L.10EBBN001749.N001_HOTELpart_C_FRDans sa bibliothèque, Émilie pioche un recueil d’Arthur Rimbaud. Elle déambule dans l’appartement, met une musique d’ambiance, fume une cigarette et décide de se faire couler un bain. De la fenêtre d’en face, un chat semble l’observer.

Dehors, il neige, l’air glacé pénètre dans l’appartement silencieux. A l’intérieur, tout a gelé. Dans sa baignoire, Émilie semble dormir. Elle est morte. Telle Ophélie, elle flotte…

 

La nouvelle vie d’Émilie peut alors commencer. Avec la complicité du chat qui seul semble la voir, elle se met à errer dans l’immeuble, observant ses occupants empêtrés dans un quotidien pas toujours très reluisant. Invisible aux yeux de tous, elle devient le témoin de leurs vies imparfaites, de leurs désirs inassouvis, de leurs vils penchants, de leurs peines profondes…

 

Ce couple qui se sépare, cet autre qui doit faire face à la disparition brutale et inexpliquée de son enfant, cette femme qui se vautre dans l’adultère avec la complicité malsaine de son mari voyeur, cette vieille mégère à moitié folle qui s’en prend aux chats errants qui perturbent sa quiétude, ce pervers libidineux et ses étranges orgies perpétrées avec des femmes de papier issues des livres de sa bibliothèque… et ce peintre solitaire dont Émilie était devenue la muse à son insu…

 

Un hôtel particulier oui… On y traverse les murs pour voir ce qui se passe derrière les épaisses tentures, les miroirs offrent de bien étranges reflets, des enfants perdus y sont emprisonnés… Étrange dédale hanté par la belle et triste Émilie, un immeuble où le réel et l’imaginaire semblent indissociables, où les secrets sont pesants, où les rencontres ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Depuis les limbes, Émilie observe et « tout devient envisageable »

 

 

« Les miroirs nous renvoient une réalité bien plate…

pour ceux qui ne savent pas voir la magie du monde. »

 

 

Il faut accepter de se laisser guider les yeux fermés dans cet univers si particulier. Rien ne semble réel, tout semble fantasmé. Aux côtés de la belle Émilie, le lecteur évolue dans cet hôtel sur la pointe des pieds, comme dans un rêve… Un rêve (ou un cauchemar…) au goût doux amer, aussi envoutant qu’angoissant. Difficile de garder les pieds sur terre, comme Émilie on se surprend à planer pour observer le monde d’en haut.

On se délecte de cette atmosphère de conte hantée par Baudelaire, Rimbaud et Lewis Caroll. Nul besoin de comprendre, le lecteur se fait voyeur et ouvre les portes sans savoir ce qu’il va découvrir derrière et c’est tant mieux. On est parfois surpris, souvent ému, déstabilisé aussi tant on ne sait sur quel pied danser… mais on est bien, curieusement bien. Et on y croit…

 

Je découvre l’univers fantastique de Guillaume Sorel et c’est un ravissement. L’impression de découvrir un vrai talent, un véritable univers. C’est réellement somptueux. Le noir et blanc est lumineux et possède une vraie force d’évocation, le trait est élégant et sensuel. C’est beau. Très beau… Ne vous privez pas ce ce voyage étrange et infiniment poétique, c’est magique…!

 

Les avis de Jérôme, Joëlle, Kikine, Mo’, Moka, Un amour de BD, Yvan

 

 

hotel_particulier__p3

hotel_particulier__p4

hotel_particulier__p5

hotel_particulier__p6

© Sorel / Casterman

 

 

Éditions Casterman (Mai 2013)

104 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

18/20


46 commentaires

jerome · 11 décembre 2013 à 06h46

Il y a quelque chose de fascinant dans cet album, tant au niveau esthétique que dans l’ambiance. J’ai adoré !

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h48

    Moi aussi figure toi ! J’ai une chance folle qu’on me mette de si jolies pépites entre les mains en ce moment…!

Stephie · 11 décembre 2013 à 07h00

Encore une qui a l’air géniale !!

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h50

    Je vais te fabriquer une carte, je sens que tu vas beaucoup emprunter dans ma « bibliothèque » ! 😉

Yvan · 11 décembre 2013 à 07h43

Dans le même genre, je conseille vivement « Cages » de Dave McKean, qui est un véritable chef-d’oeuvre… mais le Sorel est également très bon 😉

Natiora · 11 décembre 2013 à 09h25

J’avais déjà noté, mais je resouligne, je pense que cela va beaucoup me plaire 😀

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h51

    Je pense aussi ! Il se dégage une atmosphère particulièrement envoutante de cet album, j’ai beaucoup aimé !

cristie · 11 décembre 2013 à 09h49

Il me la faut !!!

Margotte · 11 décembre 2013 à 10h10

J’aime beaucoup ce dessinateur !

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h52

    Et moi je le découvre seulement ! J’adore !

jacques · 11 décembre 2013 à 10h14

Je suis sous le charme de cet album.
Pour info, si tu veux prolonger le rêve, une petite interview de Guillaume Sorel :
http://www.unamourdebd.fr/2013/11/interview-video-guillaume-sorel-pour-hotel-particulier/

Un autre endroit · 11 décembre 2013 à 10h57

Noté pour la bibli !

Aifelle · 11 décembre 2013 à 11h09

C’est le genre de graphisme que j’aime, d’ailleurs j’avais craqué « les derniers jours de Stefan Zweig ». La bibliothèque l’a, ouf !

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h54

    Moi je vais faire l’inverse, il faut maintenant que je découvre enfin Les derniers jours de Stefan Zweig ! 😉

Elodie · 11 décembre 2013 à 13h05

J’aime beaucoup l’atmosphère qui se dégage des planches que tu as présentées. Il faut que je le sorte de ma PAL.

vicim /Sophie · 11 décembre 2013 à 14h31

Ca a l’air top ! Je note !

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h54

    C’est un album absolument inclassable, à découvrir !

Mo · 11 décembre 2013 à 16h22

Je me rappelle de ma première impression, au moment de commencer la lecture : je regrettais l’absence de couleurs. Finalement, on se représente facilement les teintes de cet univers et je me suis moi aussi laissée aller à cette lecture. Ravie que l’album t’ai plu !

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h55

    Je suis ravie aussi ! D’autant que je découvre enfin Sorel, je sens que tout ça va se transformer en addiction ! 😉

Krol · 11 décembre 2013 à 17h27

Ca a l’air beau !!! Je note.

Moka · 11 décembre 2013 à 19h22

J’ai beaucoup aimé cette BD !

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h56

    Je ne suis pas étonnée, à peu de choses près, nos avis se rejoignent souvent ! 😉

lasardine · 11 décembre 2013 à 20h01

wouaw! les extraits que tu nous présentes, j’adore!
un véritable univers? j’ai bien envie de le découvrir!

manU · 11 décembre 2013 à 20h49

Jérôme m’avait déjà donné envie, tu confirmes !

Cristina · 11 décembre 2013 à 22h42

Que le graphisme est beau ! Ma liste de Noël s’allooooooonge ! 😀

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h57

    Je n’ai pas encore commencé à faire la mienne…. terrible…

Alex-Mot-à-Mots · 12 décembre 2013 à 08h56

J’aime beaucoup le dessin. Rien que pour ça, je note.

L'or rouge · 12 décembre 2013 à 13h47

J’ai eu l’occasion de le feuilleter dans ma librairie, attirée par la superbe couverture mais j’ai trouvé cette univers vraiment très sombre, à la limite du glauque, je l’ai reposé… Mais c’est vrai que les dessins sont fantastiques !!

    Noukette · 13 décembre 2013 à 00h59

    Sombre mais réellement fascinant ! Tu ne regretteras pas la découverte !

Marion · 12 décembre 2013 à 17h06

Il m’intrigue et m’attire énormément ce titre! J’espère pouvoir le découvrir prochainement!

Livresse des Mots · 13 décembre 2013 à 16h23

J’ai beaucoup aimé ta chronique. Elle colle à merveille à cette superbe BD.

    Noukette · 13 décembre 2013 à 18h30

    Merci, c’est gentil ça !! Cette BD vaut le détour en tous cas !

Marion · 25 décembre 2013 à 11h17

Ah ah ! Un titre qu’il me faut me procurer très vite !

    Noukette · 26 décembre 2013 à 00h00

    Cette ambiance c’est magnifique ! J’espère que tu aimeras !

Hôtel particulier | Les lectures de Caro · 10 mai 2014 à 07h04

[…] (beaucoup) sur les blogs : Au milieu des livres, E-maginaire, D’une berge à l’autre, La bibliothèque de Noukette, Bulles et onomatopées, Pause […]

Hôtel particulier – Sorel – Mille et une Frasques · 10 décembre 2014 à 04h01

[…]   Retrouvez les avis de Jérôme, Mo’, Moka, Noukette, Kikine, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *