sexe sans complexe

« Les garçons n’ont pas tous forcément envie de jouer à celui qui pisse le plus loin. Les filles ne rêvent pas toutes d’être une princesse chevauchant une licorne pailletée. Être un homme ou une femme ne revient pas obligatoirement à correspondre aux stéréotypes. Pour certains, c’est même assez flou, voire compliqué. »

 

Un livre d’utilité publique qui comme son titre l’indique aborde le sexe sans complexe. S’il existe pléthore de documentaires sur le sujet à destination des adolescents (et des jeunes adultes), celui ci ne joue clairement pas dans la même cour. L’auteure, Bérangère Portalier, a participé à la fondation de Causette, le magazine “plus féminin du cerveau que du capiton”, et en devenu rédactrice en chef. Un vrai plaisir de retrouver ici la liberté de ton et la patte militante et anti-sexiste du magazine. Dans Sexe sans complexe on appelle un chat un chat, sans aucun tabou… tout en se mettant à la hauteur du lecteur adolescent. Pari osé… mais plus que réussi !

 

Aucune précaution dans le langage utilisé. On dit les choses, sereinement, naturellement en prenant soin au passage de mettre à mal les préjugés et stéréotypes qui ont la vie dure.

 

Rassurant, dédramatisant, déculpabilisant, le texte n’omet rien en s’adressant directement au lecteur par le biais du tutoiement. Toutes les facettes de l’intimité des relations sexuelles sont explorées, avant… pendant… et après. A l’unisson, les illustrations de Frédéric Rébéna, sans équivoque, sont suggestives et délicates, sans aucune vulgarité.

 

Une mine d’informations, des réponses aux questions que certains n’osent peut-être même pas se poser… sans jamais oublier de parler d’amour. Aimer, désirer, fantasmer, faire l’amour… mais s’aimer avant tout, apprendre à se connaître pour mieux apprendre à aimer l’autre. Connaître son corps, le regarder, l’explorer. S’accepter, peut-être la clé finalement d’une vie sexuelle libre et épanouie…

 

Un ouvrage extrêmement documenté, complet et accessible qui ne cache rien. Le parti pris est audacieux et le résultat est en tous points bluffant. A recommander plus que chaudement dès 15 ans…!

 

Une pépite jeunesse différente ce mois-ci que je partage avec Jérôme. Et un petit clin d’œil au rendez-vous inavouable de miss Stephie avant la trêve estivale, c’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups 😉

 

[slideshow]

 Éditions Actes Sud Junior (Juin 2016)

80 p.

 

Prix : 14,00 €

ISBN : 978-2-330-06312-2

 

pepites_jeunesse

 

 

mardi-c-est-permis

By Stephie


8 commentaires

Moka · 5 juillet 2016 à 07h40

Sacrée trouvaille. Typiquement le genre d’ouvrage qui ose en faisant les choses avec subtilité. Cela ne m’étonne pas d’Actes sud junior tiens…

Gwenaëlle · 5 juillet 2016 à 08h02

D’utilité publique, en effet, tant ça demeure compliqué ces questions-là, parfois…

ALICE THEAUDIERE · 5 juillet 2016 à 09h29

Oui, c’est un documentaire jeunesse assez osez et très bien fait ! Car comme je le disais à Jérome.
Il fait partie du Top 3 de juin du comité documentaire, comité auquel je participe : http://slpj.fr/top_comite_documentaire_livres-art/

L'Irrégulière · 5 juillet 2016 à 10h13

Un ouvrage manifestement salutaire !

Jerome · 5 juillet 2016 à 12h59

D’utilité public, oui. Et surtout sans langue de bois. Sans aucune vulgarité non plus, c’est d’une rare finesse. Je le garde au chaud pour ma pépette n°1 quand elle aura l’âge de s’y plonger.

zazy · 5 juillet 2016 à 14h22

mes petits-enfants sont encore trop jeunes, mais, 15 ans arrivent rapidement

Alex-Mot-à-Mots · 5 juillet 2016 à 18h48

Bravo pour cette sélection !

manU · 6 juillet 2016 à 10h18

D’utilité publique, c’est dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *