Lulu-femme-nue-livre-1.gifQuand j’ai croisé cette BD en médiathèque, ça a fait tilt… Avant même de l’ouvrir je savais qu’elle allait me plaire, et les nombreux avis enthousiastes que j’ai pu lire à son sujet n’y sont pas pour rien. A la fin de ma lecture, je suis conquise, complètement sous le charme de cette histoire simple et belle racontée avec talent par Etienne Davodeau. Malheureusement pour moi, il va me falloir me procurer très vite le second et dernier tome : j’ai fermé cet album à regrets, des questions en suspens et l’envie de retrouver très vite le personnage de Lulu, si attachant…

 

« Parfois, j’essaie d’imaginer ce qui pourrait m’arriver de bien

dans les années à venir…

et je ne trouve rien. »

 

Lulu est partie, sans prévenir, on ne sait où, laissant derrière elle un mari colérique et encombrant et trois enfants dont elle s’occupe depuis seize ans. Un déclic, une pulsion, une absolue nécessité de fuir un quotidien pesant, peut-être ce nouveau refus à cet énième entretien d’embauche, qui sait… Le fait est que Lulu, quarante ans, épouse et mère de famille, décide ce jour là sur un coup de tête de ne pas rentrer chez elle, et peu lui importent les cris de colère de son mari à l’autre bout du fil. Rien de prémédité dans cet acte, juste un besoin d’air, un besoin de se retrouver seule, pour quelques heures, pour un jour, peut-être plus. Dans l’hôtel où elle prend une chambre pour la nuit, elle rencontre Solange, VRP pour une entreprise pharmaceutique. Un verre, puis deux, elles sympathisent et Lulu se livre un peu. Le lendemain, elle se surprend à accepter la proposition de Solange de la déposer sur la côte, la fugue va durer un peu plus longtemps. Seule sur la plage, elle erre, ivre de cette soudaine liberté, de cette indépendance inespérée, de cette troublante solitude. Comme soulagée d’un fardeau, elle ne s’inquiète pas pour les siens, d’ailleurs elle donne des nouvelles régulièrement à sa meilleure amie, succinctes mais suffisantes. Lulu savoure le calme. Dans sa « fuite », elle va croiser Charles et vivre avec lui une passion aussi subite qu’imprévue. Lulu s’ouvre, rit, Lulu revit…

 

Très gros coup de coeur pour cet album ! Quel beau personnage que cette Lulu ! Femme banale, désabusée, désenchantée, elle se métamorphose sous les yeux du lecteur complice. Pourtant, dès les premières pages, on pressent qu’il s’est passé quelque chose, sans toutefois réussir à mettre le doigt dessus. L’histoire de Lulu est racontée par ses amis, réunis un soir sur la terrasse de sa maison pour une raison qu’on ignore. Ils reconstituent le périple de leur amie, essayent de comprendre, de rassembler les diverses pièces du puzzle. J’ai beaucoup aimé le personnage de Xavier, l’ami inquiet qui part à la recherche de Lulu avec pour objectif de la ramener à la raison : la vue de Lulu heureuse le laisse perplexe, il l’observe de loin, ne se décidant pas à intervenir. J’ai aimé les deux frères loufdingues de Charles, drôles malgré eux. J’ai aimé Morgane, la fille de Lulu, qui approuve la fuite de sa mère, lucide et terriblement mature. J’ai aimé Charles, son amour pour Lulu, cette seconde chance qu’il se donne. Et par dessus tout, j’ai aimé Lulu, touchante, vivrante, vivante, magnifique. Une histoire comme je les aime, une belle parenthèse, comme hors du temps.

 

Lu et approuvé par Mo’, A propos de livres, Gambadou, Sandrine, Val, Jérome, Mirontaine, Canel, Cathe

 

Lulu3.jpg

Lulu1.jpg

© Davodeau / Futuropolis

 

Editions Futuropolis (Novembre 2008)

77 p.

 

C’était ma BD du mercredi!

Chez Mango et chez les autres !

 

palsechesParticipation au challenge Pal sèches

organisé par Mo’ la fée

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-lulu-femme-nue-premier-livre-etienne-davodeau-71599774.html

Catégories : Bande dessinée

30 commentaires

Commentaire n°1 posté par mango · 13 avril 2011 à 06h32

C’est une BD magnifique,une des plus belles que j’aie lues!

    Noukette · 13 avril 2011 à 14h50

    Je suis pas loin de penser la même chose que toi…

Commentaire n°2 posté par jerome · 13 avril 2011 à 07h37

Mon gros coup de coeur de l’année dernière. Indispensable dans toute bédéthèque qui se respecte !

    Noukette · 13 avril 2011 à 14h57

    Ce qui me fait dire que je vais sûrement me l’acheter après l’avoir rendue à la médiathèque…

Commentaire n°3 posté par Sandrine(SD49) · 13 avril 2011 à 07h41

J’avais beaucopu aimé cette histoire très réaliste, il faut que tu lises le 2ème si ce n’est pas deja fait ;-D

    Noukette · 13 avril 2011 à 15h08

    J’enrage, il n’était pas dispo à la médiathèque quand j’ai emprunté le premier ! J’espère qu’il va vite être rendu, j’ai vraiment hâte de connaître la suite !

Commentaire n°4 posté par Mirontaine · 13 avril 2011 à 08h50

Je ne suis pas BD du tout mais j’ai adoré Lulu.

    Noukette · 13 avril 2011 à 15h11

    Comme je te comprends ! 😉

Commentaire n°5 posté par Joelle · 13 avril 2011 à 09h14

J’attends de réussir à mettre la main sur les 2 tomes en même temps à la biblio … histoire de les lire à la suite 😉

    Noukette · 13 avril 2011 à 15h16

    Oui, j’aurais du attendre moi aussi que le 2 soit dispo…, résultat, je trépigne d’impatience !!

Commentaire n°6 posté par Mo' · 13 avril 2011 à 10h00

qu’est ce que je me retrouve bien dans ton avis ! ^^ Bon allez, il faut que tu partes vite à la quête du second tome qui, en revanche, divise les lecteurs. Très curieuse de connaitre ton avis sur l’ensemble du diptyque
Bonne journée à toi Noukette

    Noukette · 13 avril 2011 à 15h31

    Une fois n’est pas coutume, je ferai sûrement un billet sur le deuxième tome quand je l’aurais lu, c’est sûr !! J’espère vraiment qu’il sera dispo rapidement par contre, sinon je file m’acheter la série, na !! 😉

Commentaire n°7 posté par wens · 13 avril 2011 à 10h27

Je note

    Noukette · 13 avril 2011 à 15h33

    Tu peux même surligner ! 😉

Commentaire n°8 posté par Edelwe · 13 avril 2011 à 18h23

Déjà dans ma LAL! Tu confirmes mon choix!

    Noukette · 16 avril 2011 à 01h00

    Tu peux y aller les yeux fermés ! J’ai hâte de lire la suite !

Commentaire n°9 posté par Irrégulière · 13 avril 2011 à 18h24

Ah oui, ça a l’air bien, je note…

    Noukette · 16 avril 2011 à 01h04

    Je suis sûre que ça pourrait te plaire !

Commentaire n°10 posté par Mathilde · 13 avril 2011 à 18h49

Tellement d’avis positifs, ça va devenir incontournable de la lire !

    Noukette · 16 avril 2011 à 01h06

    Oui, cette BD a l’air de faire l’unanimité, et c’est amplement mérité !

Commentaire n°11 posté par Valérie · 14 avril 2011 à 15h05

j’espère que tu ne seras pas aussi déçue que moi par la suite. J’avais moi aussi tant aimé le premier.

    Noukette · 28 septembre 2011 à 22h27

    C’est terrible, je redécouvre des commentaires tombés dans l’oubli, quelle honte ! Depuis tu dois savoir que j’ai aimé la fin ! 😉

Commentaire n°12 posté par yvan · 17 avril 2011 à 14h42

Du Davodeau comme je l’aime !!! J’aime moins ses BDs plus engagées comme « Rural » ou « Un Homme et mort », mais j’adore « Lulu », « Chute de vélo » et « Quelques jours avec un menteur »

    Noukette · 18 avril 2011 à 23h39

    Ecoute, c’était mon premier, et j’ai adoré ! J’ai emprunté Un homme est mort, sans savoir de quoi ça parle en fait, on verra bien ! 😉

Commentaire n°13 posté par Manu · 19 avril 2011 à 20h24

Tous les avis sont unanimes. Je l’emprunterai si je la vois à la biblio.

    Noukette · 20 avril 2011 à 15h49

    Ne la rate pas, c’est une pépite ! 😉

Commentaire n°14 posté par argali · 27 juillet 2011 à 11h39

Tu me tentes vraiment. Je ne connaissais pas. Je le note dans ma LAL. Merci.

    Noukette · 27 juillet 2011 à 23h18

    Je crois que le coffret des deux tomes existe ! N’hésite pas, c’est une très belle découverte !

Commentaire n°15 posté par Leiloona · 10 juillet 2012 à 15h01

Je n’avais pas vu ton billet, mon GR non plus … Désolée, mais l’erreur est réparée ! Un très joli billet, on sent bien que tu étais encore sous le charme quand tu l’as écrit !

    Noukette · 18 juillet 2012 à 00h22

    Ah oui… J’ai vraiment beaucoup aimé ce diptyque ! Quelle femme cette Lulu ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *