Construire-un-feu.jpgOui, je l’avoue, je n’ai pas résisté à vous présenter à nouveau un album de Chabouté cette semaine. A croire qu’il me faut ma dose hebdomadaire, Chabouté c’est un peu ma drogue ! Une nouvelle incursion dans l’univers de cet auteur dont je poursuis la découverte, un nouveau coup de coeur ! Cette adaptation d’une célèbre nouvelle de Jack London est une réussite, le graphisme de Chabouté se prête à merveille à cette ambiance glaciale et oppressante. Chabouté surprend, une nouvelle fois…

 

Plantons le décor. Un homme, un chien et le grand Nord canadien. Il fait froid, très froid. Comme des milliers d’autres, c’est la fièvre de l’or qui a attiré cet homme dans cette contrée hostile, cette immensité blanche qui s’étend à perte de vue. Un silence assourdissant, un froid mordant et paralysant et un seul objectif : rejoindre avant la nuit l’ancienne mine où se trouvent déjà ses compagnons de galère. L’homme n’est pas inquiet, il connaît le chemin, il sait que là bas l’attendent un bon feu et un repas chaud. Le froid s’insinue partout, dans les moindres recoins, il est insidieux, douloureux, intense. Il faut aller vite, éviter les obstacles, les dangers qui guettent. Construire un feu : c’est le seul moyen de lutter contre le froid, le seul moyen de survivre…

 

« Mon pauvre ami… Tu ne sais rien du froid…

Le chien, lui, le connaît bien… Il sait… Tous ses ancêtres l’ont connu…

Et lui a bien entendu hérité de cette connaissance…

Il sait qu’il faut s’abriter… mais il ne fera pas d’efforts

pour te communiquer son appréhension…

Il ne se soucie nullement de ton bien-être…

Il regrette le feu et sa chaleur bienfaisante… »

 

Bluffant. Cet album de Chabouté est d’une rare intensité, une expérience unique. Aucun dialogue, juste un narrateur extérieur qui semble s’adresser directement à l’homme. Ce procédé m’a d’abord étonné et m’a finalement envoûtée. L’homme avance, on le suit, on se surprend à ressentir l’agression du froid, les picotements, l’engourdissement qui gagne, la douleur qui s’intensifie… Encore une fois, le dessin de Chabouté est sublime, grandiose, la force du noir et blanc est renforcée par l’arrivée de la couleur, par petites touches de marron et de rouge. La profondeur du dessin est tout bonnement incroyable, rarement le noir et blanc ne m’aura paru aussi intense : le blanc est saisissant, la neige recouvre tout…

Chabouté m’étonne, moi qui fuyait les bande dessinées en noir et blanc, je me retrouve à contempler certaines planches pendant de longues minutes, fascinée. Splendide !

 

Les avis de Emmyne, Mo’ la fée, Violette, Allie, Flo, A propos de livres

 

Construire-un-feu_2.jpg

Construire-un-feu-1.jpg

© Chabouté / Vents d’Ouest

 

Éditions Vents d’Ouest (Août 2007)

63 p.

 

C’était ma BD du mercredi !

Chez Mango et chez les autres

 

palsechesParticipation au challenge « Pal sèches »

organisé par Mo’ la fée

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-construire-un-feu-chaboute-69410581.html

Catégories : Bande dessinée

34 commentaires

Commentaire n°1 posté par Ys · 16 mars 2011 à 08h57

J’aime beaucoup le texte de London et je trouve que cette adaptation est une grande réussite.

    Noukette · 16 mars 2011 à 14h32

    Du coup, j’ai très envie de lire cette nouvelle de London ! 😉

Commentaire n°2 posté par emmyne · 16 mars 2011 à 09h10

J’ai découvert Chabouté avec cet album offert par Ys, quel choc ! Lu la nouvelle dans la foulée pour revenir à la BD. Toujours bluffée, comme tu dis.

    Noukette · 16 mars 2011 à 14h38

    Jusqu’à maintenant je ne suis pas déçue ! Une claque encore une fois, et pourtant c’est celui qui à la base m’attirait le moins ! Comme quoi ! 😉

Commentaire n°3 posté par jerome · 16 mars 2011 à 09h49

Mon Chabouté préféré. Une représentation magistrale de la rudesse du grand nord canadien. Je me souviens avoir frissoné (de froid) la lecture. Juste éblouissant !

    Noukette · 16 mars 2011 à 14h42

    Magistral, je suis bien d’accord !

Commentaire n°4 posté par Choupynette · 16 mars 2011 à 09h56

depuis que tu en parles… il va falloir que je découvre cet auteur!

    Noukette · 16 mars 2011 à 14h44

    J’insiste, c’est vrai, mais pour l’instant, je ne suis pas déçue, alors je continue ! 😉 Essaye « Tout seul », je parie que tu seras bluffée toi aussi ! 😉

Commentaire n°5 posté par Hathaway · 16 mars 2011 à 09h56

Tu deviens une spécialiste de Chabouté 😉

    Noukette · 16 mars 2011 à 14h53

    Je n’irais pas jusque là mais j’avoue que je dévore du Chabouté en ce moment ! 😉

Commentaire n°6 posté par Irrégulière · 16 mars 2011 à 10h37

effectivement, tu deviens monomaniaque 😉

    Noukette · 16 mars 2011 à 15h01

    Oui, c’est vrai, j’avoue… Le « pire », c’est qu’il y en a d’autres à venir ! :-))

Commentaire n°7 posté par Mo' · 16 mars 2011 à 11h16

complètement d’accord avec toi sur cet album impressionnant. On ressent physiquement les choses, comme si on était à la place du personnage principal. Brrr, Chabouté est un magicien… il parvient à entrer dans nos tetes ! ^^

    Noukette · 16 mars 2011 à 15h26

    Chabouté, un magicien, je n’aurais pas dit mieux ! 😉

Commentaire n°8 posté par Océane · 16 mars 2011 à 15h17

C’est peut-être l’occasion pour moi de succomber à Chabouté, vu mon amour infini pour Jack London !

    Noukette · 16 mars 2011 à 16h26

    Effectivement ! Et si en plus tu as lu la nouvelle de Jack London, précipite toi ! 😉

Commentaire n°9 posté par mango · 16 mars 2011 à 16h37

Quand je pense que je l’ai eu entre les mains et que je l’ai écarté au profit de je ne sais plus quel album! Je m’en veux!

    Noukette · 16 mars 2011 à 16h40

    Ah mais non, ce n’est que partie remise ! 😉 Je suis sûre qu’on le verra très prochainement chez toi !

Commentaire n°10 posté par yoshi73 · 16 mars 2011 à 17h33

Il faut vraiment que je découvre cet auteur!

    Noukette · 19 mars 2011 à 23h24

    Tu sais ce qu’il te reste à faire alors ! 😉

Commentaire n°11 posté par Mathilde · 16 mars 2011 à 19h10

Je n’ai toujours pas lu Chabouté, mais là ça devient urgent…

    Noukette · 19 mars 2011 à 23h27

    Commence par « Tout seul », c’est un chef-d’oeuvre !

Commentaire n°12 posté par Sara · 18 mars 2011 à 00h01

Bon je ne sais pas si je vais tenter car je n’ai pas été emballée autant que ça par celle que tu as présentée la semaine dernière. A voir…

    Noukette · 19 mars 2011 à 23h50

    Je pense que tu n’as pas commencé par la meilleure… Il faut à tout prix que tu lises « Tout seul », j’insiste !!

Commentaire n°13 posté par lucie · 18 mars 2011 à 08h37

bon je note chaque semaine un nouveau titre, il me tarde de démarrer !!!

    Noukette · 19 mars 2011 à 23h59

    J’espère que tu aimeras, mon coup de coeur reste « Tout seul », magique !

Commentaire n°14 posté par soukee · 18 mars 2011 à 13h35

Bon la question est de savoir maintenant : combien de temps vais-je résister ? 🙂

    Noukette · 20 mars 2011 à 00h04

    Chabouté président !!!

Commentaire n°15 posté par Manu · 19 mars 2011 à 20h16

Je viens de lire mon premier Chabouté. Avis bientôt !

    Noukette · 20 mars 2011 à 00h17

    J’ai hâte de lire ton billet ! Et je suis surtout très curieuse de savoir par lequel tu as commencé ! Avis mercredi donc ? 😉

Commentaire n°16 posté par Liliba · 19 mars 2011 à 21h41

Est-ce que j’ose avoer que je n’ai encore jamais lu Chabouté ?

    Noukette · 20 mars 2011 à 00h28

    Mais tu peux ! Quel chance tu as, tu vas pouvoir tout découvrir ! 😉

Commentaire n°17 posté par Violette · 20 mars 2011 à 01h41

moi aussi j’ai été épatée par cette BD. Quel talent !

    Noukette · 23 mars 2011 à 00h23

    Je suis bien d’accord, du grand Chabouté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *