kirouek.jpg

« Laisse-moi te raconter ces souvenirs-là :

J’étais encore un enfant, et la vie était belle…

Les bouquiniers étaient de grands arbres majestueux,

pleins de feuilles, et de livres.
Oui, je sais, c’est dur à croire…
Mais c’est pourtant la vérité.

Mûrs, les livres agitaient leurs pages

jusqu’à se décrocher.

Mais au lieu de tomber,

comme la poire ou la pomme…

ils s’envolaient. Tu aurais vu ce spectacle…

Où partaient-ils ?
Difficile à dire, l’oiseau bec.

Les livres allaient où leurs pages les portaient.
A chaque livre son voyage, sa future histoire. »

 

Dès les premières planches, j’ai été séduite par cette bande dessinée aux ambiances de conte ou de fable. Certes destinée aux plus jeunes, elle véhicule un message qui ne peut pas laisser insensibles les amoureux des livres…

 

Dans la ville où vit Barnabé et son fidèle compagnon l’oiseau bec, tout est gris et triste, les façades des immeubles sont sinistres, aucun arbre, aucune fleur… Aucune couleur. Les habitants de cette ville ne semblent pourtant pas en souffrir, et pour cause, ils ont oublié à quoi ressemblait la ville avant, avant que la « rabougrite », cette mystérieuse maladie, ne les transforme eux aussi en personnages gris et ternes.

Barnabé, lui, est le seul à avoir résisté à la sinistrose ambiante. A l’écart des autres, il vit dans une petite maison colorée encerclée par une barrière. Son jardin abrite son bien le plus précieux, un arbre, mais pas n’importe lequel, le seul et dernier « bouquinier » à donner naissance à un livre par an, et celui-ci sera le dernier…

Plus de bouquiniers, plus de livres, depuis cet instant, la rabougrite règne en maître sur la ville. Barnabé, lui, est bien décidé à tenter le tout pour le tout pour faire revenir la couleur sur les murs et dans le coeur des gens. Seul face aux étranges messieurs « je-sais-tout » qui du haut de leur tour semblent avoir tout intérêt à arrêter celui qu’ils surnomment monsieur arc-en-ciel…

 

Kirouek1.jpg

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à partager cette histoire avec mon fils, et si j’en crois ses réactions, je pense qu’il a pris tout autant de plaisir que moi à l’écouter. Tout de suite, le contraste saute aux yeux : l’irréductible Barnabé et son oiseau de paradis sont bien seuls dans cet univers grisâtre et déprimant. Mon fils a d’abord pris Barnabé pour le Père Noël, c’est vrai que quand on voit ce bonhomme jovial rondouillard à la barbe blanche, ça prête à confusion ! Et puis lui aussi veut apporter la joie et le bonheur non ? Par dessus tout, fiston a adoré cette idée d’arbres à livres, dommage que ça n’existe pas en vrai… Il y a beaucoup de poésie dans ce combat que mène Barnabé pour redonner vie et couleurs autour de lui, son stratagème pour parvenir à ses fins est d’ailleurs fort malin et d’une grande inventivité…

Évidemment, et c’est en quelque sorte logique, dans cet album, les couleurs sont éclatantes et vives pour faire face au gris qui envahit tout. Criardes presque. Vous aimerez, ou pas, personnellement j’ai trouvé le tout très cohérent. 

Une belle lecture à partager et à faire découvrir ! Une bien jolie façon de parler des livres, de la lecture et de leur place à part dans nos vies !

 

L’avis de Choco

 

Merci à Jérôme et au blog Lire pour le plaisir pour ce nouveau partenariat avec les éditions de la Gouttière que je découvre grâce à cet envoi !

 

Kirouek_2.jpg

© Poupon/La Gouttière

 

Éditions de la Gouttière (Avril 2011)

32 p.

 

C’était ma BD du mercredi!

Chez Mango et chez les autres !

top-bd-blogueursParticipation au top BD des blogueurs

by Yaneck

15/20

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-kirouek-nicolas-poupon-87234283.html

Catégories : Bande dessinée

20 commentaires

Commentaire n°1 posté par wens · 26 octobre 2011 à 09h00

Je viens de publier un billet sur Grosse Bêtise, album paru  aux éditions de la Gouttière, que j’ai apprécié pour sa poésie et son regard juste sur le monde des enfants. Je vois que Kirouek est dans la même veine.

    Noukette · 26 octobre 2011 à 14h52

    Effectivement, Kirouek est très poétique, je vais aller jeter un oeil à l’album dont tu parles, j’aime bien son titre ! 😉

Commentaire n°2 posté par Mo' · 26 octobre 2011 à 09h40

Je l’ai feuilleté à plusieurs reprises depuis l’avis de Choco et tes impressions de lecture enfoncent le clou ^^

    Noukette · 26 octobre 2011 à 14h55

    Très bel album je trouve, ce personnage de Barnabé avec son oiseau de paradis est vraiment très attachant ! Et que dire de son combat ! 😉

Commentaire n°3 posté par Mango · 26 octobre 2011 à 10h27

Livre poétique sur la lecture,  à lire avec des enfants à ses côtés. Je le note dans cette catégorie-là!

    Noukette · 26 octobre 2011 à 15h03

    Oui, c’est vraiment un très chouette album, court, poétique, coloré… A découvrir ! 😉

Commentaire n°4 posté par jerome · 26 octobre 2011 à 11h28

Une belle BD jeunesse, fine et intelligente. Et puis un joli objet-livre avec son dos toilé et sa couverture vernie ! 

    Noukette · 26 octobre 2011 à 15h05

    C’est vrai, tu soulignes quelque chose qui m’a agréablement surpris en découvrant cet ouvrage, c’est vraiment un bel objet ! Je te remercie encore pour cette belle découverte ! 😉

Commentaire n°5 posté par Philippe D · 26 octobre 2011 à 21h05

Le sujet est intéressant mais toujours pas de BD pour moi.

Bonne soirée.

    Noukette · 27 octobre 2011 à 20h33

    Ah mais que veux-tu, tous les goûts sont dans la nature ! 😉

Commentaire n°6 posté par Joelle · 27 octobre 2011 à 11h25

J’hésitais déjà chez Choco et ça n’a pas changé … le dessin ne m’attire pas du tout et pourtant, vous êtes toutes les deux enchantées par l’histoire ! Je devrais peut-être faire un essai … je vais voir s’il est à la biblio !

    Noukette · 27 octobre 2011 à 20h35

    Si tu as un enfant ou deux sous le coude, ça peut très bien fonctionner ! Mais je comprends ton a priori par rapport au dessin !

Commentaire n°7 posté par Choco · 27 octobre 2011 à 16h04

Tiens, quelle bonne surprise ! Je ne m’attendais pas à en entendre parler ! Le genre de petit album qui passe inaperçu habituellement 🙂

    Noukette · 27 octobre 2011 à 20h35

    Tu vois, tout arrive ! Et je suis absolument ravie d’avoir fait cette bien jolie découverte ! 😉

Commentaire n°8 posté par yvan · 27 octobre 2011 à 20h35

« Certes destinée aux plus jeunes, … » 

… et hop, je passe mon chemin 

    Noukette · 27 octobre 2011 à 20h39

    Rhoooooo, mince alors, tu n’as même pas un p’tit gnome dans le coin à qui tu pourrais lire ce joli conte ? 😉

Commentaire n°9 posté par yvan · 28 octobre 2011 à 09h14

Si, j’en ai deux, mais ils ne lisent qu’en néerlandais

    Noukette · 28 octobre 2011 à 18h30

    Rhaaa, mince, pas de bol ! 😉

Commentaire n°10 posté par MyaRosa · 8 novembre 2011 à 20h13

J’ai beaucoup aimé aussi. C’est une belle histoire.

    Noukette · 13 novembre 2011 à 22h20

    Oui un bien joli conte, très poétique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *