Vince rêve d’amour. Le grand. Le vrai. Celui qui lui donnerait des palpitations dans le ventre et la sensation d’exister. En attendant, Vince observe, emmagasine, collecte. Les regards des hommes dans le métro, les attitudes, les secrets de ceux qu’il croise dans les rues et dont il aime imaginer la vie. Et sa place à lui dans leur vie, peut-être. Et les traces qu’il pourrait y laisser.

Vince rêve d’un cœur qui bat, de communion et d’extase. De draps froissés et de réveils chiffonnés, de nuits d’ivresse et de mots doux et crus susurrés. Pas de coups d’un soir. Mais un cocon, doux et rassurant où il se sentirait vivant. Et dans ses rêves les plus fous, l’homme parfait aurait les traits de ce jeune acteur porno dont il connait toute la filmographie par cœur. Il veut la sauvagerie et la douceur mêlées, la vie qui bouscule et qui enivre.

Jeune gay assumé, Vince compose avec le fait d’être la minorité visible dans son lycée. Qu’on lui cherche des noises, il ripostera avec les poings, soutenu par l’amitié indéfectible qui le lie à Rokia, sa meilleure amie, et Octave, comme un frère pour lui. Quand l’amour lui tombera dessus, il le reconnaîtra, c’est sûr. Même si, une fois la tête dans les étoiles, la chute risque d’être des plus douloureuses…

L’amour, c’est danger de mort. Ou rien.

Il faut de l’audace pour parler aussi librement et de façon aussi décomplexée de ce saut dans le vide qu’est une première histoire d’amour. Arnaud Cathrine ausculte les sentiments de l’intérieur. Sa « romance » est juste, actuelle, crue, émouvante, intense, vivante. Sans filtre, à l’image de son héros qui aime sans demi mesure, catapulté dans une histoire qui le révèle, le malmène, le provoque, le fait grandir et le met à terre.

Et tout est là. L’excitation du saut dans le l’inconnu, l’angoisse de la perte, l’amour qui emplit, comble, vide et assèche. Des sentiments universels éprouvés par tous les amoureux, quels qu’ils soient. Arnaud Cathrine a tout compris, son regard capte au plus près les émotions et les amours adolescentes ♥

Un bien joli coup de cœur de lecture que je partage avec Jérôme comme (presque) chaque mardi.

Les avis de Autist reading, ManU et Mylène

Le site de l’auteur

Éditions Robert Laffont (Janvier 2020)

Collection R

304 p.

 

Prix : 16,50 €

ISBN : 978-2-221-21670-5

pepites_jeunesse


7 commentaires

Moka · 9 juin 2020 à 08h51

Un auteur que j’ai aimé et découvert avec son titre publié pour les adultes. Je lirai celui-ci aussi.

Jérôme · 9 juin 2020 à 13h09

Difficile de vivre une romance quand les deux « partenaires » ne sont pas sur la même longueur d’onde… En tout cas ça fait un bien beau roman, une pépite qui a tout à fait sa place dans nos jolis rendez-vous du mardi 😉

Mirontaine · 9 juin 2020 à 21h11

La déception sentimentale vue du point de vue masculin me tente bien. Et puis j’ai aimé l’écouter lire son texte à la Comédie de Béthune, comme je le disais chez Jérôme.

manU · 9 juin 2020 à 22h32

Espérons que la suite soit à la hauteur…

Antigone · 13 juin 2020 à 14h12

Je n’avais pas été complètement convaincue par A la place du coeur car je préfère je crois son écriture pour les adultes… mais ça donne envie quand même ! (Beaucoup)

gambadou · 18 juin 2020 à 21h35

Je viens de le finir, beau livre mais j’ai du mal à le situer entre lecture jeunesse ou adulte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *