pilulesbleues.jpgJe ne m’étais pas préparée à ça…

Cela dit, je n’attendais pas grand chose de cette BD qui à priori me rebutait par son graphisme. Je l’ai feuilleté plusieurs fois sans jamais franchir le pas, sans comprendre d’ailleurs ce qui rendait ce roman graphique incontournable aux yeux de nombreux professionnels et lecteurs.

 

J’ai commencé cette lecture sceptique, m’attendant à quelque chose d’assez glauque au vu du thème abordé… Et puis vlan… J’ai pris cette histoire en pleine figure…

 

Pilules bleues est une magnifique histoire d’amour, ni plus ni moins. Tendre, émouvante, sensible, intime…. Profondément intime même puisque Frederik Peeters nous raconte ici sa propre histoire.

 

« Quand je regarde en arrière,

j’ai l’impression d’un bonheur et d’un plaisir diffus et permanents.

mais je sais que c’est à cause du mouvement,

de la densité des enchaînements de moments lourds et légers…

je sais que ce que cette relation a de plus par rapport aux précédentes,

c’est qu’elle vit, qu’elle nous porte,

qu’elle nous impose son rythme imprévisible, sans s’essouffler. »

 

Frederik a rencontré Cati à la fin de son adolescence. Un brin sauvage et insolente, elle l’impressionnait. Les années passent, ils se recroisent ici ou là, au gré des hasards de la vie, ils s’apprécient, passent quelques bons moments ensemble, ni plus ni moins. Quand il la retrouve quelques années plus tard, elle est mariée et a un petit garçon mais c’est seule qu’il la recroisera à nouveau quelques mois plus tard, célibataire… Petit à petit, un lien se noue, une histoire commence, somme toute assez banale. Et l’amour finit par s’en mêler. Jusqu’à cette annonce de Cati…: elle est séropositive, son fils aussi. Dans l’esprit de Frederik, tout se déchaîne. « Nom de dieu j’ai l’impression que ma vie vient de recommencer… ou qu’elle vient de changer à jamais… je ne sais pas… »


Et c’est là que l’auteur est très fort. Ce n’est pas la maladie qu’il nous décrit, même si elle est très présente dans leur quotidien, même si elle leur grignote leur énergie, même si elle s’accompagne de doutes et de peurs légitimes. Non. Ce qu’il nous décrit c’est une histoire d’amour, toute simple. La vie à deux, le quotidien, la naissance d’un sentiment puissant entre lui et ce petit bonhomme de 4 ans, une certaine stabilité malgré les cahots et les remous de leur vie, une grande admiration et un profond respect aussi pour cette femme qu’il aime par dessus tout. Petit à petit, l’auteur trouve sa place dans cette histoire où l’amour est bel et bien le maître mot. Et apprend à gérer… L’angoisse de la mort, le sentiment de culpabilité de Cati, la peur et les questions sur l’avenir… 

 

Pudique et fort, Pilules bleues est un magnifique récit autobiographique qui ne tombe jamais dans le pathos et la pitié. C’est au contraire un récit bourré d’humour et de tendresse, un hymne à l’amour, à la vie… J’ai adoré toutes ces planches mettant en scène l’auteur et l’enfant, depuis les balbutiements de leur histoire jusqu’à cette jolie relation père-fils qui s’installe tout doucement… J’ai aimé aussi le personnage du médecin, profondément humain et rassurant. J’en ai presque oublié de graphisme qui me faisait presque peur au départ, même si ces visages creusés et ces yeux exorbités m’ont bien souvent angoissée, l’effet est sûrement voulu par l’auteur cela dit…

A découvrir d’urgence, croyez moi sur parole…!

 

Les avis de Mo’, Yaneck, Théoma, Joëlle, Ys, Cathe, Laurent, La sardine

 

Le site de l’auteur

 

pilules-bleues-1.jpg

pilules-bleues2.jpg

© Peeters / Atrabile

 

Éditions Atrabile (Novembre 2001)

Collection Flegme

200 p.

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

Top-BD-des-blogueurs-v3

 

by Yaneck

18/20

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-pilules-bleues-frederik-peeters-109296909.html

Catégories : Bande dessinée

40 commentaires

Commentaire n°1 posté par Manu · 22 août 2012 à 07h19

C’est vrai que le graphisme est rebutant mais si tu dis qu’on peut passer outre …

    Noukette · 22 août 2012 à 16h03

    Oui, je t’assure que ça devient franchement un détail… ou pas d’ailleurs ! En tous cas, tout ça est totalement cohérent !

Commentaire n°2 posté par jerome · 22 août 2012 à 07h57

Une magnifique histoire d’amour en effet. Et je ne sais pas ce que vous avez contre le dessin de Peeters mais moi je suis totalement fan^^

    Noukette · 22 août 2012 à 16h05

    Je relirai cet auteur, promis !!! Tu avais rédigé un billet sur cette BD ?

Commentaire n°3 posté par Mo' · 22 août 2012 à 08h14

Bien bien !! une accro de plus à Peeters ?? la journée commence bien

    Noukette · 22 août 2012 à 16h07

    Oui, je sais, il faut que je lise Lupus maintenant hein…? Mais ça me plaira tu crois, parce que la SF et moi…

Commentaire n°4 posté par Hélène · 22 août 2012 à 09h21

Tu réussis à me convaincre, même si j’ai peur de beaucoup pleurer non ??

    Noukette · 22 août 2012 à 16h08

    Eh bien non figure toi, c’est une BD très optimiste, pleine d’humour… et à la fin très ouverte…! 😉

Commentaire n°5 posté par Reka · 22 août 2012 à 09h22

Suite à ma lecture d’Abélard, j’avais pris un peu connaissance des BD en one shot, et j’avais un peu regardé celle-ci. Je trouvais aussi le graphisme… pas du tout à mon goût. Cela dit, ton enthousiasme me rend curieuse. Sans doute vais-je noter ce titre 🙂 Je t’en donnerai des nouvelles !

    Noukette · 22 août 2012 à 16h09

    Oui, il faut que tu notes ce titre, je suis quasi sûre qu’il te plaira ! 😉

Commentaire n°6 posté par Natiora · 22 août 2012 à 10h12

Je n’aime vraiment pas les dessins, mais tu me donnes quand même envie de sauter le pas.

    Noukette · 22 août 2012 à 16h09

    Oui, oui, oui, saute le pas !! 😉

Commentaire n°7 posté par Yaneck Chareyre · 22 août 2012 à 10h24

Une histoire magnifique oui… Elle vaut le coup d’être lue, ça c’est sûr. C’est un de mes albums préféré de Peeters.

    Noukette · 22 août 2012 à 16h12

    Pourtant si je me souviens bien la « fin » t’avait déçue…

Commentaire n°8 posté par isa · 22 août 2012 à 10h42

On met parfois beaucoup de temps à se laisser apprivoiser par un livre ou une bd … et c’est souvent au final de grandes découvertes ! 

    Noukette · 22 août 2012 à 16h14

    Oui, comme quoi, il faut arriver à dépasser ses à priori…

Commentaire n°9 posté par yoshi73 · 22 août 2012 à 10h58

Les dessins ne me donnent pas vraiment envie mais si l’histoire est si poignante, pourquoi pas?

    Noukette · 22 août 2012 à 16h15

    C’est une très belle découverte, laisse toi tenter !

Commentaire n°10 posté par lasardine · 22 août 2012 à 11h13

vlan oui!! comme tu dis!! j’ai a-do-ré cette BD, que je relirai à l’occasion, c’est sûr!!

contente de revenir par ici en trouvant ce titre! je serai plus présente désormais, le déménagement et les vacances sont finis!!

à tout bientôt donc!!

    Noukette · 22 août 2012 à 16h17

    Ravie de te revoir par ici mistinguette !!! J’ai rajouté ton lien…, nos avis sont vraiment très similaires, c’est drôle !

Commentaire n°11 posté par Cajou · 22 août 2012 à 11h20

Je ne lis jamais de BD. je n’aime pas ça.

Mais là, je vais faire un exception, sans aucun doute. Merci pour ce magnifique billet et cette découverte !

Cajou

    Noukette · 22 août 2012 à 16h20

    Je lisai moi aussi très peu de BD il y a 2 ans, ou alors des séries assez classiques… J’ai découvert de magnifiques pépites depuis, celui ci en fait partie !

Commentaire n°12 posté par OliV / · 22 août 2012 à 14h25

yes, du bon chez ce Peeters ! Pilules bleues est vitale- indispensable

    Noukette · 22 août 2012 à 16h21

    Je m’en rends compte après lecture, c’est effectivement un indispensable ! 😉

Commentaire n°13 posté par pimprenelle · 22 août 2012 à 16h11

C’est vrai que le dessin n’est pas très attrayant, mais ton avis me donne envie de découvrir cette BD!

    Noukette · 22 août 2012 à 16h24

    J’en suis ravie… Et je suis encore plus ravie de te retrouver par ici…! 😉

    A quand un retour de tes fameuses découvertes d’auteurs…? 😉

Commentaire n°14 posté par Mo · 22 août 2012 à 16h27

Lupus ?? Mmh… je l’ai pensé si fort que ça ??? Oui oui, il faut que tu le lise. Après, si tu veux te rassurer en restant sur du Peeters mais en différant ton immersion dans un univers SF, tu peux tenter RG (polar, deux tomes) ou Koma (fantastique, 6 tomes)

Vàlà ^^

    Noukette · 23 août 2012 à 00h11

    Merci m’dame…, tu es toujours de bon conseil ! 😉

Commentaire n°15 posté par Isa · 22 août 2012 à 19h56

Plus que tentant. Je vais laisser passer la rentrée littéraire et je me pencherai sur ce cas !!!

    Noukette · 23 août 2012 à 00h16

    Tu le dévoreras en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! 😉

Commentaire n°16 posté par Ys · 22 août 2012 à 22h16

C’est vrai que le graphisme n’est pas attrayant, mais quel choc cette histoire !

    Noukette · 23 août 2012 à 00h17

    Oui, je suis ravie de ne pas avoir fait un blocage sur le dessin, je serais passée à côté d’une bien jolie pépite !

Commentaire n°17 posté par keisha · 23 août 2012 à 07h39

En effet, j’ai lu cette Bd, et vraiment c’est une très bonne bD.

    Noukette · 24 août 2012 à 00h02

    Oui, je suis bien d’accord ! C’est une bien jolie pépite !

Commentaire n°18 posté par Mango · 23 août 2012 à 12h45

Je te fais confiance sans problèmes. Je l’ai ajouté à ma liste. 

    Noukette · 24 août 2012 à 00h08

    Tu peux le noter les yeux fermés !

Commentaire n°19 posté par l'or des chambres · 23 août 2012 à 21h38

Dans ma LAL depuis quelques temps…. Le sujet me tente beaucoup… Je ferais fi de mon impression mitigé sur les dessins, je suis sûre que c’est une BD qui me touchera forcément !

    Noukette · 24 août 2012 à 00h16

    Je ne peux que t’encourager à passer outre ton impression par rapport aux dessins !

Commentaire n°20 posté par enna · 20 février 2013 à 16h02

Pudique et fort : c’est tout à fait ce que j’ai ressenti!

    Noukette · 21 février 2013 à 23h30

    Je ne m’attendais pas à ça à vrai dire, les dessins me rebutaient au départ… et puis vlan, grosse claque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *