troisombres.jpg

Joachim et ses parents vivent heureux au milieu des collines sans se soucier du lendemain. Tout y est paisible, simple et gai. Les jours se suivent et se ressemblent, point de tempêtes à l’horizon…

 

Jusqu’au jour où tout change. Trois ombres rôdent autour de Joachim. Du haut des collines, immobiles, inquiétantes, silencieuses, elles semblent observer l’enfant. Qui sont ces hommes à cheval ? Que veulent ces « choses » ?

 

Louis et Lise sont dévorés par la peur et l’angoisse. Sans se l’avouer, tous deux ont compris que les cavaliers étaient là pour leur prendre Joachim. Que faire alors… Se résigner, admettre l’inacceptable… ou tenter de le protéger ?

 

Alors que Lise semble petit à petit comprendre qu’il est vain de vouloir lutter contre les « ombres », Louis est au contraire bien décidé à empêcher qu’on lui enlève son fils. Il décide de l’emmener par delà les mers et les collines, loin, très loin des ombres…

 

« Je ne vais pas t’empêcher de partir,

mais je ne sais pas si je pourrai te le pardonner.

Joachim va nous quitter, je le sais, et je suis prête, pas toi.

Il reste sans doute peu de temps avant que les ombres ne l’emportent.

Ces derniers moments avec mon fils, ce temps-là… je te le donne.

Pour que vous puissiez vous séparer… le coeur paisible.

Je vais perdre un fils…

j’espère que nous n’allons pas nous perdre nous aussi. »

 

3-ombres-vignette.jpg

Mince… Si je m’attendais à ça… J’avais une certaine appréhension avant d’ouvrir Trois ombres. A juste titre. Ce magnifique roman graphique aborde une des rares choses que je ne peux regarder en face, une de mes plus grandes peurs, la mort d’un enfant et l’impossible deuil…

Et pourtant, la lecture de Trois ombres a été un véritable moment de bonheur, une bouffée d’amour qui vous saute à la gorge, fait monter les larmes et met le coeur en miettes. La magie Pedrosa…

La douleur, lancinante et inégalable, le refus de la fatalité, la rage de vivre… et l’amour fou d’un papa pour son fils. Trois ombres, c’est tout ça et bien plus encore…

 

Coup de poing et énorme coup de coeur ! Beau, émouvant et triste à fendre l’âme, Trois ombres est une fable tragique absolument somptueuse, en un mot, indispensable..!

 

Les avis de Mo’, Yaneck, Théoma, Ys, Delphine, Joëlle, Kikine

 

3-ombres_1.jpg

 

3 ombres 2

 

3 ombres 3

© Pedrosa / Dargaud


Le blog de l’auteur

 

Éditions Delcourt (Septembre 2007)

Collection Shampooing

268 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

19,5/20 

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-trois-ombres-cyril-pedrosa-118858798.html

Catégories : Bande dessinée

41 commentaires

Commentaire n°1 posté par kikine · 3 juillet 2013 à 04h20

Ouais, sujet très très difficile. Je l’ai trouvé très éprouvant aussi mais tellement bien traité avec de belles allégories …

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h13

    J’ai adoré… Cette BD fait désormais partie de mes incontournables !

Commentaire n°2 posté par jerome · 3 juillet 2013 à 07h51

Un coup de coeur absolu pour moi. Je l’ai lu avant le blog et je n’ai jamais fait de billet mais cette histoire m’avait remué à un point inimaginable. Un des albums les plus indispencables de ma bédéthèque, aucun doute là-dessus !

PS : bon maintenant tu va pouvoir lire Portugal…

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h14

    Je voudrais bien l’avoir sur mes étagères aussi mais je crois qu’elle est difficile à trouver maintenant…

    Pas d’inquiétude, je lirai Portugal, qui pour le coup est sûr les étagères… depuis sa sortie !

Commentaire n°3 posté par Mo · 3 juillet 2013 à 09h39

Mince alors, cet album aussi j’étais persuadée de l’avoir déjà vu chez toi !! Du coup, je repense aux propos de Mango dans son article de ce matin quand elle parle de la connaissance qu’on a des uns et des autres quant à nos préférences respectives en matière de BD.

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h16

    Non mais je voulais la lire depuis longtemps… Pas réussi à mettre la main dessus avant… Je désespère de ne pas l’avoir à moi rien qu’à moi maintenant…

Commentaire n°4 posté par L'Irrégulière · 3 juillet 2013 à 10h15

ça, ça me ferait pleurer comme une Madeleine, je sens…

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h16

    Je ne vais pas te dire le contraire…

Commentaire n°5 posté par Yaneck Chareyre · 3 juillet 2013 à 10h37

C’est un ouvrage magnifique oui, qui en plus met l’accent sur quelque chose de rare, le rapport du père à la mort de son enfant. Un sujet bien peu abordé, et qui l’est, dans le cas présent, avec une finesse et un brio fantastique.

Ca reste un magnifique souvenir de lecture, pour moi.

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h17

    Comme je te comprends…! Une magnifique (et bien tardive…) découverte pour moi…!

Commentaire n°6 posté par Isa tout simplement ... · 3 juillet 2013 à 11h27

Les dessins ont l’air magnifiques et particuliérement travaillé ! 

    Noukette · 2 août 2013 à 14h14

    Ce roman graphique est une vraie merveille !!

Commentaire n°7 posté par Anne Sophie · 3 juillet 2013 à 11h31

Wahou quel billet ! La façon dont tu en parles donne une seule envie : l’acheter ! Ca a l’air génial !!! 

    Noukette · 2 août 2013 à 14h14

    Il l’est ! Crois moi sur parole, c’est une valeur sûre ! 😉

Commentaire n°8 posté par Moka · 3 juillet 2013 à 12h29

Il est EVIDENT que je vais me le procurer !

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h17

    Il te la FAUT !!

Commentaire n°9 posté par lunch · 3 juillet 2013 à 13h03

Oh que tu as raison, cet album est magnifiquement poignant.

Il faudrait que je le relise d’ailleurs. Je l’ai lu il y a tellement longtemps…

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h18

    Une vraie pépite !

Commentaire n°10 posté par cristie · 3 juillet 2013 à 14h23

Convaincu je suis !

Commentaire n°11 posté par cristie · 3 juillet 2013 à 14h24

Convaincue je suis ! 

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h20

    Tu corriges tes fautes…?

Commentaire n°12 posté par Elodie · 3 juillet 2013 à 14h39

Je l’ai vu à la bibliothèque. Je ne savais pas à quoi m’attendre. Vu ta critique, je l’emprunterai la prochaine fois.

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h20

    Il faut que tu retournes très vite à ta bibli !!

Commentaire n°13 posté par Syl. · 3 juillet 2013 à 16h20

C’est noté. Je ne peux rester insensible à toutes vos louanges malgré le thème qui s’en dégage.

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h21

    C’est une BD absolument magnifique…!!!

Commentaire n°14 posté par Choco · 3 juillet 2013 à 21h21

Comme Mo’, j’étais persuadé aussi que tu l’avais déjà lu ! J’adore cet album, bien qu’il soit difficile à vendre. Il contient tellement de choses…

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h21

    Oui, difficile d’en parler d’ailleurs…!

Commentaire n°15 posté par Eric the Tiger · 3 juillet 2013 à 22h06

Pourquoi pas ? Merci pour la critique. Au plaisir de te relire…

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h22

    A découvrir d’urgence !

Commentaire n°16 posté par lasardine · 5 juillet 2013 à 09h44

j’avais commencé Portugal auquel je n’ai pas accroché…

là, difficile de ne pas être interpellée par ton billet, je suis prête à renouveler l’expérience Pedrosa!

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h23

    Ah oui, tu n’as pas accroché à Portugal…? Mon prochain de l’auteur en tous cas !

Commentaire n°17 posté par Margotte · 6 juillet 2013 à 07h58

Décidément, on trouve de vraies perles dans cette collection Shampoing ! Je vais voir si je trouve celui-ci, ton billet donne vraiment envie de lire ce roman graphique.

    Noukette · 9 juillet 2013 à 21h24

    Et celle là c’est une sacrée perle tu verras !!

Commentaire n°18 posté par Karine:) · 7 juillet 2013 à 15h07

Ok, c’est clair.  Il me FAUT ça!  Limite que je vais aller en librairie demain!

Commentaire n°19 posté par Marion · 10 juillet 2013 à 09h44

Je n’ai pas réussir à terminer cette BD sans vraiment savoir pourquoi… Mais ton avis me donne envie de retenter le coup!

    Noukette · 1 août 2013 à 22h28

    Il FAUT vraiment que tu retentes l’expérience, c’est sublime !

Commentaire n°20 posté par Theoma · 28 juillet 2013 à 20h01

un grand coup de coeur pour moi aussi.

    Noukette · 1 août 2013 à 22h42

    Difficile de faire autrement !

Trois ombres - Cyril Pedrosa · 4 mars 2015 à 02h43

[…] billets de Noukette, Mo‘, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *