Dans la cour de l’école, Flavie revient à la charge :

– Franchement, Lili, j’te comprends pas. Tu vois, y feraient dans la politique ou dans les pompes funèbres des morts, à la rigueur…

Tiens, ils seraient kidnappeurs de bébés pandas j’dis pas, mais là… (…) Je te jure, j’te comprends pas. Ils font un métier très chouette, quand même !

Quand on demande à Lili la profession de ses parents elle répond de façon la plus évasive possible. Ils sont « dans la musique », pas besoin d’en dire plus. Chanteurs, ça fait rêver pourtant ! Sauf qu’ils ne sont pas du genre à remplir les stades et qu’ils peuvent tout à fait sortir dans la rue sans se faire harceler par des fans hystériques qui hurlent leurs noms. Au grand désespoir de Lili, ses parents sont les stars ringardes des goûters dansants, des clubs de troisième âge et des bals populaires. Sa mère chante « des chansons qui n’existent plus depuis que c’est plus la guerre » (la honte !) et son père l’accompagne à l’accordéon (double honte !) Et le pire, c’est qu’elle est souvent obligée de les accompagner quand ils se produisent dans des mariages…

(…) dans ma famille, la musique c’est vraiment une malédiction. Même mon prénom vient d’une chanson.

Bienvenue à cette nouvelle collection pour lecteurs débutants ! Textes courts et aérés, taille de police adaptée, chouette illustrations pour accompagner la lecture, voilà de quoi réjouir les petits lecteurs et leurs parents ! Impossible de ne pas succomber à cette promenade en musique orchestrée par Thomas Scotto pour parler de ces petites hontes de l’enfance qui donnent parfois envie de disparaitre dans un trou de souris. Lili traîne des pieds pour suivre ses parents dans ce énième mariage où les chanteurs morts et poussiéreux sont évidemment à l’honneur… mais une belle rencontre l’y attend.

Simple, rythmé et plein d’humour, Même mon prénom est une chanson inaugure de bien belle façon cette collection pour petits lecteurs que je trouve personnellement tout à fait adaptée aux primo-arrivants ou même aux élèves « dys » de début de collège. Une bien bonne nouvelle !

Une pépite jeunesse partagée avec Jérôme comme (presque) chaque mardi.

 

Éditions Actes Sud junior (Octobre 2020)

Collection Lecture solo

64 p.

Illustrations de Walter Glassof

 

Prix : 8,50 €

ISBN : 978-2-330-14167-7

pepites_jeunesse


3 commentaires

Kathel · 9 février 2021 à 08h45

Jolie histoire et jolie collection repérée dans Page des libraires. Et si tu confirmes ma bonne impression… 😉

luocine · 9 février 2021 à 13h59

J’aime bien le thème . Qui ne se souvient pas d’avoir eu honte de ses parents, ou au moins d’être gêné par eux!

Jérôme · 10 février 2021 à 15h13

Trop mignonne cette Lili à la langue bien pendue !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *