Automne 1955. La pluie n’en finit pas de tomber sur le port d’Anvers. A quai, un cargo au chargement douteux, sujet de discussions houleuses entre des hommes visiblement peu recommandables. En fond de cale, nerveux, effrayé et mal en point, une étrange créature exotique se terre pour échapper à ses geôliers. Mu par une force étonnante malgré son état physique, l’animal en colère leur fausse compagnie et s’enfuit dans la nuit noire…

Dans la classe de monsieur Boniface, la bonne humeur est de mise devant un film de Charlot. On l’aime bien ce monsieur Boniface, il a le don de redonner le sourire aux mômes et quoiqu’en dise le directeur, c’est bien le principal. Mademoiselle Van Den Bosche le voit bien cet air réjoui que son petit François arbore en rentrant de l’école chaque jour. On lui mène pourtant la vie dure dans la cour de récré, ils le savent bien que sa mère a fricoté avec un soldat allemand pendant la guerre. Ravalant sa haine et ses larmes, François se réfugie chez lui auprès de sa ménagerie. Ami des éclopés en tout genre, l’enfant a pris l’habitude de recueillir toutes sortes d’animaux. Mais cet animal qu’il découvre presque à l’agonie sous un pont, il n’en a jamais vu de tel…

Whaou ! Je ne m’attendais pas à une telle claque visuelle en ouvrant cette version revisitée du célèbre Marsupilami de Franquin ! Je découvre sur le tard le travail de Frank Pé et c’est un émerveillement à chaque case. Un dessin vraiment saisissant, une vraie consistance dans les matières, une intensité rarement égalée dans les regards et les attitudes de cette bête aux aguets qui petit à petit laisse l’enfant venir à lui en confiance… Impossible de ne pas succomber. Plus sombre, plus inquiétant, plus complexe, l’animal en colère s’apaise à son contact, semblant de nouveau s’accommoder de la présence humaine… au moins pour l’instant.

Avec Zidrou aux commandes, le lecteur n’est sûrement pas au bout de ses surprises. Sa réinterprétation du Marsupilami est encore une fois une façon de parler des hommes et de leurs failles tout en gardant cet esprit grand public qui lui permet d’aborder quantité de sujets légers ou sérieux avec cette tendresse et cette justesse qu’on lui connait. J’admire. Deux ans, ça risque d’être long pour connaître la fin de ce diptyque mais je serai évidemment au rendez-vous !

Un roman graphique que vous pouvez d’ores et déjà mettre sur la liste du grand barbu. Un format peu commun, presque carré, imprimé sur un très beau papier, sur plus de 150 pages… c’est du lourd ♥

L’avis de Mo’

Éditions Dupuis (Octobre 2020)

155 p.

 

Prix : 24,95 €

ISBN : 979-10-347-3821-2

 

BD de la semaine saumon

… chez Moka


16 commentaires

Mo' · 21 octobre 2020 à 07h48

Ca va être long… 2 ans… pour avoir la suite !^^

Moka · 21 octobre 2020 à 18h36

Je n’ai pas toutes les cartes en mains n’ayant pas lu les titres plus classiques.
Zidrou est vraiment un touche à tout.

lasardine · 21 octobre 2020 à 20h37

1. Zidrou
2. Recommandé par Noukette
–> on reprend les bonnes habitudes, je sais ce que j’ai à faire 😉

Cristie · 21 octobre 2020 à 21h56

C’est noté !

Mylene · 22 octobre 2020 à 06h31

Je veuuuuuuuuuuuuuuuux !!!

Fanny · 24 octobre 2020 à 12h41

Woooooh! Zidrou a encore frappé !

Natiora · 24 octobre 2020 à 14h53

Tu me donnes envie d’aller l’acheter tout de suite !! Il a l’air spectaculaire.

Jérôme · 25 octobre 2020 à 11h59

Franck Pé est un artiste incroyable. J’espère le trouver au pied du sapin ce superbe album !

Amandine · 26 octobre 2020 à 13h30

Pas sûre de pouvoir attendre que le grand barbu me l’amène!

Hilde · 27 octobre 2020 à 15h50

Je suis terriblement tentée, j’adore les bêtes en tout genre et le Marsupilami! Peut-être l’occasion de découvrir enfin Zidrou et de partager cette BD avec Mr Hilde.

Stephie · 29 octobre 2020 à 09h18

Tellement tentant !

Didi · 29 octobre 2020 à 17h45

Une très belle BD que j’ai découverte en numérique. Un beau cadeau de Noël à offrir ou s’offrir. J’en ai profité également pour lire une BD du Marsupilami de Franquin et Batem et Greg un univers beaucoup plus enfantin et rigolo ! Houba houba ! Bises

Caro · 31 octobre 2020 à 15h52

La couverture me fait un peu peur… Mais ton enthousiasme donne quand même envie de passer outre cette première impression.

Alice · 2 novembre 2020 à 15h26

Je ne suis vraiment pas spécialiste du personnage mais cet album me happe à chaque fois que je le croise. Je suis très curieuse de voir ce que ça donne !

Bidib · 4 novembre 2020 à 14h16

il est dans ma PAL, lecture prévue pour bientôt 🙂

Nathalie · 13 novembre 2020 à 17h51

J’aimais bien la petite bête d’origine et je sens que celle-ci va me plaire aussi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *