chaussette

« Chaussette est une vieille dame qui vit à côté de chez moi. C’est pas son vrai nom, mais quand j’étais petit, je savais pas bien prononcer « Josette »… et finalement, c’est resté. »

Un joli potager, une cuisine qui sent bon la soupe de légumes, un vieux gramophone, des plantes vertes, un plaid bien douillet jeté sur le fauteuil, un transistor sans âge, quelques tableaux au mur… la petite maison de Josette lui ressemble et elle s’y sent bien. A ses pieds ou à ses côtés, fidèle comme une ombre, le bon vieux Dagobert dégage une énergie et une bonne humeur sans failles. Et elle est belle la vie auprès de Josette, chaque jour ressemble au suivant et c’est très bien comme ça…

Et tous les jours, Merlin, leur petit voisin, observe le petit couple au rituel bien huilé. Chaque jour, Josette dite Chaussette et son chien Dagobert suivent un parcours bien rodé sans jamais sans écarter. Armée de son cabas à roulettes, la vieille dame se rend au parc où elle « lit et relit des vieux bouquins qui craquent quand elle les ouvre plus fort » pendant que son chien s’amuse à courser les canards. Ensuite, direction la boucherie pour y acheter des saucisses, la librairie-papeterie-tabac-presse où elle n’achète jamais rien, la mairie pour y détailler consciencieusement les petites annonces, la boulangerie où elle achète invariablement la moitié d’un pain de mie tranché et ressort avec du pain de la veille qu’elle file distribuer aux moineaux dans le terrain vague près de chez elle. Quand Chaussette rentre chez elle, la matinée s’est écoulée tranquillement. La journée continue, faite de rituels et d’habitudes rassurants. Et la vie va…

Mais ce matin-là, quelque chose semble perturber la routine de la vieille dame. Dagobert n’est pas à ses côtés et Chaussette a un comportement plus qu’étrange. Bien décidé à comprendre ce qu’il se passe, Merlin se met à la suivre discrètement…

Une merveille de douceur que cet album là ! Impossible de ne pas tomber sous le charme de Chaussette et de son chien Dagobert. Il y a beaucoup de tendresse dans cet album, beaucoup d’amour aussi.

Léger et doux comme une caresse, délicat et mélancolique comme une mélodie qui ravive les souvenirs, cet album est un bijou qui aborde avec tendresse le temps qui passe, la solitude, la vieillesse et l’absence de ceux qui nous sont chers. On a un peu les yeux qui picotent à la fin de l’album oui, elle est tellement belle et touchante cette fin. Et que dire du dessin de Anne Montel… j’adore ! Une mise en couleurs d’une grande douceur, des bouilles à croquer, des scènes du quotidien plus vraies que nature, un trait d’une grande délicatesse… tout de suite, le lecteur se retrouve enveloppé dans un cocon… Un vrai bonheur et un régal pour les yeux ! Coup de cœur ! ♥

Un petit bijou dont je suis ravie de partager la lecture avec Mo’, conquise elle aussi !

Le blog d’Anne Montel

Le blog de Loïc Clément

[slideshow]

Éditions Delcourt Jeunesse (Avril 2017)

32 p.

Prix : 10,95 €

ISBN : 978-2-7560-7526-6

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Stephie


24 commentaires

Mo · 19 avril 2017 à 05h37

Coup de cœur aussi oui ! J’ai immédiatement adhéré à la manière dont l’histoire est racontée. Et puis la manière dont elle est illustrée, l’absence de case, ce chien sautille sur la page, qui volent les cochonnets… très bel album ! Pétillant malgré le sujet c’est superbe

Marion · 19 avril 2017 à 07h55

Si Mo’ et toi êtes charmées, alors je note !

framboise · 19 avril 2017 à 09h40

Oh ben ça <3 je l'aime déjà cette chaussette 😉
Je m'en occupe aujourd'hui, ça va plaire à ma chaussette de fille et à mon saucisson de garçon ! Pis à moa aussi tiens !
Bisous copine

Natiora · 19 avril 2017 à 10h03

Je viens de le noter chez Mo’ et tu enfonces le clou, je pense que cet album va beaucoup me plaire 🙂

Cryssilda · 19 avril 2017 à 11h12

Je ne lis pas d’album de jeunesse mais si ça avait été une bd, l’histoire m’aurait bien tentée !

    noukette · 19 avril 2017 à 11h13

    C’est une bande dessinée justement… et c’est un bijou 😉

Antigone · 19 avril 2017 à 11h28

Voilà qui semble bien sympathique effectivement !! J’essaye de la réserver en bibli. 😉

Bouma · 19 avril 2017 à 12h09

entre toi et mo, on est obligé de la lire cette bd 😉

**Marie** · 19 avril 2017 à 12h12

Je pense qu’elle a tous les atouts pour me plaire cette BD. Je prends note !

Karine · 19 avril 2017 à 13h03

Ca semble mignon comme tout! Bon, il n’est pas encore arrivé jusqu’ici (on a un mois ou deux de retard)… mais j’en prends bonne note!

Nahe · 19 avril 2017 à 16h54

Je viens de chez Mo’ : Deux coups de coeur de concert, je ne peux que noter.

Au Fil des Plumes · 19 avril 2017 à 17h01

Je le note! Tu as fini de me convaincre!

luocine · 19 avril 2017 à 17h37

Zut de zut je dois absolument faire économies!!! je vais arrêter de lire ton blog , ou je ferai des économies après cette BD qui me plaît déjà!

Blandine · 19 avril 2017 à 18h19

Je dois avouer que ni le titre ni la couverture ne me tentent, mais ton article oui!

lasardine · 19 avril 2017 à 21h41

oui bon ça va on a compris! :p

A_girl_from_earth · 19 avril 2017 à 23h02

Coup de coeur ? Ah il faut que je vois ça de plus près. J’aime bien l’introduction déjà, avec Josette/Chaussette.:-)

Mylene · 20 avril 2017 à 09h21

c’est bon, mail envoyé à ma libraire 😛

Céline · 21 avril 2017 à 15h54

Ca a l’air tout choupi 🙂

Cristie · 23 avril 2017 à 15h23

Oh oui je le note !

Jerome · 25 avril 2017 à 12h49

Je m’en vais découvrir cette Chaussette dans la semaine, une nouvelle lecture doudou qui va faire du bien on dirait.

Moka · 6 mai 2017 à 10h47

Oh voilà du beau, du doux à découvrir sans plus attendre.

Marie-Claude · 7 mai 2017 à 04h31

Je le note et l’attends. Ça semble trop trop touchant… Et le dessin me plaît beaucoup.

Chaussette (Clément & Montel) – Bar à BD · 19 avril 2017 à 05h33

[…] Ce que l’on remarque avant tout dans le scénario, c’est la fraîcheur avec laquelle cette intrigue est menée et la spontanéité des réactions de l’enfant. Un regard tendre et pétillant sur la vie. Rien ne dénote, tout est à sa place, « logiquement bancal » comme une réflexion enfantine peut l’être. Une interrogation pertinente sur le sens et l’importance des habitudes dans notre quotidien. L’ensemble est crédible jusqu’à ces mots d’enfants sucrés-salés et ces petites réflexions naïves qui pointent avec justesse la réalité. Un album touchant et drôle à la fois. Un beau coup de cœur jeunesse que j’ai découvert avec Noukette. […]

Chaussette – Loïc Clément et Anne Montel | 22h05 rue des Dames · 16 juin 2017 à 08h30

[…] de Noukette : « Léger et doux comme une caresse, délicat et mélancolique comme une mélodie qui […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *