Les-larmes-de-l-assassin.gifCette semaine, je fais des infidélités à Chabouté, j’ai rencontré Thierry Murat… Une rencontre très particulière puisque ce roman de Marie-Laure Bondoux qu’il adapte ici librement est un de mes grands coups de coeur jeunesse de ces dix dernières années, ni plus ni moins… J’avoue en temps normal ne pas être très friande de ce genre d’adaptations mais il m’a suffit de quelques pages feuilletées au milieu de la foule du Salon du Livre pour l’embarquer aussi sec… Comme un pressentiment, un je ne sais quoi, cet album était pour moi.

Là où vit Paolo, personne n’arrive par hasard. Les rares personnes qui s’aventurent dans ce coin reculé de l’extrême sud du Chili sont des scientifiques, des géologues, des poètes parfois… Mais ce jour là, c’est Angel Allegria qui frappe à la porte de la maison des Poloverdo, Angel l’assassin en fuite recherché par toutes les polices, à la recherche d’un refuge. Presque par habitude, par lassitude sûrement, Angel tue les parents de Paolo mais épargne l’enfant, sans raison apparente. Le bourreau et la victime s’observent, se jaugent en silence puis les gestes du quotidien refont surface, il faut bien manger, vivre… La cohabitation s’installe naturellement. Angel élit domicile dans la maison, lui qui n’avait jamais rien possédé se retrouve riche d’une petite bicoque battue par les vents, de bêtes à nourrir…, et d’un enfant qui ne se souvient même pas de l’âge qu’il a.

C’est quoi le jour de ta naissance, essaye de te souvenir… C’est le jour où tu est arrivé ici. Je ne me souviens de rien avant ce jour.

Un an plus tard, arrive Luis Secunda, voyageur idéaliste, un brin poète, en quête d’un endroit loin de tout pour s’y poser. Sous l’oeil méfiant d’Angel et contre une certaine somme d’argent, il s’installe au fond du potager dans une cabane construite à la va-vite. L’équilibre devient précaire… l’univers d’Angel vacille….

Larmes4

Je ne t’abandonnerai jamais.

J’imagine que je devais être la seule personne au monde

à qui il pouvait dire des mots aussi improbables que

« toujours » ou « jamais ».

Plus qu’un coup de coeur, cet album est un vrai coup de foudre ! Une histoire forte, d’une rare intensité, sublimée par le dessin magistral de Thierry Murat, sobre, épuré, sombre. Avec une sensibilité toute personnelle, il signe une magnifique adaptation du non moins magnifique roman de Anne-Laure Bondoux. Les couleurs utilisées, allant du sépia au noir, se prêtent à merveille à la représentation de ce bout du monde. Paysages immenses, terres arides, ciels changeants…, l’atmosphère est envoûtante. A aucun moment le lecteur ne s’étonne réellement de cette étrange relation qui s’installe entre Angel et l’enfant, ce qui peut au départ sembler si choquant devient une évidence… Qu’il y ait des différences avec l’œuvre originale importe peu finalement, Thierry Murat nous offre ici un album somptueux, poignant, qui surprend, dérange, attire irrémédiablement. Juste sublime…

Le blog de Thierry Murat

L’avis de Fashion

 

Larmes-assassin2

LarmesAssassin-1.jpg

© Murat / Futuropolis

 

Éditions Futuropolis (Février 2011)

125 p.

C’était ma BD du mercredi!

Chez Mango et chez les autres !

 

palseches

Participation au challenge Pal sèches

organisé par Mo’ la fée

Catégories : Bande dessinée

29 commentaires

Commentaire n°1 posté par Hathaway · 30 mars 2011 à 08h28

Ton pressentiment était bon ! J’aime bien ces éditions et bien sûr je ne peux pas rester de marbre en lisant ton commentaire, si c’est sublime alors c’est noté!

    Noukette · 30 mars 2011 à 15h58

    Ah oui, vraiment cette BD vaut le coup ! Le fait d’avoir lu le roman ne m’a pas perturbée, au contraire, j’ai retrouvé cette ambiance que j’avais tellement aimée…!

Commentaire n°2 posté par Leiloona · 30 mars 2011 à 08h42

Je n’avais pas du tout aimé le roman (un des rares abandons), peut-être que la BD passera mieux ?

    Noukette · 30 mars 2011 à 15h59

    J’avais lu chez fashion que tu n’avais pas aimé le roman, dommage ! Pas sûre que tu aimes la BD du coup mais pourquoi pas essayer en effet ? 😉

Commentaire n°3 posté par Stephie · 30 mars 2011 à 09h06

Les quelques images que tu montres sont convaincantes. Le dessin rend très bien l’atmosphère du roman, je trouve

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h01

    Oui, c’est un bijou ! Les personnages sont très réussis, l’histoire est tout aussi prenante que dans le roman… Je n’ai pas montré le petit Paolo mais quelle bouille !

Commentaire n°4 posté par mango · 30 mars 2011 à 09h20

Vu ton enthousiasme, je note cet album et le retiens pour le lire alors! Avant même le roman, ce qui sera bien la première fois!

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h06

    L’album est beau en soit, pas nécessaire d’avoir lu le roman pour l’apprécier ! Une belle découverte esthétique !

Commentaire n°5 posté par Mo' · 30 mars 2011 à 09h45

et bien tu vois, j’ai plusieurs fois hésité à prendre cet album. Une sorte d’appréhension, je ne sais pas… visiblement, il semblerait que j’ai eu un mauvais ressenti. Je vais essayer de corriger cela ^^ Merci pour ton avis Noukette

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h07

    Mais de rien ! C’est une très belle surprise cet album, un gros coup de coeur !

Commentaire n°6 posté par Choupynette · 30 mars 2011 à 10h01

Finalement, je vais retenter Chabouté! j’ai emprunté Landru… on verra bien! 😉

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h08

    Ahhh, bonne idée ! Je ne l’ai pas lu celui là, j’attends ton avis ! 😉

Commentaire n°7 posté par soukee · 30 mars 2011 à 11h22

Noté illico vu ton billet ! 🙂

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h08

    Tu peux, tu peux ! 😉

Commentaire n°8 posté par jerome · 30 mars 2011 à 14h12

Niveau couleurs, les extraits que tu montres sont assez impressionnants. Je vais sans doute y jeter un oeil attentif lors de mon prochain passage à la librairie.

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h09

    Ah oui, jette y même les deux yeux, c’est magnifique ! Et encore, j’ai montré très peu de planches… J’espère que tu aimeras !

Commentaire n°9 posté par Sara · 30 mars 2011 à 15h07

Elle est dans mes prochaines acquisitions : j’en entendant que du bien de cette BD!

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h13

    Je peux même te la prêter si tu es gentille ! 😉

Commentaire n°10 posté par Océane · 30 mars 2011 à 15h21

En fait tu as les mots pour parler de ces albums, me donner envie de m’y plonger, pourtant je suis peu BD. Ou alors c’est que tu fais juste les bons choix 🙂

    Noukette · 30 mars 2011 à 16h21

    Arrête, je vais rougir… Je découvre le monde de la BD depuis peu avec grand bonheur…Et je suis souvent conquise, un peu de chance, beaucoup de bons conseils et d’avis judicieux glanés sur la blogosphère, et du coup peu de déceptions… Ravie que mes choix te plaisent en tous cas ! 😉

Commentaire n°11 posté par yoshi73 · 30 mars 2011 à 17h30

Face à un tel enthousiasme, je suis tentée de découvrir cette bd!

    Noukette · 30 mars 2011 à 17h36

    Youpi ! Mon objectif est atteint alors ! 😉

Commentaire n°12 posté par lancellau · 30 mars 2011 à 22h19

j’ai acheté le roman aujourd’hui même et espère bien lire cette Bd prochainement, surtout après ton avis!!

    Noukette · 30 mars 2011 à 22h45

    Oh, j’espère que tu vas aimer ce roman, c’est une merveille d’émotion, et tellement bien écrit ! La BD est aussi une petite merveille à elle toute seule ! Prépare les mouchoirs quand même…

Commentaire n°13 posté par Ys · 31 mars 2011 à 07h45

Je n’ai pas aimé le livre(moi qui aime habituellement les romans d’Anne-Laure Bondoux), et je vois bien que la BD est vraiment dans la même veine… même pas envie d’essayer…

    Noukette · 2 avril 2011 à 15h22

    Dommage, c’est pourtant une BD qui vaut le coup d’oeil ! Mais si tu n’as pas aimé le roman…, je peux comprendre !

Commentaire n°14 posté par Géraldine · 2 avril 2011 à 12h57

Je me laisse de plus en plus tentée par la BD, genre que je ne pratiquais pas du tout il y a un an… Et là, je ne peux que noter.

    Noukette · 2 avril 2011 à 15h54

    Je lisais pas mal de BD avant le blog mais j’avoue que je me limitais aux classiques ou BD faciles d’accès… Depuis peu, j’explore plus en avant cet univers et je suis souvent emballée et conquise ! Cette BD est un grand coup de coeur ! 😉

Les Larmes de l’Assassin (Murat) | Bar a BD · 19 novembre 2014 à 00h30

[…] chroniques de Noukette, L’Encreuse, Theoma, Choco, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *