Bientôt, les cerisiers seront en fleur. Bientôt, leurs fleurs rose pâle ouvriront doucement leurs délicats pétales. Bientôt, Tokyo prendra des allures de jeune demoiselle fragile et fébrile. Bientôt les amoureux et les curieux se presseront pour admirer en silence cette éclosion majestueuse et mystérieuse… Là où tout est encore possible…

 

Hanami.

 

Dans quelques heures, Ayumi mettra pour la première fois le pied hors de chez elle depuis deux ans, trois mois et vingt-neuf jours. Dans le silence de l’appartement encore endormi, Ayumi la disparue volontaire prendra le chemin de Ueno Park pour renouer avec ce monde auquel elle n’appartenait plus. Renaître. Éclore. Enfin…

 

Dans quelques heures, Sora se montrera tel qu’il se voit. Dans quelques heures, Sora se montrera tel qu’il est. Visage de poupée, savant jeu d’ombres et de lumières, contours redessinés et regard de guerrière. Dans la foule anonyme si prompte à juger, Sora s’exhibera au cœur d’un Tokyo en fleur. Libre. Heureux. Unique. Prêt à s’éloigner des lignes. Prêt à affronter les regards moqueurs et les remarques acerbes. Enfin…

 

Dans quelques heures, Fuko laissera éclater sa joie au coeur de Ueno Park. Pour son dernier Hanami. Pour que ces éclats de bonheur s’impriment dans la mémoire de sa soeur Kazué. Pour lui tisser des souvenirs. Poussée à vive allure dans son fauteuil roulant, Fuko se gorge de sensations, de beau et de doux. Elle a accepté. Sa vie va s’arrêter, celle de Kazué va continuer. Vers du beau et du doux. Enfin…

 

Dans quelques heures, Natsuki abandonnera son costume de super-héroïne pour revêtir son uniforme de lycéenne. Au cœur de Ueno Park, elle observera les hommes jouer les époux et les pères parfaits. Ceux qui la payent pour oublier qui ils sont. Ceux qui la caressent de leurs regards concupiscents. Ceux qui cherchent en elle l’inverse de la femme dressée et soumise qui les attend à la maison. Natsuki ne sera jamais une ombre. Jamais…

 

« Ce qui guide nos pas n’est jamais tout à fait un hasard.

Ces chemins que l’on prend, ces routes sur lesquelles la vie nous entraîne

et qui ne mènent qu’à nous. »

 

Ayumi, Sora, Fuko, Natsuki… mais aussi Haruto, Daïsuké, Aïri et Nozomu. Huit adolescents. Huit solitudes. Huit cris. Huit renaissances… Autant de destins qui s’affranchissent des lignes tracées pour eux. Pour enfin pousser de traviole, loin des cages et des cases qui enferment et musèlent. Avec la force, l’intelligence et la rage qu’on lui connait, Antoine Dole gratte le vernis des apparences d’une société japonaise figée dans ses traditions. Ses adolescents sont beaux et en colère, libres et révoltés. Leurs voix s’élèvent, d’abord murmure puis tempête. A Ueno Park où ils se croiseront sans se voir, leurs révolutions intimes entreront en résonance… Et au loin, éclosent les fleurs de cerisiers… Enfin…

 

Lumineux. Et tout simplement beau. Antoine Dole à son meilleur ♥

 

Une pépite jeunesse évidente que je partage avec Jérôme, comme chaque mardi.

 

L’avis de Pépita

 

Le blog d’Antoine Dole

 

Éditions Actes Sud Junior (Août 2018)

Collection Roman ado

128 p.

 

Prix : 13,50 €

ISBN : 978-2-330-10827-4

 

pepites_jeunesse

By Hérisson


18 commentaires

Moka · 28 août 2018 à 07h52

Tu es convaincante, en bonne fidèle à cet auteur.

hélène · 28 août 2018 à 09h20

Je note !

Amandine Au Fil des Plumes · 28 août 2018 à 10h31

Une lecture pleine de promesses dont je note le titre.

Cristie · 28 août 2018 à 12h57

J’aime cet auteur, j’aime cette maison d’éditions donc je signe !!

Sophie Hérisson · 28 août 2018 à 23h44

Tu es effectivement aussi emballée que moi, et tu le dis bien 🙂

A_girl_from_earth · 29 août 2018 à 21h34

Comme je disais chez Jérôme, je vais finir par me laisser tenter par ce fameux Antoine Dole ! En plus s’il ancre ses récits au Japon, je n’ai plus beaucoup d’arguments…

jerome · 30 août 2018 à 13h07

Lumineux comme tu dis, ce qui n’est toujours le cas, loin de là, avec Antoine Dole. Du coup j’ai vraiment beaucoup aimé le découvrir dans un registre « plus positif » 😉

Bidib · 1 septembre 2018 à 09h18

je le glisse dans ma wishlist 😉

Alex-Mot-à-Mots · 1 septembre 2018 à 17h37

Un roman qui a l’air très beau, et qui parlera à nos ados.

gambadou · 1 septembre 2018 à 22h10

C’est un auteur qui est toujours percutant. Je note ce titre.

Leiloona · 2 septembre 2018 à 09h43

Super ! Je l’ai dans ma PAL ! 😉

A son meilleur ? Voilà qui donne envie.

Didi · 17 septembre 2018 à 22h30

Ouf te revoilà 😉
J’ai eu peur …
Nouvel environnement blogesque
Bisous et à bientôt

    Noukette · 17 septembre 2018 à 23h57

    Oui, un beau piratage en règle ! Reste à revoir un peu l’interface du blog et c’est reparti 😉
    Merci de t’être inquiétée <3

      Didi · 20 septembre 2018 à 21h36

      Coucou
      et bien c’était bien normal de m’en inquiéter 😉 saleté de pirates :-O
      Des bisous et à bientôt

Sophie Hérisson · 18 septembre 2018 à 08h45

Contente de retrouver ton blog 🙂

gambadou · 19 septembre 2018 à 21h11

Il me le faut celui-là. Contente de te retrouver

    Noukette · 19 septembre 2018 à 21h52

    Tu ne seras pas déçue ! (Contente de vous retrouver aussi ! ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *