elles sont là, simplement là. Elles seront toujours là. Et ça suffit à le rendre heureux. Des étoiles plein les yeux, et ces petits instants précieux qui font les bouffées de bonheur…

 

Jusqu’à ce cyclone. Ça tambourine au dehors. Ça cogne. Ça secoue. Et dans ce grand tintamarre, dans le fracas du vent et les tourbillons en rafale… les trois étoiles disparaissent. Emportées au loin.

 

Impossible de supporter l’absence. Mais sans ailes, comment les retrouver..? Alors toutes les nuits, l’attente. L’espoir. Tout ce vide, c’est un tel vertige. Impossible à regarder en face…

 

« Alors, une nuit, je suis parti.

A petits pas, sans savoir où.

Je ne suis pas grand,

pas costaud, mais il fallait que je les retrouve.

A petits pas, sans savoir où.

Je savais bien que je les

chercherais longtemps. »

 

Et la route est longue. Parsemée de rencontres. De petits bonds d’espoir et d’amères désillusions… Quand elles reviendront, c’est sûr, ils se reconnaîtront…

 

« Sur le chemin, il y avait des ronces,

et des épines de conte de fées, partout.

Alors j’ai voulu tout arrêter. »

 

Tutoyer le beau en s’approchant des étoiles. Construire sa maison dans ce monde si enchanteur et s’y sentir instantanément bien. J’aime l’endroit où vit Csil. Un concentré de douceur, des personnages étranges au charme fou tout droits sortis de rêves d’enfants, du joli, du fantasque et du douillet… Le plus beau des écrins pour les mots sensibles de Thomas Scotto qui disent si bien le manque et l’absence. Toujours à fleur de peau et au plus près des émotions, celles qui chavirent et font battre le cœur un peu plus fort…

 

♥ Un bijou d’album… ♥

 

Pénétrer sur la pointe des pieds dans le petit monde de Thomas Scotto et dans celui de Csil

 

[slideshow]

 

Éditions A pas de loups (Mars 2016)

40 p.

 

Prix : 16,00 €

ISBN : 978-2-930787-18-3

 

 

logoalbums2016


8 commentaires

Fanny / Pages versicolores · 15 avril 2016 à 06h49

Il a l’air merveilleux cet album! Et le sujet assez poignant.
Merci!

pépita · 15 avril 2016 à 09h34

une merveille, oui…sur mon bureau, comme un trésor à lire et relire avec la même émotion renouvelée.

celina · 15 avril 2016 à 18h37

Oh oui, un bijou d’ album comme tu dis ! Merci pour ce chouette partage.

Moka · 16 avril 2016 à 08h23

Un très bel album que j’ai lu il y a peu. Ma chronique arrivera bientôt.

Océane · 17 avril 2016 à 14h08

J’aime énormément la poésie du texte, vraiment beaucoup !

Léa Touch Book · 17 avril 2016 à 15h56

Merci pour cette belle découverte !! 🙂

Jerome · 18 avril 2016 à 12h20

Un album qui ravive les souvenirs pas si lointain d’une jolie dédicace 😉

Nadael · 28 avril 2016 à 10h27

Oh qu’il semble beau, cet album! Du tout doux et du sensible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *