Chut… Installez vous confortablement et tendez l’oreille. Les rêves ne sont jamais trop grands, les routes jamais trop étroites tant qu’on a de l’imagination. Il suffit juste de se laisser porter, d’ouvrir grands les fenêtres pour y laisser entrer la magie. C’est ce monde là que le jeune Zaki veut explorer. Un monde où tout est possible, surtout l’impossible. Franchir les frontières de sa petite vie tranquille, trop tranquille, pour se lancer dans l’aventure. Il a fait le tour de Saint-Isidore Zaki. Il a envie de cet ailleurs qu’il vit dans les livres qu’il dévore, là où tout est plus grand, plus intense, plus dangereux peut-être aussi.

Dans son sillage, Choco se fait plus discret. Son quotidien ronronnant lui convient tant qu’il y a des crêpes à la confiture au goûter. Affronter des pirates, aller sur la lune, tuer des dragons ou même simplement traverser la rivière, très peu pour lui. Il ne se passe peut-être pas grand chose à Saint-Isidore mais il y a les yeux d’Amélia. Et puis l’aventure, il n’est pas nécessaire de traverser les océans et de gravir des montagnes pour la vivre. Cet étranger au long manteau qui semble chercher quelque chose, ce conteur qui débarque au village et s’amuse à suspendre son histoire de pirates au moment le plus crucial… il y a de quoi titiller la curiosité de notre fine équipe embarquée dans une aventure bien plus palpitante que toutes celles qui les font rêver…

Nous sommes sur l’Ile Morte ! Nous sommes dans l’histoire de pirates qu’Anacharsis a commencé à raconter ! C’est elle qu’il faut qu’on remette sur ses rails !

Une mystérieuse confrérie de Grands Conteurs gardiens d’un véritable trésor, un diamant vert bien trop convoité qu’il faut à tout prix protéger, une incursion dans le monde fabuleux de la littérature d’aventure et des passerelles inattendues entre les mondes… La formule magique de Régis Hautière et Renaud Dillies ouvre en grand les portes de l’imaginaire et nous raconte une histoire… des histoires en convoquant les héros de notre enfance qui feront à leur tour pétiller les yeux des jeunes lecteurs. Mise en scène raffinée et fantaisiste, grande tendresse envers les personnages, rythme enlevé… le plaisir de lecture est immense. Un duo d’auteurs que j’aime d’amour pour une série jeunesse pleine de promesses de nouvelles incursions dans les classiques de la littérature… je dis oui ! ♥

L’avis de Stéphie

Le clan de la rivière sauvage. L’œil du serpent de Régis Hautière et Renaud Dillies

Couleurs de Christophe Bouchard

Éditions de la Gouttière (Juin 2021)

88 p. / Prix : 14,70 / ISBN : 978-2-35796-036-7 

 

BD de la semaine saumon

D’autres bulles à découvrir chez…

   

                        Amandine                                      Eimelle                                      Fanny

 

   

                        Mylène                                         Bidib                                           Nath

 

   

                       Sabine                                        Blandine                                        Cristie

 

   

                        Pativore                                   Natiora                                           Stephie

 

 

                                                          Moka                                        Caroline


14 commentaires

Cristie · 9 juin 2021 à 08h09

Il a tout pour me plaire !

Blandine · 9 juin 2021 à 08h45

Moi aussi, je veux partir dans cette aventure-ci!

Bidib · 9 juin 2021 à 09h55

oh ! j’adore. Je me la note de suite 🙂

Natiora · 9 juin 2021 à 10h22

Stephie et toi me donnez très envie de découvrir ce charmant album !

Amandine · 9 juin 2021 à 10h47

Olala! Il a l’air superbe!

eimelle · 9 juin 2021 à 15h24

on a envie de partir à la découverte!

Caro · 9 juin 2021 à 22h47

Graphiquement cela a l’air toujours aussi chouette ! Je note pour une prochaine virée en librairie !

PatiVore · 10 juin 2021 à 00h02

Oh mais c’est marrant, tu as une fillette et un ours toi aussi ! Je visiterai les autres blogs ce weekend !

Fanny · 10 juin 2021 à 21h43

Comme je l’ai dit à Stephie la semaine passée, il est noté à la simple lecture des noms des auteurs.

Violette · 11 juin 2021 à 18h02

j’ai trop longtemps délaissé Dilliès, merci de me le rappeler 🙂

Mylene · 13 juin 2021 à 08h29

Faut que je me la prenne rapidement !!

Jérôme · 23 juillet 2021 à 15h29

Il m’attend, j’ai hâte !

Ama le souffle des femmes - BD ♥ ⋆ Délivrer Des Livres · 9 juin 2021 à 20h33

[…] Cette semaine, nous sommes chez Noukette […]

Le don de Rachel – Pandolfo & Risbjerg – Mes Pages Versicolores · 10 juin 2021 à 21h44

[…] … C’est chez Noukette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *