Boule-a-zero.jpg La semaine dernière, j’avais craqué sur La peau de l’ours, magnifique one-shot de Zidrou, scénariste touche-à-tout.

Je récidive cette semaine avec ce premier tome d’une série destinée à la jeunesse mettant en scène une petite fille atteinte d’une leucémie. Pas gai non, et pourtant…

Quand Zidrou est aux manettes, il faut s’attendre à être surpris, il faut accepter aussi de sourire de sujets qui normalement tirent les larmes. Zidrou a bataillé ferme pour imposer ce projet qui lui tenait tant à coeur. Ce sont finalement les éditions Bamboo qui ont accepté de prendre le risque, le pari est réussi !

 

Zita n’est pas bien grande, du coup, on a tendance à croire qu’elle a 10 ans alors qu’elle va bientôt fêter ses 13 ans. C’est une des choses qui agacent Zita, presque autant que quand on la prend pour un garçon avec son crâne rasé. Ça se voit pourtant que Zita est une fille non ? Heureusement, à l’hôpital, tout le monde la connaît, les médecins, les infirmières, les patients. Et Zita connaît tout le monde, normal quand on vit à l’hôpital dit « La Gaufre » depuis 9 ans, autant dire que tous ses souvenirs sont entre ces murs blancs, dans cet univers aseptisé. Et ma foi, c’est sa vie à Zita, alors elle prend le bon, essaye d’oublier le moins bon, et vaille que vaille…

Boule à zéro, c’est son surnom à l’hôpital, mais elle n’est pas toute seule. Il y a aussi « Wilfrite », le grand brûlé, la petite « Puzzle » toute « cassée » de partout, « Supermalade » dont on ignore le nom de la maladie, « Made in China », la petite coréenne. Et ils sont tous invités à son anniversaire. Mais celle que Zita aimerait vraiment voir, c’est sa mère. De ne pas la voir, elle en est malade…

 

Le sujet était glissant, les enfants malades, pas franchement folichon. Et dieu sait que le sujet me fait peur. Il faut toute la finesse, la pertinence et l’intelligence de Zidrou pour arriver à nous faire sourire avec un sujet pareil. Ce qui n’empêche pas l’émotion, bien présente, Zita et ses « pannes de coeur », ça remue quand même… J’admire vraiment le travail de cet auteur qui décidément ne cesse de me surprendre. Merci monsieur Zidrou d’avoir tant de culot. Tant de talent aussi…

Cette série est clairement à part dans la production jeunesse. On ne se sent pas plus léger en refermant cet album mais on veut croire à la vie. Et rien que pour ça, il faut lire Boule à zéro. Quant au dessin de Ernst, il est classique, un brin enfantin, et se marie à merveille avec le scénario de Zidrou. Même si ce n’est pas le genre que je préfère en BD, il n’y avait pas de meilleur choix possible…

Un album à lire et à faire connaître.

 

Les avis de Yaneck, Yvan, Canel, Lire pour le plaisir, David, Laure

 

Boule-a-zero-p5.jpg

Éditions Bamboo (Février 2012)

46 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

Top-BD-des-blogueurs-v3

 

by Yaneck

17,5/20 

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-boule-a-zero-t1-petit-coeur-chomeur-serge-ernst-zidrou-112898768.html

Catégories : Bande dessinée

29 commentaires

Commentaire n°1 posté par Yaneck Chareyre · 28 novembre 2012 à 09h15

Que dire de plus? Que ça fait du bien d’avoir de l’humour intelligent et original dans la bd franco-belge.

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h18

    Entièrement d’accord ! ;-

Commentaire n°2 posté par Mo · 28 novembre 2012 à 10h01

Tiens donc. Je n’avais pas remarqué cet album jusqu’à ce qu’il soit primé la semaine dernière à Blois. Surprenant thème pour un album jeunesse effectivement. Tu as envisagé de le faire lire à ton petit lecteur ou tu attends un peu ? Je demande ça de manière totalement innocente

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h20

    Non, pas encore… Il a lu un peu par dessus mon épaule mais il a arrêté dès qu’il a compris que l’héroïne était malade et que l’histoire se passait dans un hôpital… Pas pour tout de suite donc !

Commentaire n°3 posté par Cristie · 28 novembre 2012 à 11h18

C’est un thème fort et ce que tu en dis me plait beaucoup. Je vais essayer de me la procurer. J’en connais meme un qui va fondre en reconnaissant les dessins d’un de ses auteurs préféré !

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h20

    Tu risques bien de fondre aussi…!

Commentaire n°4 posté par lasardine · 28 novembre 2012 à 12h01

Canel m’en avais déjà parlé, je le re-note!

et sinon j’ai vu que ma bilio avait « La peau de l’ours » donc j’espère le lire bientôt aussi!

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h20

    Il faut lire les deux, tu vas adorer ! 😉

Commentaire n°5 posté par jerome · 28 novembre 2012 à 13h33

Moi aussi j’y suis allé un peu à reculons, forcément^^

Au final, j’ai vraiment beaucoup aimé, surtout le rôle de la mère de Zita, complètement à contrepied par rapport à ce que l’on est en droit d’attendre d’une maman.

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h21

    Je crois qu’il n’y a rien à jeter dans cet album, j’attends la suite !

Commentaire n°6 posté par Manu · 28 novembre 2012 à 17h39

Moi le thème de la maladie, je fuis !

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h21

    Oui, je peux comprendre… Mais c’est traité très subtilement ici…

Commentaire n°7 posté par Yvan · 28 novembre 2012 à 19h34

Oh, quelle surprise ! 🙂

Content de voir que tu as aimé 😉

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h22

    Forcément, tu avais deviné hein…? 😉

Commentaire n°8 posté par Choupynette · 29 novembre 2012 à 11h20

je note, j’aime beaucoup la planche que tu as mis en extrait!

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h23

    J’espère vraiment que tu pourras découvrir cette belle serie !

Commentaire n°9 posté par Mango · 29 novembre 2012 à 12h48

Deux Zidrou coup sur coup: tu me fais découvrir un  nouvel auteur et j’aime ça! 

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h23

    Quand j’aime…! 😉

Commentaire n°10 posté par Valérie · 29 novembre 2012 à 14h30

Je ne suis pas fan des dessins mais ça a l’air émouvant. 

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h23

    Oui, émouvant, et drôle aussi… Un sacré cocktail…!

Commentaire n°11 posté par Zièph · 5 décembre 2012 à 14h51

Boaf, c’est sympa et pour le coup il y a pas des masses de titres sur le sujet en BD, mais je reste un poil emmerdé par le coté un peu moralisateur de Zidrou, un peu trop politiquement correct.

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h36

    Je ne l’ai pas trouvé moralisateur du tout moi…

Commentaire n°12 posté par Isa · 6 décembre 2012 à 17h00

Tiens je l’avais oublié celui-là et pourtant il m’interessait.

Re-noté !!!

    Noukette · 12 décembre 2012 à 00h43

    Tu fais bien, c’est une belle trouvaille !

Commentaire n°13 posté par lasardine · 12 décembre 2012 à 00h27

ayé! la peau de l’ours est à la maison! je m’y attaque bientôt! 🙂

    Noukette · 12 décembre 2012 à 01h00

    Je trépigne d’impatience de lire ton avis !

Commentaire n°14 posté par Mo · 16 décembre 2012 à 10h41

J’ai attrapé ton lien pour le Roaarrr. Cet album a obtenu le Prix du Conseil Général au Festival BD Boum (novembre dernier) 😉

    Noukette · 18 décembre 2012 à 00h03

    Non ? Chouette alors !!! 😉

Roaarrr : BD Boum | Bar a BD · 29 juin 2014 à 10h38

[…] Noukette : "Il faut toute la finesse, la pertinence et l’intelligence de Zidrou pour arriver à nous faire sourire avec un sujet pareil. Ce qui n’empêche pas l’émotion, bien présente, Zita et ses pannes de cœur, ça remue quand même…", […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *