Zaï zaï zaï zaï – Fabcaro

zaiWANTED !!!

 

Suspect : Fabrice, obscur auteur de bande dessinée

 

Lieu du crime : supermarché lambda

 

Délit : oubli de carte de fidélité

 

Attention ! L’individu incontrôlable a pris la fuite après avoir menacé un agent de sécurité. Il est armé d’un poireau et peut s’avérer dangereux. Toutes les forces de police sont mobilisées et font leur possible pour garantir la sécurité de tous. Le ministre de l’intérieur assure mettre tout en œuvre pour retrouver le forcené et demande instamment aux français de « ne pas céder à une psychose qui n’a pas lieu d’être ».

 

Un OVNI. Un OVNI génial complètement abacadabrantesque qui repousse les limites de l’absurde pour le plus grand plaisir du lecteur. Inutile de vous faire lambiner (et de vous faire sauter illico au dernier paragraphe d’un billet trop long que vous ne lirez probablement pas jusqu’au bout…) j’ai adoré ! Pourtant, rien ne me prédestinait à lire cet album, pour tout dire, le trait minimaliste et pâlichon de Fabcaro ne m’attirait pas particulièrement.

 

Mo’ est la première a en avoir parlé. Et quand Mo’ crie au coup de cœur et au génie, je dresse l’oreille, prête à réviser un jugement trop hâtif. Après elle, d’autres blogueurs que j’ai tendance à suivre les yeux fermés ont sorti l’artillerie lourde. Puis les prix qui s’accumulent. J’étais cuite, il me fallait cet album…

Passé le premier effet de surprise (OK, il s’agit donc bien d’une chasse à l’homme pour un oubli de carte de fidélité, tout est absolument normal…) je me suis retrouvée complètement prise aux piège de l’imagination débridée de Fabcaro.

Cet album, c’est de l’or en barre. C’est intelligent, loufoque, les dialogues sont à se tordre de rire (un rire par page, minimum…)! et, cerise sur le gros gâteau au chocolat, Fabcaro maîtrise à la perfection l’art de la chute ! Car évidemment, rien n’est gratuit… et tout le monde en prend pour son grade : la police, la justice, les politiques, les médias et, last but not least, les consommateurs moutons que nous sommes (rumeurs et théories du complot comprises). Même les auteurs de bande dessinée ne sont pas épargnés, c’est dire…!

 

Réjouissant ! Et pour le coup, ce fameux coup de crayon qui ne m’emballait pas colle parfaitement et accentue à merveille le côté décalé et l’humour plus que grinçant du scénario. Ou comment un fait divers on ne peut plus anodin peut prendre des proportions délirantes…

 

Un conseil, foncez ! Les exemplaires de ce petit bijou risquent de se vendre comme des petits pains et il serait franchement dommage de passer à côté !

 

Les avis de Canel, Mr Canel, Lunch et Badelel, Mo’, Tamara, Yvan, Yaneck

 

Zai-zai-3

 

Éditions Six pieds sous terre (Mai 2015)

Collection Monotrème

72 p.

 

Prix : 13 €

ISBN : 978-2-35212-116-9

 

 

 

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Stephie

 

27 commentaires sur “Zaï zaï zaï zaï – Fabcaro

  1. J’avais noté après avoir lu le billet de Mo’. Je surligne après la lecture du tien ! Les dessins ne m’emballent pas non plus à première vue mais je vais passer par-dessus pour découvrir cette pépite !

  2. Sinon, très chère Noukette, tu as aussi « Carnet du Pérou » du même brillantissime Fabcaro… qui est bien… même très bien :D
    Quant à moi, je pense que je vais m’équiper tantôt d’autres albums de cet auteur (on fera la sélection ensemble :D ) car décidément, j’ai bien envie de lire TOUT ce qu’il a fait ;)
    Et merci de m’avoir fait confiance sur cet album. Happy ^^

  3. Ben si, je lis ton billet jusqu’au bout; et je n’ai jamais été déçue par tes coups de cœur (si une fois, trop hermétique pour moi).
    J’aime bien quand c’est déjanté.

  4. Mais oui, Carnets du Pérou, ça me revient, je l’ai lu!
    Sinon il faut que ma bibli acquière cette BD (ainsi qu’une vingtaine d’autres, mais caaaaaaaaaaaalme, là)

  5. Merci Noukette,
    Meme si le dessin ne m’enthousiasme pas du tout, il va falloir que j’y revienne sans à priori. Si tu aimes ça à ce point, il doit y avoir une raison…

  6. OVNI, absurde, il ne m’en faut pas plus pour craquer, et je connais Fabcaro dont j’ai adoré l’humour et les délires (et après un moment d’adaptation, les dessins) dans « Carnet du Pérou », donc valeur sûre pour moi.:-)

  7. Mon coup de cœur de 2015 ! (Bah oui, tu m’as oubliée dans ta liste des prem’s, j’en ai pourtant parlé le 3 octobre dernier, je ne comprends pas que tu ne t’en souviennes pas ! ;-) )

  8. J’avais déjà repéré cet album avec les prix qu’il a remportés, je crois que je vais le commander, merci d’en avoir rajouté une couche !

  9. Il me semble l’avoir découvert chez Yaneck et je l’ai noté. Comme toi le dessin m’emballe moyen mais l’histoire énormément et ton billet ajoute une couche à cette envie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>