coquelicots

Beaucoup de tendresse et d’humour dans cette évocation très personnelle de l’Irak avant l’arrivée au pouvoir de Saddam Hussein. Sans occulter une description très précise de ce que peut être une enfance sous une dictature, les auteurs déroulent une histoire très sensible, pleine de questionnements mais aussi de jolies respirations et de petites bulles de douceur.

Brigitte Findakly est née en 1959 à Mossoul où elle y a grandi jusqu’en 1973. Coloriste de métier, c’est avec son époux Lewis Trondheim qu’elle s’associe pour raconter son histoire : celle d’une enfant née en Irak d’un père irakien, chrétien orthodoxe et d’une mère française catholique. Celle de son enfance à une époque où les coups d’État et la dictature militaire font loi.

Si les dessins de Lewis Trondheim ne sont franchement pas ma tasse de thé, je dois reconnaître que ce trait naïf, frais et ce style « gros nez » se prête à merveille à ce récit d’enfance teinté de nostalgie. Le graphisme est même ici une vraie bouffée d’oxygène qui laisse le champ libre à l’essentiel. Entre vie quotidienne, souvenirs personnels et évènements politiques qui font lentement dériver le pays, le récit sans réelle chronologie se déroule en petites saynètes évoquant une vie de famille heureuse et ces petits riens qui marquent un enfant. Jusqu’à l’exil, douloureux mais nécessaire, vers la France au début des années 1970. Le cœur, lui, quoiqu’il arrive, restera toujours à Mossoul…

Alors qu’elle sait qu’elle ne remettra jamais les pieds dans cet Irak détruit qui n’est plus le sien et qu’elle ne reconnait plus, choquée par l’entrée de Daesh dans Mossoul, il était temps pour Brigitte Findakly de mettre en mots son histoire personnelle, ces racines profondes qui auront profondément façonné sa personnalité. Elle le fait avec le recul de l’adulte et les yeux innocents de l’enfant, posant un regard critique très subtil sur l’évolution du pays. Le témoignage, touchant et juste, n’en est que plus précieux.

 

Une bonne surprise que je partage avec ma chère Mo’ et une découverte que je dois à l’opération « La BD fait son festival » organisée cette année encore par Priceminister. Merci à eux !

le BD fait son festival 2017

#1Blog1BD

 

Les avis de A propos de livres, Canel, Charlotte, Fanny, Saxaoul

 [slideshow]

Éditions L’Association (Août 2016)

115 p.

Prix : 19,00 €

ISBN : 978-2-84414-628-1

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Moka

challenge12016br

39/18

Challenge 3% rentrée littéraire catégorie « Touche à tout »

chez Hérisson et Léa Touch Book


18 commentaires

Mo · 5 avril 2017 à 06h52

Très sympa cet album. Je vois que nos avis se rejoignent une fois encore 😀
Bonne journée Madame 😉 3

keisha · 5 avril 2017 à 08h01

Déjà repérée!!!

Sandrine · 5 avril 2017 à 08h24

Une BD que j’avais aussi choisi avec PriceMinister. J’ai reçu : S’enfuir 🙂

Antigone · 5 avril 2017 à 08h27

Une couverture que je garde en mémoire depuis quelques temps, j’attends que ma bibli l’achète.

Fanny · 5 avril 2017 à 09h22

Oh je suis contente que tu aies passé outre les dessins et que tu l’aies appréciée!

Syl. · 5 avril 2017 à 09h47

En BD, elle n’est pas ma priorité pour l’instant. Mais je ne dis pas non !

framboise · 5 avril 2017 à 10h56

Sympa mais finalement il ne m’en reste rien ou si peu ! Et je sais pas vraiment pourquoi !
Bisous copine <3

Mylene · 5 avril 2017 à 11h14

ma libraire fait une spéciale BD ce weekend, faut que j’aille jeter un oeil 😀

Jerome · 5 avril 2017 à 13h35

Pas vraiment ma tasse de thé mais je pourrais mettre me nez dedans à l’occasion si je le vois à la médiathèque.

Moka · 5 avril 2017 à 16h52

Comme toi, le dessin ne m’attire pas du tout. Je n’ai pas reçu ce titre pour l’opération PM mais si je le croise, je tenterai histoire de l’avoir lu…

Blandine · 5 avril 2017 à 19h54

Déjà repéré chez Saxaoul, cet album me donne envie, d’autant que la thématique m’interpelle. Pour le dessin, je demande à voir, je ne suis pas spécialement emballée.

A_girl_from_earth · 5 avril 2017 à 23h41

J’avais beaucoup beaucoup beaucoup aimé !

Saxaoul · 6 avril 2017 à 14h10

Comme toi, je n’étais pas spécialement emballée au départ par les dessins et j’ai fini par les apprécier.

Alex-Mot-à-Mots · 7 avril 2017 à 11h53

Je ne suis pas trop BD, mais celle-ci me tente.

luocine · 7 avril 2017 à 19h25

je sais à qui je vais l’offrir à mes amis irakiens qui ont fui Mossoul et qui malgré leurs sourires et leur bonne volonté ont bien du mal à s’adapter en France . ils ont plue de 60 ans ont tout perdu sauf leur vie et leur foi.

Océane · 15 avril 2017 à 10h55

Oh comme elle a l’air bien émouvante et touchante ! La petite fille est attachante, d’emblée.

Coquelicots d’Irak (Trondheim & Findakly) – Bar à BD · 5 avril 2017 à 06h50

[…] de plaisir à partager cette lecture commune avec Noukette. Un beau mercredi BD qui se donne aujourd’hui rendez-vous chez […]

Chiisakobé – 1 – Minetarô MOCHIZUKI – Moka – Au milieu des livres · 5 avril 2017 à 07h14

[…]                  Noukette               […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *