FélicienÔ le bel album que voilà…! Un magnifique objet livre qui a tout d’un écrin précieux et à l’intérieur… un véritable petit bijou !

 

Une fois passé derrière le lourd rideau rouge, impossible de détacher les yeux des somptueuses aquarelles d’Etienne Friess, sublimées par le très grand format de l’album. Des aquarelles un brin désuètes dont je suis instantanément tombée sous le charme. Tout comme je suis tombée sous le charme de cette belle histoire qui met à l’honneur les liens familiaux et l’entraide.

 

Félicien est né dans une grande famille de musiciens. Des salles remplies, des applaudissements à tout rompre, des galas par dizaines, le succès était au rendez-vous pour la famille Chevalier ! Mais aujourd’hui, seules les photos témoignent de ces instants de gloire. « Sans que Félicien ne sache trop pourquoi, l’orchestre s’était dissous et les ponts avaient été coupés. « Pourquoi on ne voit jamais personne de la famille ? », demandait le garçon à chaque anniversaire et à chaque Noël. Ce à quoi on lui répondait que cela ne le regardait pas. » Félicien, lui, n’a que faire de ces sombres histoires de grandes personnes, ce qu’il veut, c’est une vraie famille…

Jusqu’au jour où arrive la lettre de tante Micheline. Une lettre qui fait miraculeusement se retrouver tout le monde autour de la cousine Paulette. Il est peut-être enfin temps de reformer l’orchestre Chevalier… et de ressouder les liens…!

 

Tout simplement beau ! On craque pour la bouille lunaire du petit Félicien, son enthousiasme joyeux, sa débrouillardise et son envie tenace de mettre les rancœurs et les conflits au placard. On fond devant les trouvailles graphiques d’Etienne Freiss et l’atelier incroyable du farfelu oncle Albert. On sourit à la solution dégotée par l’ingénieux Félicien, belle et poétique…

 

Une vraie ambiance, une vraie belle histoire et une alchimie parfaite entre texte et image… du vrai travail d’orfèvre. Chapeau messieurs !

 

L’avis de Nathalie (chez Hérisson), celui de Livresse

 

Le site de Sébastien Pérez

 

 FELICIEN_3

 

Éditions Margot (Mai 2015)

40 p.

 

Prix : 19,90 €

ISBN : 978-2-9541157-9-5

 

 

logoalbums2015-300x300


20 commentaires

Sandrine · 2 juillet 2015 à 07h27

Déjà noté depuis la chronique de Livresse mais tu renforces l’idée que je Dois le lire 😉

Moka · 2 juillet 2015 à 07h32

Autant dire qu’il a tout pour me plaire.

Bidib · 2 juillet 2015 à 07h41

il a l’air vraiment très chouette, je note 🙂

Marion · 2 juillet 2015 à 09h29

Les illustrations sont magnifiques ! Je pense qu’il pourrait me plaire aussi cet album !

7Ecrit Editions · 2 juillet 2015 à 11h37

Une belle écriture, un style chaleureux, des images sympas : de quoi faire craquer mon petit !

Natiora · 2 juillet 2015 à 13h19

Oh la la, il a tout pour me plaire cet album !!

Jerome · 2 juillet 2015 à 13h27

Trop beau ! Et puis j’aime beaucoup ce que fait Sébastien Perez en général donc je ne me vois pas passer à coté de cet album !

manU · 2 juillet 2015 à 22h59

J’adore les illustrations.

Au fil des plumes · 5 juillet 2015 à 11h35

L’esthétique m’a séduite dès la couverture!

    Noukette · 12 août 2015 à 22h42

    Et le grand format offre un bien bel écrin à ces sublimes illustrations !

Mo · 7 juillet 2015 à 07h09

Couverture repérée au moment de la sortie, pitch alléchant et chronique noukettoise qui enfonce le clou ! Je note 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *