Nous, nous sommes prisonnières de nos souvenirs. La peur. Le désarroi. La culpabilité. Notre héritage. Eux nient et passent à autre chose. Mais pour nous il n’en est rien et on doit vivre avec.

Ce n’est pas une lecture que l’on fait le cœur léger. On le sait mais on y va pourtant. Et on se prend de plein fouet le silence, la honte et la culpabilité de ces femmes qui trop longtemps se sont tues. Des murs infranchissables, des tentacules qui musèlent, des cages qui emprisonnent, des chars d’assaut qui écrasent, des cris qui s’étranglent … la douleur est à vif. Elle suinte, ne cicatrise pas. Et si elle finit par s’endormir, elle finit toujours par se réveiller. Plus lancinante encore.

Soixante-deux dessinatrices du monde entier témoignent du harcèlement et de la violence sexuelle qu’elles ont toutes subis à un moment de leur enfance, de leur adolescence ou de leur vie de femme. Elles sont toutes ces femmes dont les cris souvent s’étouffent. Elle sont ces femmes d’hier et d’aujourd’hui que l’on n’entend pas. Violées. Humiliées. Niées. Bâillonnées. Harcelées. Silencieuses. Effacées…

La peur est comme un manteau. On peut la trouver très confortable.

Soixante-deux témoignages, percutants, et autant de voix qui enfin s’élèvent. Il y est question de survie et du regard que l’on pose sur soi. En parfaite résonance, le trait est souvent à vif, tranchant, écorché. Autant de styles graphiques et de choix artistiques marqués qui mettent à nu la violence subie et la nécessité de ne plus se taire. Authentiques, singuliers, bouleversants, ces témoignages marquent au fer rouge. L’écriture, le dessin et la création comme un souffle de vie, un sursaut salutaire… #Balance ta bulle a été récompensée par le prestigieux Prix Eisner 2020 de la meilleure anthologie.

Mais je peux dessiner. Et écrire. Et cette histoire, à laquelle j’ai survécu, m’appartient.

Les avis d’Alex et Jérôme.

Éditions Massot (Octobre 2020)

248 p.

 

Prix : 28,00 €

ISBN : 978-2-38035-228-3 


3 commentaires

Alex-Mot-à-Mots · 8 mars 2021 à 10h17

Je n’ai pas tout aimé (parfois c’est écrit trop petit), mais c’est une lecture intéressante à plus d’un titre.

Jérôme · 13 mars 2021 à 15h00

Une lecture très marquante pour moi. A faire lire au plus grand nombre !

Nathalie · 14 mars 2021 à 17h04

Sûrement très intéressant. Mais plus tard.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *