Pourquoi-j-ai-tue-Pierre.jpg

 

Je n’ai qu’un but avec cet article : que vous vous précipitiez tout droit dans votre bibliothèque préférée pour vous procurer au plus vite ce petit bijou ! J’ai refermé cette BD complètement sonnée, encore une très belle découverte, une de celles que l’on a envie de partager, une lecture choc qui chamboule tout sur son passage… Je ne savais pas grand chose de cet album avant d’en commencer la lecture, si ce n’est que cette BD était un coup de coeur pour de nombreux amateurs de BD sur la blogosphère, qu’il avait reçu le prix du public à Angoulème à sa sortie et qu’il traitait d’un sujet difficile…

 

 

« Pierre est un curé « de gauche ».

Il est cool. Il est drôle. C’est pas un prêtre, c’est un bonhomme.

Il s’entend très bien avec mes parents,

et je suis content, moi je l’aime bien.

Ce qui me fait plaisir, c’est qu’avoir un ami curé,

ça veut dire qu’on est pas fâchés avec la religion. Et je trouve ça bien.

Pierre est entré dans la famille comme un cousin proche revenu de voyage.

On dirait qu’il a toujours eu sa place parmi nous. »

 

Olivier a grandi entre des grands-parents très croyants et traditionnels à la petite vie bien rythmée et des parents baba-cools anti-curés et anars à la vie plus que dissolue. Pour faire plaisir à ses grands-parents, Olivier a pris l’habitude de les accompagner à la messe du samedi, peu importe qu’il croie en Dieu ou non d’ailleurs. C’est comme ça que Pierre va entrer dans sa vie : Pierre est un curé moderne, ouvert, marrant, qui chante et joue de la guitare, bien différent de tous ces vieux curés en soutane… Tout naturellement, il deviendra l’ami de la famille, le tonton qu’on adore, celui qui ne prend jamais la tête avec des histoires de bon Dieu. Quand Olivier est invité a passer un mois d’été à « Joyeuse rivière », un camp de vacances que Pierre a créé il y a quelques années déjà, c’est le rêve, le paradis ! Un mois loin des parents dans un grand corps de ferme en pleine nature, Olivier est aux anges ! L’année de ses 12 ans, Olivier passe son troisième été consécutif au camp, c’est un peu le « chouchou » de Pierre et il apprécie de se sentir « privilégié ». Cet été sera pourtant bien différent des autres…

 

« Comme promis, je n’ai jamais raconté ce qui s’est passé

l’année de mes douze ans.

Je n’y pense jamais… C’est quelque chose sans importance. »

 

Même si j’ai tenté de ne pas trop en dire, vous aurez sûrement deviné de quoi il est question dans cet album. Je suis allée de surprise en surprise pendant ma lecture. Je me suis tout de suite attachée à ce petit garçon qu’on voit grandir au fil des pages jusqu’à ses 35 ans, jusqu’à ce que je comprenne que j’avais entre les mains un récit autobiographique. Comme la semaine dernière, avec Couleur de peau : miel, on pénètre ici l’intimité profonde de l’auteur, avec tout ce que ça peut avoir de dérangeant. Mais là encore, l’histoire est racontée avec un tel naturel qu’on ne peut être que touché par ce parcours. Il doit en falloir du courage pour mettre en mots et en images une telle expérience, peut-être est-ce finalement la meilleure des thérapies, le meilleur des exutoires… Le résultat est bluffant, tout en finesse, un témoignage fort, une reconstruction nécessaire que rend à merveille le dessin d’Alfred.


Théoma, Mo’, Canel, Laure, Enna et Midola sont conquises.

 

pourquoi-j-ai-tue-pierre1.jpg

Pourqoui-j-ai-tue4_2.jpg

 

Pourquoi-j-ai-tue3.jpg

© Ka/Alfred/Delcourt

 

Éditions Delcourt (Septembre 2006)

Collection Mirages

111 p.

 

C’était ma BD du mercredi!

Chez Mango et chez les autres !

 

palsechesParticipation au challenge Pal sèches

organisé par Mo’ la fée

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-pourquoi-j-ai-tue-pierre-olivier-ka-alfred-75284301.html

Catégories : Bande dessinée

36 commentaires

Commentaire n°1 posté par Joelle · 1 juin 2011 à 08h38

Cela fait un petit moment qu’il est noté, cet album … il avait été présenté lors du club lecture BD et j’avais beaucoup aimé les dessins (mais si, comme tu le dis, on se doute bien de l’histoire !)

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h11

    Ton club de lecture BD a de bien beaux titres dans son escarcelle ! Précipite toi !

Commentaire n°2 posté par Isa · 1 juin 2011 à 11h26

Je vais probablement suivre ton conseil , cela fait trés longtemps que je n’ai pas lu de BD et maintenant que ma puce est un peu plus grande, je vais peut être pouvoir partager avec elle mes envies de BD ..

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h16

    Tu ne pourras pas partager celle ci avec ta puce je pense… Mais en tous cas, le monde de la BD regorge de trésors à découvrir !

Commentaire n°3 posté par L'Irrégulière · 1 juin 2011 à 11h34

C’est le genre de sujets (si j’ai bien compris) que j’évite…

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h17

    Et pourtant…, je te la recommande ! C’est une BD bluffante en bien des points !

Commentaire n°4 posté par jerome · 1 juin 2011 à 15h08

Malheureusement, je suis comme l’Irrégulière, plutôt du genre à éviter ce genre de sujet…

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h17

    J’nsiste, malgré le « sujet », c’est une BD qui mérite le détour !

Commentaire n°5 posté par Mo' · 1 juin 2011 à 17h32

Complètement conquise oui ! ^^ De très bons souvenirs de lecture sur cet album que je conseille dès que je peux ^^

Sinon M’Dame Noukette, parlons plus sérieusement et parlons de Challenge. Et pas n’importe lequel ! Le mien 😆
Tu as atteint ton objectif des 36 BD z’ojourdui et je te propose donc (comme aux autres participants) de continuer à t’occuper de tes liens jusqu’au dernier jour du challenge. Ce n’est pas une obligation bien sur, c’est juste à toi de me dire comment tu vois les choses. Tu me dis ça ici ou chez moi, c’est toi qui voit ^^

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h19

    Mo’, mille excuses, je te réponds tardivement ! Je n’en reviens pas, j’ai déjà fini le challenge ? Ouah ! Alors oui, moi je continue jusqu’au bout, soyons fous hein ! Merci merci !

Commentaire n°6 posté par yvan · 1 juin 2011 à 18h00

Une des 1O BDs que j’emporterais sur une île déserte. A lire absolument !!!!

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h23

    Carrément ? C’est un énorme coup de coeur alors…, et c’est mérité ! 😉

Commentaire n°7 posté par Sara · 1 juin 2011 à 18h54

La façon dont le sujet est traité me laisse à penser que cet album pour moi…Le dessin aussi d’ailleurs… Promis, je cours dès vendredi pour voir si elle se trouve à la bibliothèque 🙂

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h40

    Honnêtement, je crois ne pas me tromper en disant que cette BD va te plaire !

Commentaire n°8 posté par mango · 1 juin 2011 à 20h18

Je suis sûre que j’aimerai cette BD. J’espère la trouver facilement à la bibliothèque.

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h43

    Je suis sûre que tu l’aimeras moi aussi…

Commentaire n°9 posté par Sophie · 1 juin 2011 à 21h31

tu m’as convaincue, je l’ajoute à ma LAL !

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h45

    C’est une lecture marquante !

Commentaire n°10 posté par Lounima · 1 juin 2011 à 21h46

Je ne suis pas emballée par les dessins mais je note tout de même, vu ton avis plus qu’enthousiaste sur cette BD… 😉

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h48

    Oui, il faut la noter, du moins, il faut se faire son avis, cette BD est un gros coup de coeur !

Commentaire n°11 posté par Yaneck Chareyre · 1 juin 2011 à 22h09

je le dis souvent, mais cet album est trop dur pour moi, je ne suis pas parvenu à le lire.

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h49

    C’est vrai ? Je peux comprendre…, cela dit, retente le coup quand tu penseras que c’est le moment…

Commentaire n°12 posté par Manu · 2 juin 2011 à 10h26

Rien que la couverture est assez rédhibitoire, je trouve.

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h50

    Et pourtant…, elle est très symbolique finalement cette couverture ! Si tu dépasses cette réticence, tu risques bien d’avoir un coup de coeur ! 😉

Commentaire n°13 posté par Violette · 4 juin 2011 à 14h16

je suis convaincue! mais agacée d’avoir encore été tentée… grrrrr

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h50

    Gniark gniark ! Oui, oui, note ! 😉

Commentaire n°14 posté par Eidole · 4 juin 2011 à 18h21

Je ne suis pas très BD mais ma collègue qui est de très bon conseil me l’a mise dans les mains. Et je ne regrette pas, l’histoire est touchante. La partie ou il y retourne avec son ami ou il se met en scène sur les photos m’a marquée.

    Noukette · 6 juin 2011 à 00h56

    Oui, cette BD est une vraie réussite, difficile pour un auteur de se mettre à nu comme cela…

Commentaire n°15 posté par Canel · 5 juin 2011 à 09h32

Une pure merveille, cette BD.
J’ai bcp aimé les variations de taille des personnages (et du chien) ds le regard du narrateur… entre autres.

    Noukette · 6 juin 2011 à 01h08

    Tiens, c’est marrant, je n’avais pas remarqué ça sur le coup mais maintenant que tu le dis…!

Commentaire n°16 posté par Canel · 6 juin 2011 à 07h57

De gros bonhomme ‘nounours confortable rassurant’ à gros bonhomme menaçant (la rapidité dans le chgt de regard aussi, qd la menace se précise), puis à minuscule vieillard…

    Noukette · 7 juin 2011 à 00h33

    C’est vrai que c’est bien vu cette évolution du personnage de Pierre…

Commentaire n°17 posté par Choco · 23 juin 2011 à 00h31

Un bijou, c’est peu de le dire ! Cette façon d’aborder un sujet si difficile est bluffante de finesse !

    Noukette · 29 juin 2011 à 23h50

    J’ai adoré, vraiment !

Commentaire n°18 posté par Hélène · 18 octobre 2012 à 09h28

Il faut vraiment lire cette bd, elle apprend beaucoup et traite de la pédophilie avec beaucoup de finesse.

    Noukette · 23 octobre 2012 à 23h23

    Un incontournable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *