D.jpgVoici le premier tome d’une série qui s’annonce jubilatoire… Tous les ingrédients du succès y sont réunis : un titre qui soulève quelques interrogations, un dessin lumineux et précis, des personnages que l’on a envie de suivre et une intrigue alléchante ! Avouez que la seule couverture est une invitation à ouvrir cet album.

 

XIXe siècle, Londres. Toute la haute société victorienne se retrouve à la réception donnée ce soir par le général Stanford. C’est précisément l’endroit qu’a choisi Richard Drake pour faire son grand retour : mi explorateur, mi aventurier, il lui faut à tout prix trouver un généreux donateur pour financer sa prochaine expédition. Quand son regard croise celui de miss Catherine Lacombe, il est immédiatement séduit, et pas seulement par sa beauté : elle a du répondant et n’hésite pas à lui dire ce qu’elle pense de certains de ses écrits. C’est le moment que choisit Lord Faureston pour faire son entrée et inviter la belle à valser… Le concurrent est de taille : dandy, sexy et énigmatique… Son comportement est plus qu’intriguant et a le don d’agacer le rustre Richard. Plus tard dans la soirée, intervient un nouveau personnage, Mister Jones, petit homme timide, dans des circonstance que je ne détaillerai pas ici… Il n’a de cesse de répéter que miss Lacombe est en danger, et il sait de quoi il parle : il est chasseur de vampires !

 

Cette relecture du mythe de Dracula est admirablement bien ficelée et ce premier tome donne le ton. Même si nous ne sommes pas encore dans le « vif » du sujet, toutes les bases de l’intrigue sont posées. L’atmosphère de l’époque est très bien retranscrite : bals somptueux, boudoirs enfumés, soirées mondaines, tout le faste de la haute société victorienne est rendu dans des planches que j’ai souvent trouvées sublimes. La rivalité entre Richard Drake et Lord Faureston est savoureuse et on se met aisément dans la peau de Catherine : comment choisir entre l’aventurier un peu bourru et le séduisant Lord Faureston ? Si l’un lui fait une cour assidue, l’autre lui fait livrer des roses rouges chaque jour…, cruel dilemme ! Le personnage de Lord Faureston est on ne peut plus énigmatique, sublime, blond, sensuel et cruel, un parfait vampire ! Même si ce premier tome est plutôt centré sur Richard Drake, Lord Faureston ne restera pas longtemps dans l’ombre !

Par les auteurs de Garulfo (Ayroles est aussi le dialoguiste de De cape et de crocs, doit-on le rappeler…), voici une belle entrée en matière pour une série qui devrait compter trois ou quatre tomes tout au plus. Le décor est planté, les personnages présentés… Mention spéciale aux dialogues impeccables et à l’humour, toujours subtil. A quand la suite ?

D planche début

D-planche.jpg

Éditions Delcourt (Janvier 2009)

Collection Conquistador

62 planches

 

BD-du-mercredi.jpg

 

La BD du mercredi, c’est chez Mango…, et chez plein d’autres !

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-d-tome-1-lord-faureston-ayroles-maiorana-leprevost-56239405.html

Catégories : Bande dessinée

16 commentaires

Commentaire n°1 posté par Hathaway · 1 septembre 2010 à 08h05

J’avais bien aimé l’histoire, les dessins et l’humour dans « De Cape et de crocs ». Il est vrai que la couverture de ce premier tome est attirante avec cette tombe ouverte. Tu en dis le plus grand bien et même si c’est (encore) une histoire de vampires, je la note puisque ça m’a l’air d’être une BONNE histoire de vampires!

    Noukette · 1 septembre 2010 à 23h03

    Et pourtant, dans ce premier tome, l’intrique est juste posée…, et bien posée ! J’espère que le vampire prendra de l’épaisseur dans les tomes suivants, j’aurais aimé le voir plus ! 😉

Commentaire n°2 posté par Mo' la fée · 1 septembre 2010 à 10h38

je n’ai pas aimé cet album :-/
En fait, j’ai été déçue par sa qualité. J’ai lu Garulfo et De Cape et de Crocs il y a longtemps, et je m’attendais vraiment à quelque chose de moins « banal » de la part de ces deux auteurs. Je lirais le second tome parce que j’aime ces auteurs mais je trouve ce récit trop classique de leur part.

    Noukette · 1 septembre 2010 à 23h06

    J’ai tendance à penser que c’était voulu de la part des auteurs… Ils posent l’intrigue, le décor, les personnages, certes, il y a dans ce premier tome peu d’action, mais ça va sûrement décoller dans le tome suivant, du moins je l’espère ! Sais-tu pour quand est prévu le second d’ailleurs ?

Commentaire n°3 posté par Hilde · 1 septembre 2010 à 19h12

J’aimerais bien découvrir cette série. Ton billet donne envie de se plonger dans cette BD. 🙂

    Noukette · 1 septembre 2010 à 23h07

    En tous cas, ce premier tome m’a donné envie de poursuivre la série ! Le personnage du vampire est assez fascinant !

Commentaire n°4 posté par pimprenelle · 1 septembre 2010 à 21h33

J’ai noté ce titre depuis un moment déjà. Mais je ne me décide pas à acheter des BD, je trouve que cela revient cher pour si peu de temps de lecture…

    Noukette · 1 septembre 2010 à 23h15

    J’avoue que j’adore les BD, j’ai plein de séries en cours, et c’est là mon drame ! 😉 Je pense que tu dois pouvoir la trouver en bibli…

Commentaire n°5 posté par Mo' la fée · 2 septembre 2010 à 01h00

non, je ne connais pas la date de sortie

    Noukette · 2 septembre 2010 à 06h49

    Zut… 😉

Commentaire n°6 posté par Dolly · 2 septembre 2010 à 16h55

j’ai lu cette BD l’an passé, j’avais bien aimé et comme tu le dis, j’attends la suite afin de savoir si ma bonne impression se confirme.

    Noukette · 2 septembre 2010 à 22h20

    Je suis comme toi, maintenant que le décor est posé…., j’attends que le vampire se « réveille » un peu ! 😉

Commentaire n°7 posté par Karine :) · 2 septembre 2010 à 22h07

J’ai beaucoup aimé aussi… et j’attends la suite avec impatience. Vraiment plein d’impatience, en fait!

    Noukette · 2 septembre 2010 à 22h27

    Et bien moi aussi ! Impossible de trouver une info sur la date de parution du 2e tome, même sur le site de l’éditeur…! Si tu sais quelque chose… ;-))

Commentaire n°8 posté par Karine:) · 15 septembre 2010 à 15h56

Non, je sais rien de rien. duuuuur la vie!

    Noukette · 15 septembre 2010 à 16h15

    Pffffffffffffffff, misère de misère ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *