Le marchand de souvenirsA son réveil ce matin-là, Antoine découvre qu’une nouvelle boutique a ouvert dans la rue en face de chez lui. Dans ce local fermé depuis des mois, un vieil homme décharge des dizaines de cartons.

 

Curieux et assez perplexe, Antoine apprend que cette boutique vendra des souvenirs. Pas de boules de neige, de peluches ou de porte-clefs non… des vrais souvenirs. Le vieil homme vend « des souvenirs de choses que l’on a pas vécues »… Comment cela est-il possible ? 

 

Revenu en fin de journée, Antoine observe le bric-à-brac de la boutique sans comprendre. Aucun objet de valeur, plutôt un joyeux fourre-tout de babioles hétéroclites que l’on pourrait trouver dans un vide-grenier. Rien de bien passionnant d’ailleurs…

 

Sauf que le marchand affirme que les souvenirs qu’il vend ici deviennent pour ceux qui les achètent de vrais souvenirs. Des souvenirs qui laissent des sensations, un goût, une odeur, « des petits bouts de bonheur » pour ceux qui n’en ont pas eu assez capables de « réparer un peu les oublis de la vie »... Antoine a bien quelques idées de moments qu’il aimerait avoir vécus. Un simple galet et des souvenirs de vacances à la mer qui « ressurgissent ». Mais des instants privilégiés avec ce père qu’il n’a pas connu, ça… ça serait vraiment le bonheur…

 

Un petit roman qui se lit d’une traite beaucoup plus subtil qu’il n’y parait. Du fantastique léger, compréhensible par les plus jeunes, prétexte pour aborder des thématiques très actuelles dont l’absence du père. Des rêves qui rendent la vie plus belle, pansent les plaies et permettent l’espoir de beaux jours à venir. Mais se construire un faux passé n’a qu’un temps. Il faut voir devant, le bonheur, parfois, arrive quand on ne l’attend pas… et la vie réserve parfois de jolies surprises.

A conseiller sans réserve dès 10 ans.

 

 

Une nouvelle pépite jeunesse que je partage avec Jérôme.

 

 

Les avis de Bouma, Faelys, Fantasia et Mya Rosa

 

 

Éditions Oskar (Mai 2013)

Collection Fantastique

59 p.


18 commentaires

Rébecca@ conseils écriture · 10 juin 2014 à 09h31

Sympa comme thème ! Ca me donne envie de le lire. 🙂

Anne · 10 juin 2014 à 11h11

Oskar jeunesse réserve de jolies pépites 😉

jerome · 10 juin 2014 à 12h30

J’aime beaucoup la façon dont le thème est traité. Et tu as bien raison, le bonheur, parfois, arrive quand on ne l’attend pas. Heureusement d’ailleurs !

    Noukette · 1 juillet 2014 à 23h32

    Et heureusement… il ne prévient pas avant de toquer à notre porte ! Un joli roman je suis bien d’accord…

Alex-Mot-à-Mots · 10 juin 2014 à 13h18

Un roman intelligent à partir de 10 ans ? Je prends !

manU · 10 juin 2014 à 22h59

Vivement l’ouverture d’une telle boutique près de chez moi…

Livresse des Mots · 11 juin 2014 à 15h03

Ça a l’air d’être une très jolie histoire ! Je ne connais pas du tout mais ce titre m’interpelle…

    Noukette · 1 juillet 2014 à 23h40

    C’est une jolie première incursion dans le domaine du « fantastique » pour les plus jeunes je trouve !

faelys · 13 juin 2014 à 18h58

« fantastique léger », c’est bien comme ça que je m’en souviens! une jolie surprise

    Noukette · 1 juillet 2014 à 23h43

    Et je suis persuadée que les élèves vont accrocher !

Sous les galets · 14 juin 2014 à 13h21

Déjà chez Jérôme il m’avait emballée, je veux absolument l’offrir à ma grande, en plus des galets quoi….l’idée est géniale…

mokamilla · 19 juin 2014 à 19h58

Celui-là, je note. Le titre me plait déjà beaucoup.

    Noukette · 2 juillet 2014 à 00h01

    Qui ne rêverait pas d’une telle boutique…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *