giacomofoscari01Deuxième tentative de lecture de manga avec le premier tome de la nouvelle série de Mari Yamazaki, célèbre pour sa série Thermae Romae (que je n’ai pas encore lue vous vous en doutez…).

L’intérêt pour moi était double : découvrir une nouvelle maison d’éditions (ça s’arrose par les temps qui courent !) et faire connaissance avec le style d’une mangaka reconnue. Et puis Mo’ a aimé alors…

 

Années 40. Chez les Foscari, on se transmet de père en fils une statue romaine antique de Mercure. Sûrement l’une des raisons pour lesquelles le jeune Giacomo se passionne très tôt pour tout ce qui touche de près ou de loin à la culture italienne. Issue d’une famille bourgeoise, il a peu de choses en commun avec le jeune Andrea, un gamin ivre de liberté qui traîne dans les rues du matin au soir, qui le fascine autant qu’il l’impressionne…

 

1993. Giacomo revient au Japon après plusieurs décennies d’absence. Autour de lui, tout a changé, ses amis sont tous partis, il ne reconnaît plus rien. Des années plus tôt, dans les années 60, Giacomo s’installe en effet à Tokyo, « un autre monde peuplé de presque autant de dieux aussi humains que ceux de la Rome antique. » Professeur à l’université, il enseigne l’histoire occidentale à des doctorants tout en essayant de promouvoir des ouvrages japonais en Italie. Malgré la période troublée, Giacomo se sent chez lui au Japon : « Pour tout un tas de raisons, je me sentais bien au Japon. Mieux qu’en Italie, profondément transformée par la culture chrétienne… C’est dans ce japon sans contraintes religieuse que je pouvais me représenter le monde romain antique. » Logé chez la veuve du professeur Owada, il fréquente régulièrement le Palma, un café-musique où il se plait à travailler et à écouter des airs de la Callas. Il y retrouve de temps en temps le célèbre écrivain Yoshio Kishiba, devenu un de ses meilleurs amis ainsi que Mitsuharu Tabé, artiste avant-gardiste. Là-bas, il tombera sous le charme d’un jeune serveur, Shusuke Koga, qui lui rappelle furieusement Andrea…

 

Je ne sais pas comment parler de ce premier tome. De nombreuses chose m’ont séduite, à commencer par les dessins que je trouve très beaux, très fins… Je m’y connais peu en manga et suis généralement assez réfractaire à ce genre de graphisme. Là, je ne peux que m’incliner devant le talent de l’auteure…

Malgré cela, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire, de même que j’ai eu beaucoup de mal à saisir la personnalité du personnage principal, que l’on suit à différentes périodes de sa vie, à différents endroits, et ce de façon non linéaire. Si ces sauts dans le temps et ces flashbacks ne m’ont pas gênée, ils ne m’ont pas pour autant aidée à comprendre où l’auteure voulait exactement en venir.

Le personnage, s’il n’est pas antipathique, est loin de m’avoir enthousiasmée. Difficile à cerner, ne montrant aucun sentiment, aucune émotion, il garde un côté énigmatique par moment assez dérangeant. Chose que je n’arrive pas encore à m’expliquer…

Je m’attendais également à ce que le côté historique soit plus présent… L’entre-deux guerre, la seconde guerre mondiale, la montée du fascisme, le tumulte des années 60… Je n’ai pas réellement perçu en quoi les bouleversements ayant cours dans les deux pays influaient d’une façon ou d’une autre sur Giacomo enfant, adolescent, puis adulte. Sûrement une lecture parcellaire de ma part.

 

Je suis consciente de ne pas rendre justice à ce qui est sûrement un bon premier tome de série. Je l’ai trouvé pour ma part un peu trop contemplatif, trop « culturel »… Un peu lent aussi. De nombreuses choses me titillent pourtant, certaines, comme Stephie avec qui je fais cette lecture commune, me mettent même un peu mal à l’aise. Cela dit, il y a de grandes chances pour que je lise la suite, je suis curieuse de savoir comment ces personnages vont évoluer…

 

L’avis de Anne, très proche du notre…

 

L’avis bien plus complet et bien plus enthousiaste de Mo’

 

giacomofoscari0103

© Yamazaki / Rue de Sèvres

 

Editions Rue de Sèvres (11 septembre 2013)

180 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

14/20

 

Catégories : Bande dessinée

34 commentaires

Mo' · 11 septembre 2013 à 06h28

J’ai eu du mal également avec ce personnage principal qui ne montre pas ces sentiments. Il m’a fallu du temps avant de mieux le cerner (mais il me reste encore beaucoup de zones d’ombre). Mais de nombreuses bases sont posées, j’ai hâte de découvrir la suite, de savoir en quoi l’arrivée de ce jeune homme va réactiver les souffrances du « héros », car je pense effectivement que ce dernier va tenter de réparer ses erreurs. Tout est installé… j’espère que le second tome ira fouiller du côté de la seconde guerre mondiale et de la guerre du Vietnam puisque Mari Yamazaki semble vouloir mettre les deux conflits en miroir ; j’imagine des flash-backs plus nombreux, des personnages plus tourmentés… plein de choses. J’ai eu autant de mal à me plonger dans ce tome qu’à le refermer. Finalement, la présence de ce jeune homme m’intrigue beaucoup plus que celle du quadra…

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h37

    Ton premier commentaire était dans les indésirables… rhooooooo !!! Un beau commentaire construit et tout en plus…! Méchant WP !

Mo' · 11 septembre 2013 à 06h38

Mon précédent commentaire n’est pas passé ^^ Bon, je disais globalement que j’avais eu moi aussi du mal à entrer dans cette lecture mais que finalement, je l’ai refermée assez difficilement (voulant connaître la suite). Je disais aussi que ce jeune homme m’intrigue plus que le personnage principal chez qui il va réactiver une vieille culpabilité. Je pense que le second tome ira fouiller davantage dans le passé et que les scènes se déroulant dans la 2è guerre mondiale seront plus importantes. J’imagine tout ça… après, est-ce que ce sera le cas ??
Mais j’ai vraiment apprécié le fait que l’auteur prenne autant de temps à présenter son personnage. On le découvre d’abord assez sommairement puis petit à petit, on perce la carapace.
Après, pas simple ces mangas. Je m’y remets doucement mais ça ne va pas de soi !! On va se motiver ensemble 😀

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h16

    J’avoue que je n’imagine rien de précis, je reste pour l’instant sur ma faim… De là à dire que je vais me motiver pour le manga, mollo mollo hein… Je n’ai pas les codes, c’est trop éloigné de ce que je lis d’habitude, je suis en perte totale de repères, c’est perturbant ! Mais bon, un petit de temps en temps, je ne dis pas non…!

Leiloona · 11 septembre 2013 à 08h24

Comme ses précédents bouquins font partie de mes mangakas préférés, je lirai celui-ci. Bon, j’ai noté que le personnage était bien particulier tout de même …

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h17

    Je lirai peut-être le premier tome de Thermae Romae par curiosité, le thème devrait plus me plaire d’ailleurs…

Alex-Mot-à-Mots · 11 septembre 2013 à 09h22

Ce qui me gène dans les mangas, c’est que je trouve les personnages sans vraie personnalité.

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h18

    Oui, et celui ci est plutôt spécial, très difficile à cerner…

christie · 11 septembre 2013 à 10h43

Stéphie m’a intrigué. Je ne vous sens cependant pas plus emballées que ça je vais donc passer !^^

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h18

    Je réserve mon jugement, tout peut arriver, je peux très bien être agréablement surprise par la suite…!

Mango · 11 septembre 2013 à 11h10

Ayant également du mal avec les mangas, je comprends bien ce que tu peux ressentir. Je compte donc sur Stephie et sur Mo pour me donner envie de m’y remettre à en lire, avec ce titre!

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h19

    Mo’ est bien plus enthousiaste ! Mais pas de jugement hâtif, si ça se trouve, la suite me réconciliera avec le genre ! 😉

jerome · 11 septembre 2013 à 12h53

ça devient la foire au manga par ici 😉
Bon on va dire que c’est un premier tome de mise en place et que tu auras sans doute les explications aux questions que tu te poses par la suite (si bien sûr tu lis la suite mais j’en doute un peu…).

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h21

    Si, si, je lirai la suite… Il me faut des réponses, des éclaircissements, j’ai besoin de comprendre ce personnage. Quelle frustration quand même…!

titoulematou · 11 septembre 2013 à 14h47

http://lireetrelire.blogspot.fr/2013/09/2-bd-completement-differentes.html
J’ai moi aussi découvert cet album qui m’a laissé sceptique mais qui me donne quand me rend curieuse de découvrir le second quand il sortira!

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h22

    Sceptique, c’est tout à fait mon sentiment…! Et comme toi, j’attends de lire la suite !

Elodie · 11 septembre 2013 à 15h42

Ta critique me confirme dans ce que je pense : je vais attendre la critique du deuxième tome pour savoir si je le lis ou non.

Anne · 11 septembre 2013 à 20h15

Je ne suis pas emballée non plus… le communiqué de presse est trop alléchant et le bouquin ne lui répond pas… Et c’est vrai, je ne l’ai même pas souligné,l le personnage n’est pas sympa.

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h25

    Je suis d’accord avec toi, il m’a aussi manqué quelque chose… Un arrière plan historique plus présent notamment… Mais ne nous emballons pas, la suite répondra sûrement à nos questions, du moins à quelques unes !

Yvan · 11 septembre 2013 à 20h28

Si tu n’as pas aimé et que Mo’ a eu du mal à entrer dedans, alors je passe… 🙂

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h25

    Oui mais Mo’ est bien plus enthousiaste que moi, tu devrais plutôt te fier à son avis ! 😉

Kikine · 11 septembre 2013 à 21h54

C’est drôle parce que ton billet et tes impressions me donnent envie d’aller découvrir par moi-même pour comprendre ce qui t’a mis un peu mal à l’aise et ce qui t’a un peu freiné. J’ai envie de m’en faire mon propre avis !
Je note 🙂

    Noukette · 11 septembre 2013 à 22h26

    Tes motivations pour découvrir ce titre sont tout à fait compréhensibles, j’aurais peut-être réagi pareil à la lecture d’un billet de ce genre ! 😉

Marion · 12 septembre 2013 à 09h41

J’ai lu beaucoup de mangas vers 14-15 ans puis j’ai totalement arrêté parce que je me suis lassée des dessins, des histoires, du manque de personnalité des personnages… J’attends ton avis sur le second tome pour me faire une idée! 😉

    Noukette · 22 septembre 2013 à 23h57

    Je crois que moi aussi je vais me lasser bien vite… Ce n’est pas faute d’essayer pourtant !

Syl. · 12 septembre 2013 à 10h43

Il m’a l’air d’un manga plus accessible à mon entendement, mais je vais décliner quand même.

    Noukette · 22 septembre 2013 à 23h59

    Attends peut-être la parution du deuxième tome pour te faire ton opinion…!

titoulematou · 25 septembre 2013 à 19h28

je sens que le deuxième tome se vendra bien, on est beaucoup à avoir envie de lire le deuxième tome pour se faire un avis !!! finalement il a bien joué son coup l’auteur .. hihihihiih

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h14

    Oui, c’est vrai… Mais quand même je reste sur ma faim…

titoulematou · 5 octobre 2013 à 12h57

il parait que c’est la faim qui mène les hommes…..

Giacomo Foscari, Livre 1 | · 11 septembre 2013 à 20h10

[…] de Noukette et de Stephie, pas super convaincues non […]

Giacomo Foscari (livre 1 Mercure), Mari Yamazaki | Bric à Book · 17 octobre 2013 à 22h41

[…] avis sont très partagés : certains on vraiment eu du mal avec le personnage de Giacomo (Noukette, Stephie, Antigone, ou Anne. D’autres comme Mo‘ ont apprécié ce premier […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *