Impression

 

Voilà cinq ans que Clément a disparu lors d’une fête de village. Cinq ans que sa mère Mélanie continue d’espérer que son fils lui sera rendu un jour… Aujourd’hui, il aurait 12 ans.

Et puis, inattendu, cet appel de la gendarmerie. Un jeune garçon qui prétend être Clément s’y trouve actuellement… Et si cette fois-ci, il était vraiment revenu ?

 

Enzo a 12 ans, l’âge qu’aurait Clément aujourd’hui. Par la force des choses, Enzo s’élève tout seul. Ses parents le délaissent, allant jusqu’à l’oublier régulièrement sur les marches de la bibliothèque ou à l’école. Quand il rentre chez lui, le jeune garçon trouve souvent porte close. Il a l’habitude, il attend et prend son mal en patience. Mais une chose est sûre pour Enzo, ses parents ne le méritent pas…

 

Une femme détruite qui pleure la disparition de son fils. Un enfant « abandonné » qui pense qu’il mérite une autre vie… Il était peut-être temps que ces deux-là se rencontrent…

 

On passe par tout un tas de sentiments à la lecture de ce petit roman : l’émotion, la révolte, l’incompréhension, l’espoir… Ce gamin disparu, cette maman inconsolable, cet autre gamin qui court après un amour qu’on lui refuse… Forcément, le lecteur se doute que tout cela va finir par s’imbriquer. Il est pourtant loin du compte…

Toute l’intelligence du récit tient dans le choix de la narration. « Réapparition » miraculeuse de Clément au début du roman, retour sur le quotidien d’Enzo, face à face Mélanie / Clément… Alors que Mélanie retrouve son fils, on en apprend un peu plus sur Enzo. Effaré, on comprend pourquoi il a voulu disparaître…

 

Gilles Aubier aurait pu choisir d’orienter son récit vers un « happy end » conventionnel. La fin choisie est heureusement tout autre et ne tombe pas dans le piège. Une fin surprenante, impeccable de justesse et très forte.

 

Un roman qui « claque », une lecture intense et incroyablement dense qui bouscule et dont on ne sort pas indemne… En somme, une lecture idéale pour ce nouveau petit rendez-vous que nous souhaitons vous proposer régulièrement avec Jérôme.

 

 

L’avis de Hérisson

 

Le blog de l’auteur

 

 

Éditions Sarbacane (Août 2013)

Collection Mini-romans

64 p.


29 commentaires

Stephie · 25 mars 2014 à 06h51

Il peut venir s’ajouter à ceux que tu m’amènes aujourd’hui ? *sifflotte*

Sandrine · 25 mars 2014 à 08h15

C’est noté !

Louise · 25 mars 2014 à 08h25

C’est un peu gros cette histoire, pourtant, toi et Jérome vous y croyez.

    Noukette · 26 mars 2014 à 21h53

    Ça aurait pu être gros, ça ne l’est pas finalement…

Syl. · 25 mars 2014 à 08h26

J’arrive de chez Jérôme. Je l’ai noté. Ce que tu en dis me plaît.

    Noukette · 26 mars 2014 à 21h53

    J’ai l’impression que cette collection recèle un grand nombre de pépites…

Astrid · 25 mars 2014 à 09h35

Je le note. As-tu reçu le livre ?
Bonne journée

Mango · 25 mars 2014 à 11h59

C’est étrange: « La double vie de Cassiel Roadnight » de Jenny Valentine, que j’ai lu très récemment et bien aimé, commence de la même façon, sur la reconnaissance par une famille d’un fils disparu qui accepte de jouer le jeu car très malheureux aussi auparavant.

    Noukette · 26 mars 2014 à 21h56

    J’ai lu ce rapprochement avec ce titre, que je ne connais pas d’ailleurs… Du coup, j’ai bien envie de le découvrir !

jerome · 25 mars 2014 à 12h01

Une belle trouvaille de plus ! Il va être difficile de maintenir ce niveau de qualité pour notre petit rendez-vous, heureusement que l’on a déjà quelques autres titres sous le coude 😉

    Noukette · 26 mars 2014 à 21h56

    Un stock qui ne cesse de gonfler d’ailleurs, je ne me fais aucun souci pour la suite ! 😉

Mirontaine · 25 mars 2014 à 15h24

Très tentant.

    Noukette · 26 mars 2014 à 21h57

    C’est un titre très fort qui mérite qu’on s’y intéresse…

gambadou · 25 mars 2014 à 19h01

Super, ça me tente. Je vois que c’est un court roman (69 p). Pour quel âge à ton avis ?

    Noukette · 26 mars 2014 à 22h00

    J’aurais tendance à dire pas avant 13 ans… Les thèmes abordés sont forts, l’abandon, la maltraitance psychologique… Une lecture qui doit être accompagnée et qui soulèvera des questions chez les jeunes ados.

      gambadou · 26 mars 2014 à 22h19

      Donc parfait pour mon CDI… il faut que je le lise celui là

        Noukette · 7 avril 2014 à 23h49

        Il faut effectivement que tu le lises, tu ne seras pas déçue !

Krol · 25 mars 2014 à 19h02

Je veux savoir ce qui va se passer… tu m’as mis l’eau à la bouche !!!

    Noukette · 26 mars 2014 à 22h00

    On le devine un peu mais l’astuce trouvée par l’auteur est intéressante…

faelys · 26 mars 2014 à 16h25

je suis intriguée, je note!

    Noukette · 26 mars 2014 à 22h12

    J’aimerais beaucoup avoir ton avis sur ce titre…!

Leiloona · 28 mars 2014 à 18h48

Rah, tu titilles ma curiosité !!!

Sous les galets · 30 mars 2014 à 11h30

J’ai lu le billet de Jérôme qui déjà m’avait bien ferrée. Je m’interroge sur l’âge du lecteur visé (parce que c’est dur comme sujet la rupture (physique ou psychologique) parents/enfants…mais il est noté…j’adore ce rendez-vous de qualité que vous nous proposez avec Jérôme.

    Noukette · 7 avril 2014 à 23h52

    Je dirais pas avant 14 ou 15 ans moi, les thèmes ne sont pas évident oui…

Un de perdu – Gilles Abier – Mille et une Frasques · 22 avril 2014 à 05h01

[…]   Avec ce titre, je me lance sur les traces de Jérôme et Noukette. Tout petit titre puisque c’est format que les deux loustics privilégient pour leurs […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *