En marchant parmi eux, je ne cessais de marcher vers moi. Je partais à ma rencontre. Je laissais moi aussi cette lumière imprégner ma peau et me faire scintiller. Le soleil n’en finissait plus de redessiner la ville et de décoller du sol les solitudes oubliées là. Tous les visages autour de moi s’ouvraient sur autre chose qui me rendait heureuse. Un peu plus libre aussi. Un peu plus à ma place. Je l’ai répété, encore une fois : C’est vraiment, vraiment, une belle journée.

Un pas après l’autre. Sara avance dans les rues inondées de soleil et tout devient possible. Il aura fallu du temps. Du temps pour accepter. Oser. Du temps pour être soi… Mais ça avait toujours été là. Tapi. Enfoui. Ça ne demandait qu’à sortir. À s’exprimer. Ça aurait dû être naturel pourtant…

Un pas après l’autre. Ça n’a l’air de rien mais Sara avance. Pour être enfin en accord avec ce qu’elle sait être. Pour devenir aux yeux des autres ce qu’elle est depuis toujours. Des années de nuit noire. Des années à supporter la souffrance, la solitude, les injures et les coups. Il est temps de déployer ses ailes, de s’envoler. Il est temps de naître à soi…

Ma féminité est un cadeau, un héritage, la transmission d’une lumière plus forte que les ténèbres d’un monde qui ne veut pas la célébrer. Un moyen de passer au travers. Ma féminité est un météore que l’obscurité ne peut pas ignorer, prêt à fendre tout ce que le ciel peut contenir de certitudes crasses et de pensées sombres.

Antoine Dole a écrit un hymne aux femmes. À toutes les femmes. À celles qui crient au dedans, à celles qui se taisent. À celles dont les entrailles brûlent des coups qui marquent au plus profond. À celles qui appellent les caresses et ne reçoivent que mépris. À celles qui pourraient être, qui auraient dû être et qui saignent d’être ce qu’elles ne sont pas. À ces chenilles pas encore papillons qui mesurent tout le chemin à parcourir pour s’envoler enfin. À celles qui se recroquevillent et enterrent ce qu’elles auraient pu être dans un monde moins… ou plus… À celles qui s’ouvrent malgré tout, ouvrent la voie, s’ancrent et tracent le sillon. Et à celles qui le suivent en espérant que les sacrifices ne seront pas vains…

Fragile et tellement forte. La voix de Sara nous fait retenir notre souffle. Elle résonne longtemps. Elle fait écho. Elle contient tout… Elle contient toutes les femmes… Antoine Dole ne le sait peut-être pas mais il a écrit son plus beau texte à ce jour. Et il m’a touchée comme jamais ♥

Sublime, de bout en bout. Un texte essentiel que je partage avec Jérôme, comme (presque) chaque mardi… et Pépita qui nous rejoint pour notre plus grand plaisir !

 

Éditions Actes Sud junior (Janvier 2020)

Collection D’une seule voix

64 p.

 

Prix : 9,80 €

ISBN : 978-2-330-13036-7

pepites_jeunesse 


10 commentaires

Alex-Mot-à-Mots · 21 janvier 2020 à 16h06

Une collection qui propose des ouvrages intéressants. Noté, forcément.

gambadou · 21 janvier 2020 à 21h51

Quelle plume cet auteur !

Jérôme · 22 janvier 2020 à 14h31

On est d’accord, je pense aussi que c’est ce qu’il a écrit de mieux jusqu’alors.

Caro · 22 janvier 2020 à 15h05

Cette collection propose toujours de superbes titres ! Je le note !

Autist Reading · 23 janvier 2020 à 14h24

Si en plus Jérôme pense que c’est le meilleur qu’a écrit A. Dole, comment ne pas courir jusqu’à la librairie la plus proche ? 🙂

Amandine · 25 janvier 2020 à 18h33

Comme la plupart du temps, Antoine Dole fait mouche. J’aime beaucoup cet auteur et je lirai très certainement cette oeuvre.

Moka · 9 février 2020 à 07h41

Comme il me tarde de le lire… J’ai lu très peu de ses titres mais je crois que celui va me toucher en plein coeur. J’ai fait toutes les librairies d’Angoulême pour le trouver. Nada.
Je tente chez Pages d’encre mercredi.

Antigone · 14 février 2020 à 17h25

Quel bonheur de rajouter un titre d’Antoine Dole à mon bilan des coups de coeur ! <3

eimelle · 15 février 2020 à 20h20

en effet, cela donne très envie!

La blogo vous conseille… ou les derniers coups de coeur du web #12 – Les lectures d'Antigone · 15 février 2020 à 08h44

[…] La bibliothèque de Noukette                           Vagabondages autour de soi […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *