Des regards et des sourires qui en disent long. Les frémissements des belles choses qui commencent tout juste à éclore. Des centaines de papillons qui s’agitent au creux du ventre. L’amour qui s’invite pour de vrai. Léo lui plait… peut-être est-ce réciproque ? Si au moins il n’avait pas entendu cette conversation intime un peu gênante qu’elle avait eu avec ses deux meilleures amies… il ne faudrait pas qu’il s’imagine des choses…

Mais Annabelle ne rêve pas. C’est bien son prénom qui s’affiche sur l’écran de son téléphone. C’est bien lui qui veut la retrouver dans le bus pour le collège le lendemain matin. Un rencard, ou presque. Et ce baiser, son tout premier, elle ne l’a pas rêvé.

Alors quand est-ce que le rêve s’est transformé en cauchemar ? Quand est ce que la jolie romance a commencé à se ternir ? Les baisers, les corps enlacés, les gestes tendres… ça ne suffisait plus à Léo. Dans son regard, plus aucune étincelle. A la place, une détermination sauvage qui n’a plus rien de sage. Et parce qu’elle est amoureuse, parce qu’il la fait vibrer et surtout, parce qu’elle ne veut pas le perdre, Annabelle le laisse aller plus loin qu’elle ne le voudrait…

Quand Léo m’a proposé de venir chez lui, je n’ai pas osé dire non. Une partie de moi, celle dont les papillons se déchaînent dès que ses lèvres se posent sur les miennes, en avait trop envie. L’autre, celle qui crevait de trouille, s’est écrasée.

Parce que ses baisers me font frissonner, parce que dans ses bras je vois la vie en rose, j’ai fermé les yeux et je me suis laissée faire.

Retrouvailles avec le duo Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini, il y a vraiment de quoi se réjouir ! Après Rouge Tagada, Mots rumeurs, mots cutter, Bulles & blues et Invisible, un nouveau cycle « collège » démarre avec ce titre dédié au consentement que j’attendais beaucoup. Le sujet est loin d’être anodin et est traité là avec force et intelligence, au plus près des sentiments des adolescents. On y parle d’amour, de désir et de la peur de ne pas être à la hauteur. On y parle de la honte et de la colère qui musèlent. On y parle du respect de ses envies mais aussi, et surtout, de celles des autres.

Fais pas ta gamine ! va très vite se retrouver dans les mains de mes collégien(ne)s et il aura assurément le même destin que ses prédécesseurs, aucun doute ! Un indispensable, dès 13 ans !

Une lecture partagée avec Blandine pour notre rendez-vous de la BD de la semaine ♥

Premières planches à découvrir sur le site de l’éditeur.

Fais pas ta gamine ! de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

Éditions Gulf Stream – Collection Les graphiques (Septembre 2021)

72 p. / 15,00 €  / ISBN : 978-2-35488-901-2

 

BD de la semaine saumonD’autres bulles à découvrir chez…

 

   

                         Sabine                                         Mylène                                           Karine

 

   

                         Gambadou                                    Moka                                       Blandine

 

   

                         Bidib                                               Nath                                                Cristie

 

   

                          Caro                                             Soukee                                          Pativore

 

   

                       Amandine                                        Maël                                              Natiora


13 commentaires

Cristie · 15 septembre 2021 à 07h15

Elle semble intéressante !

Blandine · 15 septembre 2021 à 07h42

Un indispensable en effet!

Natiora · 15 septembre 2021 à 09h36

Effectivement, ce que tu en dis laisse penser qu’il mériterait de figurer dans tous les CDI. Je suis curieuse de lire cet album aussi.

Bidib · 15 septembre 2021 à 10h59

je note, un sujet intéressant

petitenoisette · 15 septembre 2021 à 11h28

Je l’ai repéré depuis quelques temps, je le mettrai dans une commande pour le CDI dès que je le pourrai ! Je commence à avoir quelques romans sur le consentement, mais une BD c’est vraiment pas mal pour toucher un maximum d’élèves ! Et on sait que cette collection est de qualité !

Amandine · 15 septembre 2021 à 12h49

J’en parle demain si le blog! Il m’a chamboulée ce livre.

Nathalie · 15 septembre 2021 à 14h10

J’aurai aimé le lire à 14/15 ans…

Sabine · 15 septembre 2021 à 14h25

J’y viendrai, mais je pressens déjà qu’il s’agit d’un indispensable en effet !

Caro · 15 septembre 2021 à 14h26

Le genre d’album qui a toute sa place au CDI, je le note pour la prochaine commande !

Soukee · 15 septembre 2021 à 14h52

Oh… Si j’étais encore prof doc, je n’hésiterais pas une seconde à l’acheter.

gambadou · 15 septembre 2021 à 20h00

Important effectivement d’avoir ce genre d’ouvrage au CDI, comme mots rumeurs, mots cutter d’ailleurs.

Mylene · 18 septembre 2021 à 06h57

je note ce titre si je le croise à l’occasion !!

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *