Eco.jpg

 

« Approchez braves gens, pour entendre l’histoire,

Cette sombre litanie, qui vogue dans ma mémoire.

 

Soyez donc attentifs, prêtez-moi une oreille,

Vous entendrez un conte, à nul autre pareil.

 

Eco n’a pas dix ans, son visage est bien blême,

Mais c’est la vie pourtant, qui coule entre ses veines.

 

Une triste circonstance, par une nuit de démence,

Changera à jamais sa paisible existence.

 

La fable est déplaisante, faites à votre guise,

Sachez que toutefois, pleurer n’est pas de mise… »

 

 

Il y a deux semaines, Sara présentait cette petite merveille et mon coeur a fait « boum »… Elle a eu la gentillesse de me la prêter et je la remercie de cette belle découverte ! La couverture d’Eco est tout simplement sublime, elle est à elle seule une invitation à se plonger dans un univers qu’on devine envoûtant. Un bel écrin pour un petit bijou, un album tout en finesse, de toute beauté signé Guillaume Bianco et Jérémie Almanza. De Guillaume Bianco, j’avais adoré et dévoré les aventures de Billy Brouillard, il signe ici le scénario d’Eco, laissant à Jérémie Almanza le soin de l’illustrer. Une association réussie pour un résultat magique.

 

Eco n’est pas une petite fille très heureuse, et pourtant, elle a « tout » pour l’être : une grande et belle maison, une chambre remplie de jouets, elle vit dans l’opulence et est couverte de cadeaux. Pourtant Eco serait prête à abandonner tout ce luxe en échange d’une vraie vie de famille. Ses parents sont des couturiers renommés, tous les notables du pays s’arrachent leurs créations, l’argent coule à flots… Mais il y a un revers à la médaille, les Schakleboot sont débordés, submergés de travail, il ne leur reste guère de temps à consacrer à leur fille unique qui s’ennuie et se morfond au milieu de tous ses jouets qu’elle délaisse. Dans cette maison trop grande, son seul refuge est sa penderie et son joyeux capharnaüm, un cocon rassurant et douillet où le temps semble comme suspendu. Eco a bien essayé d’attirer l’attention de ses parents en cousant ses propres créations, mais elle n’a pas leur talent et n’attire que leur gêne. De façon inattendue, son père lui demande un jour de lui rendre un service de la plus haute importance : apporter au Ministre les trois poupées qu’il a créées pour l’anniversaire de sa fille. Eco tient là sa chance de prouver à ses parents qu’elle vaut quelque chose… Conduite par le chauffeur de la demeure familiale, Eco se dirige vers la ville. Elle aperçoit alors au bord du chemin une vieille gitane berçant un enfant malade : la vision d’une telle misère la chamboule profondément, et elle décide sur un coup de tête d’offrir les trois poupées à la mendiante, d’autant qu’elle est persuadée d’avoir reconnu en elle « la princesse des nuages »… En échange, celle ci lui offre quatre amulettes sacrées censées donner la vie à des poupées inertes. Le beau geste d’Eco aura malheureusement de graves conséquences : chaos, déchéance, violence et désillusions, Eco va devoir quitter brutalement le monde de l’enfance.

 

Eco2

© Almanza/Bianco/Editions Soleil

 

Ce livre est magique, purement et simplement, et pourtant l’histoire est sombre, l’atmosphère pesante et lourde. Eco est une héroïne lumineuse, encore ancrée dans le monde pur et doux de l’enfance, ses rêves sont simples, ses envies sont celles de toutes les petites filles de son âge. Pourtant, elle se retrouve propulsée sans ménagement dans le monde brutal et sans concessions des adultes, un monde qui s’avère violent, où les mots blessent et laissent une empreinte indélébile, un monde de larmes, de colère, de cris, un monde où une mère peut maudire sa propre fille. Pour survivre, Eco se crée un monde à elle, entourée d’étranges créatures qu’elle fabriquera de ses mains et qui l’aideront à grandir.

 

Premier tome d’une trilogie revisitant des contes célèbres, Eco ne peut que vous toucher. L’ambiance si étrange est particulièrement bien rendue par les dessins d’Almanza, à la fois sombres et lumineux, plongeant le lecteur à la frontière du rêve et de la réalité. Ouvrir cet album c’est accepter de s’immerger dans un monde où tout est disproportionné, féerique et inquiétant, un monde où les poupées prennent vies et où les princesses se griment en mendiantes…

Voilà un conte hors du commun, un album à manger des yeux, à contempler… C’est juste sublime !

 

ECO1

© Almanza/Bianco/Editions Soleil


Les avis de Sara, Lael, Jérôme, Lily, Violette, Laure

La description du projet par Guillaume Bianco sur son blog

 

Éditions Soleil (Octobre 2009)

Collection Métamorphose

71 p.

 

C’était ma BD du mercredi!

Chez Mango et chez les autres !

 

palsechesParticipation au challenge Pal sèches

organisé par Mo’ la fée

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-eco-1-la-malediction-des-shackelbott-guillaume-bianco-jeremie-almanza-64470672.html

Catégories : Bande dessinée

26 commentaires

Commentaire n°1 posté par jerome · 19 janvier 2011 à 07h25

Un album superbe mais j’ai malheureusement l’impression que la suite ne paraîtra pas avant longtemps…

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h40

    C’est tout là le problème…, je ne suis absolument pas patiente ! 😉

Commentaire n°2 posté par Mo' la fée · 19 janvier 2011 à 09h05

Sara m’avait déjà mis l’eau à la bouche la semaine dernière ^^ Bon, cet album fait partie de mes prochaines acquisitions 🙂

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h40

    J’aime vraiment beaucoup, si tu as des infos sur la suite, je suis preneuse ! 😉

Commentaire n°3 posté par Theoma · 19 janvier 2011 à 10h37

Je pense que ma fille va adorer !

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h41

    Je ne sais pas quel âge a ta fille mais ça peut effectivement lui plaire ! 😉 Même si la « violence » n’est pas absente de cet album…

Commentaire n°4 posté par Manu · 19 janvier 2011 à 10h55

Après Sara, ton avis ne fait qu’attiser ma curiosité ! C’est noté.

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h42

    J’en suis ravie !

Commentaire n°5 posté par Irrégulière · 19 janvier 2011 à 12h17

le graphisme me fait vraiment craquer !

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h42

    Je pense que c’est typiquement le genre d’album qui peut te plaire !

Commentaire n°6 posté par lancellau · 19 janvier 2011 à 14h02

whaoouuh, rien que ça!! il me faisait déjà envie…que dire maintenant?? Des contes, une belle histoire,des images superbes…j’ai hâte de le découvrir!

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h43

    J’espère que tu aimeras si tu le découvres, je suis toujours épatée par les albums qui arrivent à être lumineux alors que l’histoire est sombre…

Commentaire n°7 posté par Sara · 19 janvier 2011 à 14h59

Un très beau billet qui rend un bien bel hommage à cette BD…

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h44

    C’est gentil ce que tu dis là dis donc ! Merci à toi pour cette bien belle découverte que j’ai dévorée d’une traite hier soir ! 😉

Commentaire n°8 posté par blueverbena · 19 janvier 2011 à 15h27

Très tentée par ta jolie présentation…

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h45

    Ca devrait te plaire je pense, Sara a toujours de bonnes idées ! 😉

Commentaire n°9 posté par Leiloona · 19 janvier 2011 à 16h31

Je l’avais noté chez Sara déjà. 😉 Merci pour cette piqûre de rappel ! 🙂

    Noukette · 19 janvier 2011 à 17h46

    Mais de rien ! C’est ce qui fait l’intérêt de ce genre d’échanges, de bien belles découvertes à chaque fois chez les uns et les autres ! 😉

Commentaire n°10 posté par Hathaway · 19 janvier 2011 à 18h00

Noté en tête de liste, les dessins sont magnifiques !

    Noukette · 26 janvier 2011 à 00h33

    Je pense que tu ne sera pas déçue de ta rencontre avec Eco…

Commentaire n°11 posté par mango · 19 janvier 2011 à 19h50

Par moi-même je crois que je ne l’aurais même pas regardé le pensant réservé aux enfants mais Sara et toi vous êtes très convaincantes!

    Noukette · 26 janvier 2011 à 00h33

    Je te confirme que cet album n’est pas à réserver aux enfants ! Sa découverte vaut vraiment le détour !

Commentaire n°12 posté par Marie · 20 janvier 2011 à 14h23

Tout me tente : l’histoire, la couverture et le graphisme. Merci pour cette découverte !

    Noukette · 26 janvier 2011 à 00h35

    De rien ! Je dois cette découverte à Sara et c’est un vrai plaisir de la partager !

Commentaire n°13 posté par Karine:) · 24 janvier 2011 à 03h16

Les images sont totalement magnifiques… Noté!

    Noukette · 26 janvier 2011 à 00h46

    Ravie que tu notes ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *