Qui peut bien se cacher derrière ces visages d’anonymes ? Ceux qu’on croise souvent sans même y prendre garde, ces regards qui disent autant qu’il taisent, ces belles personnes, discrètes et lumineuses, qui sont comme autant de petits cailloux sur nos chemins de vie..?

Chloé Cruchaudet a rencontré de « belles personnes ». Ou plutôt, elle est allée au devant de ces inconnus au travers des mots que d’autres ont posé sur eux. Des mots qui disent l’amour, l’amitié ou encore la reconnaissance pour ces êtres qui, sans le savoir, ont donné un peu de leur lumière, de leur douceur ou de leur force.

L’idée de ces portraits d’anonymes vient du Festival Lyon BD. De nombreuses contributions ont afflué, rendant hommage à ces belles personnes, simples, inspirantes et simplement humaines qui à leur façon font bouger les lignes. Chloé Cruchaudet en a sélectionné treize et leur a donné vie, rajoutant elle aussi son propre témoignage qui éclaire un peu plus le lecteur sur sa motivation à s’emparer de ce projet hors normes. Et il fait du bien cet album là. Il fait entrer le beau et le doux, le tendre et le fort. Des portraits singuliers, parfois mélancoliques, qui subliment l’exceptionnel dans les petits riens du quotidien. Toutes ces mains tendues, ces sourires de connivence, ces regards qui rassurent… qui donnent foi en l’humain.

Ça fait du bien oui. Chaque récit est unique et le graphisme de l’autrice s’adapte à chaque personnalité. Virevoltant, doux, profond, enjoué… il donne à voir le beau chez chacune des belles personnes que le lecteur a à son tour la chance de rencontrer. En fin d’ouvrage, les contributions originelles sont retranscrites avec, en regard, un portrait pleine page de ces personnes essentielles qui donnent à notre monde qui tourne à l’envers de bien jolies couleurs et des raisons d’espérer ♥

L’avis de Mo’

Éditions Soleil (Octobre 2020)

Collection Noctambule

144 p.

 

Prix : 17,95 €

ISBN : 978-2-302-08176-5 

BD de la semaine saumon

D’autres bulles à découvrir chez…

 

   

                         Enna                                              Alexielle                                        Stephie

 

   

                           Caro                                          Amandine                                        Bidib

 

   

                          Pativore                                      Karine                                            Moka

 

   

                          Antigone                                       Nath                                       Soukee

 

   

                                                    Mylène                                      Blandine


22 commentaires

Moka · 28 octobre 2020 à 06h16

Le dernier Cruchaudet m’avait franchement refroidie moi qui avais tant aimé Mauvais genre…
J’ai feuilleté celui-ci récemment sans avoir pour autant sauté le pas pour l’instant.

Soukee · 28 octobre 2020 à 07h23

Oh oui ça a l’air chouette. Très chouette même ! Merci pour la découverte.
(je t’ai envoyé un mail, m’étant trompée d’organisatrice de la BD de la semaine^^)

Enna · 28 octobre 2020 à 08h45

Quelle bonne nouvelle ! J’adore Chloé Cruchaudet et le sujet me tente énormément !!

Amandine · 28 octobre 2020 à 09h48

Tu finis de me convaincre, il me le faut absolument!

Sara · 28 octobre 2020 à 09h49

J’adore aussi Cruchaudet, donc je suis tentée.

Blandine · 28 octobre 2020 à 11h13

Ce que tu en dis me plaît et me parle tellement <3

Antigone · 28 octobre 2020 à 13h54

J’aime beaucoup Chloé Cruchaudet. Je suis déjà conquise donc.

Nathalie · 28 octobre 2020 à 14h35

Pour le thème, oui, pourquoi pas ! Les dessins… bof.

Stephie · 29 octobre 2020 à 09h19

Je le sors bientôt de la PAL 😉

Alexielle · 29 octobre 2020 à 09h52

J’ai failli craquer mardi en allant en ville : par chance j’y retourne aujourd’hui ^^ Cette fois-ci, je la prends ! Une BD qui va faire du bien en ce temps de reconfinement !

PatiVore · 30 octobre 2020 à 23h20

Je trouve que la couverture est belle mais sur les deux planches que tu montres, j’ai du mal avec les dessins… Si j’ai l’occasion de l’avoir en mains, je l’a feuilletterai par curiosité.

luocine · 31 octobre 2020 à 12h42

J’en ai bien besoin en ce moment des « belles personnes »

Caro · 31 octobre 2020 à 15h50

Bien tentée par cet album… Le sujet me parle.

Fanny · 1 novembre 2020 à 07h37

Ça a l’air très beau !

Mylene · 1 novembre 2020 à 07h42

même si je ne suis pas sûre naturellement d’apprécier, tu titilles ma curiosité !

Violette · 1 novembre 2020 à 11h27

si c’est Cruchaudet, j’ai envie d’y aller les yeux fermés. Et tu confirmes…

Alice · 2 novembre 2020 à 15h23

J’ai un peu de mal avec les « belles personnes », pas en tant que telles, mais j’ai l’impression d’entendre Marion Cotillard là 😉 Mais ma curiosité est piquée. J’avais déjà beaucoup aimé Mauvais genre, et j’ai toujours en prévision Groënland Manhattan…

Karine · 3 novembre 2020 à 02h15

J’adore son graphisme et l’idée me plait énormément. Bien noté. Je vois s’ils l’ont à la biblio.

Géraldine · 3 novembre 2020 à 10h10

Oh, voilà un joli projet, original, qui effectivement, doit faire du bien. Je note !

Bidib · 4 novembre 2020 à 15h40

j’aime beaucoup les planches que tu montre, je note

Choup · 5 novembre 2020 à 16h52

Depuis Mauvais genre je ne l’ai pas relue, cet album semble superbe. je le note, forcément. on a besoin de ça en ce moment!

Le Horla – Guillaume Sorel – Moka – Au milieu des livres · 28 octobre 2020 à 07h30

[…] Chez Noukette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *