Le chevalier Arzhur n’est plus que l’ombre de lui-même. Ivrogne, déprimé, renié par ses pairs, il est marqué à vif par le sceau du déshonneur. Quel que soit le crime qui lui est reproché, il fait désormais partie de ceux qu’on évite au risque de se retrouver entaché par sa sinistre réputation. Soutenu et accompagné par son fidèle écuyer Youenn, il tire le diable par la queue et tente de survivre en glanant ici et là quelques contrats peu reluisants de mercenaire…

Jusqu’à ce que sa route croise celle de trois vieilles femmes aux allures de sorcières… Elles lui proposent un étrange contrat, secourir une jeune princesse retenue prisonnière dans un sombre château et la ramener auprès de son père. Ne se sentant pas l’étoffe d’un chevalier et peu habitué à venir en aide aux jeunes filles en détresse, Arzhur s’apprête à décliner l’offre. Mais on lui promet une seconde chance et l’occasion de racheter son honneur… Arzhur accepte le marché.

Après un mois de voyage, Arzhur arrive au pied du château Noir. Au milieu des ruines et des décombres, une horde de bestioles sauvages et monstrueuses semblent monter la garde. Sans aucun état d’âme, Arzhur accomplit sa mission et les trucide à l’aide de l’épée confiée par les trois vieilles femmes. Horrifiée, c’est pourtant lui que la jeune Islen traite de monstre…

Pourquoi les as-tu tous tué ? Ils ne t’avaient rien fait ! Qu’attends-tu pour me tuer aussi !

Je… venais te délivrer… te sauver des monstres…

C’est toi le monstre !

Prenez tous les ingrédients d’un conte somme toute assez classique et des références assumées à la légende arthurienne. Une princesse recluse, un chevalier prêt à tout pour la sauver des griffes de ses immondes geôliers, une épée qui suscite toutes les convoitises, une quête qui s’annonce semée d’embûches… Et si tout n’était pas si simple ? Et si la princesse avait choisi de vivre loin des siens ? Et si elle ne souhaitait pas être libérée ? Ayez l’œil… ici, rien n’est ce qu’il semble être… et aucun détail n’est là par hasard….

Probablement le dernier scénario du regretté Hubert, le premier tome de ce diptyque en duo avec le talentueux Vincent Mallié est donc publié à titre posthume. Vincent Mallié sera à priori « seul » sur le second et dernier tome même si son scénario avait déjà été intégralement écrit par Hubert. Il est assurément l’homme de la situation tant l’univers qu’il développe ici semble taillé sur mesure. Et tout est encore possible… Loin des codes traditionnels, Ténébreuse met en scène des personnages ambigus qui sont loin d’avoir dévoilé tous leurs secrets. Le mystère plane et je me réjouis de découvrir ce que les auteurs nous réservent pour un final qui s’annonce grandiose ♥

L’avis de Eimelle

Ténébreuse. Livre premier de Vincent Mallié et Hubert
Éditions Dupuis – Collection Aire Libre (Octobre 2021)
70 p. / 19,95 € / ISBN : 979-10-347-4635-4

BD de la semaine saumonChez Stephie


10 commentaires

Bidib · 9 février 2022 à 09h52

j’ai beaucoup aimé ce premier volet. Je ne l’ai pas trouvé tellement original mais c’est très bien mené et les illustrations sont superbes. Hâte de découvrir la suite

Cristie · 11 février 2022 à 12h02

J’ai aimé tout ce que j’ai lu d’Hubert donc je craquerai sur celui-ci aussi et ton post m’y incite grandement ! 😉

Nathalie · 12 février 2022 à 17h15

La couverture, le titre et le nom d’Hubert avait déjà suffit à me faire noter ce titre !

Mylene · 13 février 2022 à 07h58

j’avais déjà noté, tu enfonces le clou !

Stéphie · 13 février 2022 à 08h25

A voir si je la croise 🙂

Natiora · 14 février 2022 à 15h51

Je ne suis pas tentée plus que cela mais le deuxième tome me fera peut-être changer d’avis.

Blandine · 15 février 2022 à 12h49

J’aime beaucoup ce que tu en dis. Voilà qui me plairait très certainement !

Caro · 24 février 2022 à 21h54

Cette collection regorge de bons titres, et avec Hubert au scénario, comment pourrait-il en être différemment pour le titre que tu présentes ?

Fanny · 1 mars 2022 à 12h12

Ce n’est pas trop mon style mais les dessins que tu montres me plaisent beaucoup.

Jérôme · 2 mars 2022 à 18h41

Un duo d’auteur incroyable !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *