la-peau-de-l-ours.jpgZidrou est décidément un incroyable raconteur d’histoires…

Il est où on ne l’attend pas, il surprend et encore une fois il arrive à nous attendrir tout en nous tenant en haleine. Chapeau !

 

Et là, il a réussi à m’embarquer dès les premières planches, avec une incroyable histoire de vengeance, d’amour, d’amitié et de méchants mafieux. Oui, tout ça..

 

« A l’époque, je me demandais souvent :

à quoi peuvent donc bien rêver

les hommes comme Don Pomodoro ?

Aujourd’hui, je sais :

comme tous les hommes,

les hommes mauvais

rêvent de leur jeunesse. »

 

Comme tous les jours, le jeune Amadeo va rejoindre le vieux Don Palermo sur les hauteurs de l’île de Lipari. Comme tous les jours, il va prendre le journal local et lui lire son horoscope. Comme tous les jours, Don Palermo n’entendra pas ce qu’il attend…

Mais ce jour là, Don Palermo se met à parler, à raconter à Amadeo sa vie d’avant, son incroyable destin de montreur d’ours dans un petit cirque familial devenu un peu malgré lui bras droit du parrain local. Lors d’une représentation privée, il fait la connaissance de Don Pomodoro, mafieux vieillissant à la gâchette facile qui abat froidement son ours devant lui et décide de faire du jeune homme son petit protégé. Celui qu’on appellera bientôt Don Palermo, bien décidé à venger la mort de son seul ami, se coule dans le moule, apprend à se taire et à ne rien voir. Gagnant la confiance de l’homme au costume blanc, il se rend progressivement indispensable et finit par être logé dans son immense villa. Il y fait la rencontre improbable de Mietta, petite-fille du truand, alors qu’il prend son bain… Mietta qui s’assoit sur le bord de la baignoire pour lui faire la lecture des Raisins de la colère

 

« Je n’ai pas lu grand-chose dans ma vie à part

les conclusions de mes avocats et les aventures de Dick Tracy…

Mais je peux t’affirmer, gamin, que Steinbeck, c’est vachement bandant ! »

 

Brillante construction, tout en flash-back, qui petit à petit nous dévoile le passé du vieil homme… Comme Amadeo, le lecteur attend avec impatience que Don Palermo reprenne le fil interrompu de son récit, un récit qui nous plonge dans l’Amérique des années 30, à Stonefield, sur la côte Est des États-Unis. Violence, sombres trafics, règlements de compte, le Don Palermo de 15 ans évolue dans un monde qui n’est pas le sien. Il se plie aux règles, ferme les yeux, courbe l’échine et finit par faire les choses machinalement. Pourtant, il pense toujours à la vengeance, seules ses rencontres clandestines avec Mietta, son amour pour elle et sa peur de la perdre l’empêchent de tuer celui qui est devenu son patron et son mentor.

 

J’ai tout aimé dans cette BD, à commencer par les personnages, tous plus incroyables les uns que les autres. Les dialogues sont un régal et on oscille constamment entre la violence la plus sordide et la tendresse la plus pure. Des flingues, du sang, des larmes, des coups… mais aussi l’amour, le vrai.  La peau de l’ours n’est pas une simple histoire de bandits, ni même une histoire de mecs, c’est bien plus que ça. Quant au dessin de l’espagnol Oriol, il a su me séduire : enlevé, coloré, il prend parfois à rebrousse-poils et peut paraître agressif. Il colle pourtant à la perfection au scénario de Zidrou.

 

Du beau boulot !

 

Les avis de Yvan et JViel

 

Du même auteur sur ce blog, le magnifique Lydie et Le montreur d’histoires, étonnant !

 

La-peau-de-l-ours_1.jpg

la-peau-de-l-ours_2.jpg

La-peau-de-l-ours_3.jpg

La-peau-de-l-ours_4.jpg

 

Éditions Dargaud (Juillet 2012)

Collection Long courrier

64 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

Top-BD-des-blogueurs-v3

 

by Yaneck

18/20 

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-la-peau-de-l-ours-zidrou-oriol-112628610.html

Catégories : Bande dessinée

34 commentaires

Commentaire n°1 posté par isa tout simplement ... · 21 novembre 2012 à 07h28

A chaque fois que je lis un de tes billets sur un album bd, je me dis qu’il serait bien que je m’y remette , mais je n’ai toujours pas sauté le pas … 

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h37

    C’est gentil ça…! Et puis tu ne le regretteras pas, il y a tellement de jolies choses à découvrir dans la BD…!

Commentaire n°2 posté par Yvan · 21 novembre 2012 à 07h37

Zidrou est effectivement en très grande forme ! Il te reste à lire « Boule à zéro » maintenant 🙂

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h38

    Tu ne crois pas si bien dire ! RDV mercredi…?

Commentaire n°3 posté par jerome · 21 novembre 2012 à 07h50

C’est un one shot ? J’aime beaucoup le dessin. Et comme j’aime aussi beaucoup Zidrou, je rajoute ce titre à ma (longue) liste d’achats à venir.

PS : rien à voir mais je t’ai choisi un livre pour le concours chez moi, me manque plus que tes coordonnées pour l’envoyer. 

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h39

    Oui, un très beau one-shot, tout comme je les aime !! A lire !

    PS : Merci, je suis sûre d’aimer ton choix ! je t’envoies ça très vite !

Commentaire n°4 posté par Mo · 21 novembre 2012 à 08h53

Noukette… ces dernières semaines, tu fais mal à mon portefeuille…

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h39

    Ce n’est que justice dame Mo’…, ça s’appelle le retour de baton !

Commentaire n°5 posté par lasardine · 21 novembre 2012 à 09h21

Zidrou m’étonne aussi, c’est un vrai touche à tout! et chaque fois j’ai été ravie (bon sauf Ducobu…)

ce titre m’a déjà été conseillé, j’espère bien le trouver dans une biblio!!

(comme toi, j’ai adoré Lydie!!)

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h40

    Fonce tête baissée ! Encore une pépite signée Zidrou, qui sait très bien s’entourer point de vue dessin en plus !

Commentaire n°6 posté par Syl. · 21 novembre 2012 à 19h06

Je ne connais pas ! Zidrou, drôle de nom. Une histoire particulière que je vais noter. Ils distinguent ses personnes par de sacrés appendices !

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h44

    Zidrou est connu pour ses séries jeunesse comme Ducobu entre autres… Mais c’est un surdoué, il réussit partout où il passe, il faut lire Lydie ou encore celui ci, de vraies petites pépites !

Commentaire n°7 posté par Kikine · 21 novembre 2012 à 19h22

Très très tentant : l’histoire, les images, ton ressenti et les planches que tu montres !

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h44

    Un carton plein pour ce super one-shot !

Commentaire n°8 posté par Mango · 21 novembre 2012 à 19h40

J’avais aimé « Le montreur d’histoires ». je continuerais bien avec celui-ci.

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h45

    Si tu as aimé Le montreur d’histoires, tu adoreras La peau de l’ours ! Et Lydie, tu l’as lu ?

Commentaire n°9 posté par gambadou · 21 novembre 2012 à 21h15

je suis toujours interessée par une bonne BD, surtout à l’approche des fêtes

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h45

    Celle ci est parfaite à glisser sous le sapin !

Commentaire n°10 posté par Hélène · 22 novembre 2012 à 08h56

Les dessins sont très beaux… Je note

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h47

    L’histoire l’est tout autant, Zidrou est un très bon scénariste !

Commentaire n°11 posté par Choco · 22 novembre 2012 à 12h34

Lu il y a quelques semaines, j’ai beaucoup aimé, bien que je n’ai pas pris le temps de le chroniquer ! Tu en parles très bien, je trouve ! 🙂

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h48

    Que cela ne t’empêche pas d’en parler aussi hein, histoire de donner envie à tout plein de monde encore !

    PS : je te vois à Montreuil cette année ?

Commentaire n°12 posté par l'or des chambres · 22 novembre 2012 à 13h32

Il a l’air sympa  

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h48

    C’est une très belle découverte !

Commentaire n°13 posté par Violette · 22 novembre 2012 à 21h00

je viens de noter le titre sur ma liste pour le Père Noël !!! J’avais adoré, adoré, adoré Lydie alors, je craque!

    Noukette · 22 novembre 2012 à 23h48

    Alors là je dis bravo ! Tu m’en diras de nouvelles !

Commentaire n°14 posté par Manu · 25 novembre 2012 à 09h35

Pas amatrice des histoires de mafia, sauf aux USA (on ne se refait pas) mais tu as raison en ce qui concerne les dessins.

    Noukette · 28 novembre 2012 à 00h30

    Et pourtant je suis sûre que ça te plairait… et une bonne partie de l’histoire se passe aux Etats-Unis, alors…? 😉

Commentaire n°15 posté par Choco · 27 novembre 2012 à 22h50

Jamais mis un pied à Montreuil alors je ne pense pas que je vais commencer ! 😉 C’est que je suis très éloignée de l’univers de la jeunesse, tout de même…

    Noukette · 28 novembre 2012 à 00h32

    Ben c’est pas grave, y’a des tas de bonnes BD à Montreuil hein…! 😉 Bon, on se verra en mars alors ! 😉

Stephie · 6 novembre 2013 à 09h53

Merci, merci, merci !

La peau de l’ours d’Oriol et Zidrou – Mille et une Frasques · 6 novembre 2013 à 09h46

[…]   Parce que, comme presque chaque mercredi, Noukette est mon fournisseur officiel de BD, voici un titre avec du Zidrou à l’intérieur. […]

Chroniks Expresss #13 | Bar a BD · 10 octobre 2014 à 00h31

[…] chroniques de Noukette, PaKa, Yvan, Oliv, Stephie, La soupe de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *