princesses_aussi_vont_petit_coin_bd.jpgEntre Chabouté et moi, c’est une longue histoire… De nombreux coups de coeur, Tout seul et Construire un feu en tête, peu de déceptions jusqu’à maintenant, mais un certain nombre de ses oeuvres laissées volontairement de côté pour d’obscures raisons…

Et puis il y a eu le dernier Chabouté, d’abord feuilleté en librairie sans qu’il ait réussi à me convaincre totalement et donc laissé là et un peu oublié depuis.

Et puis il y a eu les vacances et ce Chabouté là, posé bien en évidence sur le présentoir des nouveautés d’une bibliothèque bien achalandée. Et là je n’ai pas pu reculer, c’était comme un appel…

Et puis ce titre quand même, Les princesses aussi vont au petit coin… irrésistible non ?

 

Ambiance. Un homme s’enfuit d’un hôpital psychiatrique et retrouve une femme chez qui il prend une douche et des vêtements. Visiblement peu ravie de cette intrusion chez elle, elle profite de sa présence dans la salle de bain pour passer un coup de téléphone. Entre temps, l’homme récupère une arme dans un tiroir et part en douce…

Dehors, il pleut, c’est sûrement ce qui convainc ce couple dans un van de le prendre en stop. C’est pourtant sous la menace de son arme qu’ils vont devoir poursuivre leur route pour aller on ne sait où. Si la femme a peur, l’homme, lui, trouve que le « détraqué » n’a pas l’air méchant : blagues à trois francs six sous, réparties ironiques, il tente d’ailleurs de détendre l’atmosphère histoire de mieux cerner ou de déstabiliser le bonhomme…

Cet homme armé, que fuit-il ? Qui fuit-il ? Peu disposé à parler, le fuyard a l’air d’avoir peur d’être suivi, repéré, et n’a confiance en personne… Folie ? Paranoïa ? Le fait est qu’il soutient que moins ils en sauront, mieux ce sera pour leur sécurité. « L’homme qui en savait trop » dit devoir absolument récupérer des documents censés anéantir une coalition de grande envergure. En attendant, on en veut à sa vie…

Je suis finalement très partagée sur ce nouvel opus de Chabouté. Dire que j’ai été déçue serait faux, disons que j’ai été quelque peu déstabilisée même si concernant le dessin de l’auteur je suis plus qu’en terrain connu. Toujours les mêmes réserves concernant les visages des personnages qui ne sont guère avenants mais cela est finalement un détail, Chabouté est un maître du noir et blanc, et ça, on ne peut pas le nier.

Déstabilisée donc puisque cette histoire est à mon sens totalement différente de ce que j’ai pu lire de cet auteur auparavant. Ça commence comme un polar avec des ingrédients somme toute assez courants : un mec bizarre, pas à l’aise, visiblement pas très net, des « otages » qui n’étaient pas au bon endroit au bon moment, une « menace » qui ne dit pas son véritable nom… Puis viennent les inévitables questions : cet homme est-il juste fou ou il y a t-il réellement quelque chose ? Chabouté joue habilement avec le lecteur et je dois avouer que c’est plutôt bien fichu. Le scénario est habile, truffé de fausses pistes et l’auteur prend un malin plaisir à nous égarer, à l’image de ces deux titres barrés sur la couverture de l’album… Ça part dans tous les sens, on ne sait trop où, ça semble retomber sur ses pieds pour finalement repartir en quenouille… jusqu’à cette fin, intelligente et inattendue.

Pourtant, je ne sais toujours pas qui penser de ce dernier Chabouté, la barre était peut-être un peu trop haute… Ce n’est clairement pas son meilleur, ce n’est pas non plus, et loin de là, un mauvais album. Disons que je n’y ai pas trouvé ce que j’y cherchais…

 

Les avis de Jérôme, Canel, Choco, Mo’, Wens

 

 

Présenté par digiBiDi, la BD à la demande

 

© Chabouté/Vents d’ouest

 

Éditions Vents d’ouest (Mai 2011)

106 p.

 

C’était ma BD du mercredi !

Chez Mango et chez les autres !

Logo-Top-bd-2012-copie-1.jpgby Yaneck

15/20

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-les-princesses-aussi-vont-au-petit-coin-chaboute-100646265.html

Catégories : Bande dessinée

24 commentaires

Commentaire n°1 posté par jerome · 21 mars 2012 à 07h31

Même impression que toi. Pas déçu mais pas emballé. Du coup, je vais relire Construire un feu, na !

 

    Noukette · 21 mars 2012 à 21h52

    Je pense effectivement que c’est ce que nous avons de mieux à faire ! 😉

Commentaire n°2 posté par midola · 21 mars 2012 à 10h34

J’aime beaucoup Chabouté mais je viens de découvrir que ma nouvelle bibbliothèque n’en a pas un seul !!?

    Noukette · 21 mars 2012 à 21h58

    Non ??? C’est dingue ça ! Il faut vite leur conseiller Tout seul et Construire un feu !

Commentaire n°3 posté par Mélo · 21 mars 2012 à 10h44

C’est vrai que le titre est irresistible et intriguant… Le pitch aussi. Mais depuis ma déception pour « Zoé », j’ai un peu de mal à continuer la découverte de cet auteur. M’enfin… je vais m’inscrire à la médiathèque aujourd’hui et j’espère bien y trouver « Tout seul » ou « Construire un feu ». 😉

    Noukette · 21 mars 2012 à 22h01

    Evidemment, si tu as commencé par Zoé, je peux comprendre ta réticence… Quand tu liras « Tout seul », tu comprendras pourquoi je continues de donner sa chance à cet auteur ! 😉

Commentaire n°4 posté par OliV / · 21 mars 2012 à 14h34

donc ça reste du Chabouté , non ?!! …

    Noukette · 21 mars 2012 à 22h09

    Hé…, j’te vois venir toi hein ! 😉 Bon, évidemment, je n’aurais pas les arguments pour te convaincre avec ce titre là, mais je persiste, Chabouté est un grand et je l’AIME, na ! 😉

Commentaire n°5 posté par L'irrégulière · 21 mars 2012 à 16h51

Je continue à être rebutée par ces dessins sombres…

    Noukette · 21 mars 2012 à 22h16

    Ce qui ne m’étonne pas du tout… Tente tout de même le coup avec Tout seul, ça pourrait bien te plaire ! 😉

Commentaire n°6 posté par Marion · 21 mars 2012 à 20h42

L’histoire m’intéresse, mais je n’ai jamais lu de BD de cet auteur pour le moment! 

    Noukette · 21 mars 2012 à 22h30

    Si tu n’as jamais lu Chabouté, ne commence pas par celui là. Tout seul est une vraie pépite, une valeur sûre à découvrir d’urgence !

Commentaire n°7 posté par Manu · 21 mars 2012 à 20h43

Si Tout seul m’a convaincu, je ne suis pas tentée de poursuivre avec cet auteur. Paradoxe ? Ben oui, mais j’assume 

    Noukette · 21 mars 2012 à 22h34

    Tu en as tout à fait le droit…! 😉 J’avoue que je ne suis pas très objective, je l’aime ce mec ! 😉

Commentaire n°8 posté par Yv · 22 mars 2012 à 18h34

Ah Chabouté, tous ses albums en noir et blanc, j’adore et aussi je te conseille Purgatoire, en trois tomes et en couleurs !

    Noukette · 28 mars 2012 à 00h03

    C’est effectivement un des rares albums de cet auteur que je n’ai pas encore lu, je m’en garde sous le coude ! 😉

Commentaire n°9 posté par Violette · 22 mars 2012 à 22h19

je note tes réticences. Je n’ai lu que deux Chabouté (que j’ai adorés). La couverture me plaît vraiment beaucoup!

    Noukette · 28 mars 2012 à 00h04

    Oui, la couverture est vraiment belle, très intrigante aussi ! Ce n’est pas une lecture désagréable, loin de là, mais à côté de mes coups de coeur de cet auteur, cet album ne fait pas le poids ! 😉

Commentaire n°10 posté par soukee · 24 mars 2012 à 15h03

Ton avis sur cet album me déroute… Il faut que je le lise pour en avoir le coeur net ! 😉

    Noukette · 28 mars 2012 à 00h08

    Effectivement, c’est ce que tu as de mieux à faire ! 😉

Commentaire n°11 posté par Kikine · 24 mars 2012 à 22h08

Je viens à peine de découvrir Chabouté et je suis sous le charme. je retiens que je ne vais pas me précipiter sur celui-ci pour ne pas être déçue trop rapidement dans mon exploration des oeuvres de Chabouté

    Noukette · 28 mars 2012 à 00h09

    Effectivement, celui ci n’est pas indispensable pour l’instant, contente toi pour l’instant des valeurs sûres : Tout seul, Construire un feu… Magiques !

Commentaire n°12 posté par Edelwe · 30 mars 2012 à 19h25

J’avais adoré Terra Neuva. Là aussi c’est tentant!

    Noukette · 4 avril 2012 à 00h17

    Tiens, tu me rappelles que je n’ai pas lu Terra Neuva !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *